Les voitures électriques font carton plein en Europe et domineront les ventes d'ici à 2025

14 janvier 2022 à 08h00
69
Voitures électriques

Une nouvelle étude révèle que les ventes de voitures électriques pourraient doubler en 2022 et atteindre 50 % de parts de marché en 2025.

2021 était déjà une belle année pour les voitures électriques . Les chiffres de ventes publiés par la plupart des constructeurs automobiles font état d'une croissance annuelle supérieure à 100 %. Toutefois, les voitures électriques ne représentent encore qu'une très petite part des ventes automobiles globales. Peut-être pas pour longtemps….

Une explosion des ventes en 2022, et au-delà !

Cette nouvelle étude réalisée par les consultants en énergie low-carbon d'Element Energy et rapportée par Business Green estime que la vente des voitures électriques pourrait doubler en 2022. Ce n'est pas tout, elle devrait atteindre 50 % de parts de marché d'ici 2025, plaçant les voitures électriques devant les véhicules ICE.

Cette explosion de vente serait due aux règlementations de plus en plus strictes sur les émissions de CO2 et à la baisse progressive des prix d'achat de ces véhicules.

L'étude d'Element Energy, menée auprès de 14 000 acheteurs de voitures neuves, a d'ailleurs confirmé que le coût du produit est souvent le facteur le plus important pour les consommateurs lorsqu'ils projettent d'acheter un nouveau véhicule.

Vers un futur tout-électrique ?

Toujours selon ce rapport, la transition vers les voitures électriques serait « inévitable » dans l'Union européenne et au Royaume-Uni . De nombreux constructeurs automobiles promettent même de devenir entièrement électriques d'ici 2030.

Rien que cette année, 30 nouveaux modèles de véhicules électriques devraient débarquer un peu partout dans le monde. L'étude prédit en outre que toutes les ventes de voitures seront des électriques d'ici 2035, et que leurs prix se mettront au même niveau que ceux des voitures classiques d'ici 2028.

Cela dit, il reste des efforts à faire. Même si les constructeurs cessent la production de véhicules à essence et diesel entre 2030 et 2035, ces derniers ne disparaîtront pas immédiatement des routes. Il faut que la part des voitures électriques dépasse les 50 % pour que l'on voie un réel effet. Les chiffres annoncés sont toutefois encourageants !

Malgré la conjoncture, le marché de la voiture électrique est resté très dynamique en 2021. Sans grande surprise, la tendance devrait se poursuivre l’année prochaine, notamment avec l’arrivée de nouveaux modèles.
Lire la suite

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
69
31
bafue
Bien sur, tout le monde habite en pavillon ou maison, et peut recharger facilement ça voiture …,
malak
Sauf que non, premier gros frein : le prix.<br /> Second : le réseau de recharge quasi inexistant qui se développe comme un escargot.<br /> Si les ventes atteignent 50%, c’est surtout que le nombre de ventes du marché se sera effondré à cause d’une crise auto vers laquelle on se dirige…
madforger
Et en 2034 il n’y aura plus de materieux pour fabriquer des batteries…!
tomcat75
Dans la même idée : c’est sûr que le prix de l’électricité pour la recharge des voitures va rester le même et que le gouvernement va faire une croix sur les revenus fiscaux des carburants !
SlashDot2k19
Je suis curieux de voir cela… <br /> Avec des prix prohibitifs, une autonomie médiocre, des solutions de chargements complexe (abonnements, bornes en panne et de faible capacités, lenteur de charge, etc).<br /> Bref comment croire que des véhicules aussi contraignants pour les usagers pourraient s’imposer ? On enlève les subventions ( qui ne peuvent pas être éternelles ), tout s’écroule.
draugtor
T’as raison.<br /> Au danemark ils ont décidé la suppression des aides en 2018, l’année suivante plus personne n’achetait de VE<br /> L’autre solution plus française, on fait chier les acheteurs de voiture diesel via des ZFE?<br /> Sinon, rien qu’en france, il va falloir 10 EPR si tout le parc passait en Electrique.<br /> Et on ferme #fessemheim
Vankovic
Le principal problème c’est qu’on ne pourra pas suivre la demande en fourniture électrique verte.<br /> Les constructeurs restent dans la démarche «&nbsp;gros véhicules puissants&nbsp;», modèle de véhicule familial, concepts éculés directement issu de la vision des déplacements du 20ème siècle.<br /> Il n’y a pas assez de réflexions sur les transports en commun. Du reste, suite à l’exode urbain, une grande part de la société vit hors des villes, en banlieue ou à la campagne, ce qui rend l’accès à un mode de transport en commun improbable.<br /> On peut allonger la liste…<br /> Conclusion : à court terme, c’est du business uniquement, pas du respect environnemental ni encore moins de l’écologie (ça existe, ça, les écologistes ?)<br /> Le «&nbsp;tout électrique&nbsp;» n’est pas vu comme une globalité, mais comme une opportunité financière ou commerciale.<br /> Les gens ont placé des panneaux solaires pour ne plus payer d’électricité. Ils utilisent l’électricité le soir quand ils ne produisent pas, rechargeront leurs véhicules électriques la nuit… D’où viendra cette électricité ?<br /> Qui plus est cette pléthore de panneaux engendre des surcharges dans les réseaux locaux, totalement inadaptés à absorber le «&nbsp;choc&nbsp;». Résultat des quartiers entiers voient leurs installations mises hors service.<br /> Vouloir garder le même mode de vie, le même mode de déplacement, vont être des gageures pour les années futures, et environnementalement parlant, des non-sens.
Tholar
J’ai reçu ma Porsche Taycan il y’a un mois maintenant. Je jette un voile pudique sur les bugs incessants au niveau du PCM (l’infodivertissement Porsche) et y voit juste un manque de maturité par rapport à Tesla. Oups.<br /> En revanche, sur la question de l’usage au quotidien, certains utiisateurs de VE vont au devant de grandes désillusions. Pour les trajets du quotidien, et à condition d’avoir une borne de recharge chez soi, c’est tout à fait praticable, il n’y a pas de souci. Mais sans borne de recharge à domicile, c’est tout à fait impraticable. Les bornes dites classiques (c’est à dire pas à recharge rapide) mises à disposition par les différents acteurs sont soit occupées, soit cassées, soit très lentes, soit tout cela à la fois.<br /> En ce qui concerne les trajets plus longs, le réseau n’est pas encore prêt au moment où je tape ces lignes, à l’exception de celui mis en oeuvre par Tesla pour les Tesla uniquement aujourd’hui. A la station Ionity de Langres la semaine dernière, les gens ont attendu plus d’une heure pour se charger sur l’une des 6 bornes disponibles, là où Tesla peut en mettre 36…Bien sur, le réseau de recharges rapides est vide la plupart du temps, mais pendant les grandes transhumances, il est complètement saturé alors que le VE ne représente qu’une infime partie du parc.<br /> Et puis, last but not least, sur mes 4 premières recharges Ionity, sur autoroute donc, j’ai eu 3 immenses galères. Entre le pistolet bloqué, la carte Porsche Charging Service non reconnue, et les interruptions de charge impromptues, j’ai tout eu…Auto Journal a fait un papier sur leurs immenses galères sur un trajet de 2800km avec un Taycan…Est ce le Taycan ? Est ce le réseau ? Je n’en sais rien. En tout cas, j’ai acquis la conviction que cette fuite en avant vers le VE est une folie totale en l’état, sauf pour Tesla ou les petits trajets.
zoup01
Merci pour cet avis qui semble réaliste…<br /> En 2ème voiture, je ne verrais aucun inconvénient à rouler en ve, mais pas pour les longs trajets, tu as tout résumé.<br /> Le marché à prendre aujourd’hui est le renouvellement du 2ème véhicule du foyer ( sous réserve de possibilité de charge à domicile) et il semble aujourd’hui mature avec un choix qui devient sympa ( de la zoe à la e208 en passant par la mini e).<br /> Pour le reste, je n’ai pas les moyens , ni l’envie de payer "pour voir ".
kervern
bah je sais pas moi, j’habite asniéres sur seine en IDF, sur un rayon de 800m j’ai 13 bornes en libre accés bientot 20, et je paye une carte 19€ et abonnement a 0.89€ mensuel et la charge 7.3 Kw (ds le futur 22 Kw/h) et 10€ de charge forfaitaire de 20h à 8h le matin et sur ma MG ZS de 70 Kw je peux la charger entiérement en une nuit pour a peine 2€ de plus qu’en maison - Tarifs - La borne bleue
Tholar
Tu es prêt à laisser ta voiture à 800m de chez toi, tous les jours, pour la charger ? Moi, non. Etant précisé que les bornes à proximité de mon domicile ne sont pas fiables. Bon, j’ai une borne à la maison, donc la question ne se pose pas, mais sans ça, jamais je laisse la voiture aussi loin de mon domicile, même avec des bornes fonctionnelles.
kervern
prix prohibitif: pas faux, autonomie médiocre ben dans 95% des gens si 450 km par température ambiante de 19°C te suffit pas t as un probléme ! chargements complexe ouai enfin si ta mairie faisait son travail y’aurait pas de probléme ! lenteur de charge ??? 30 min sur autoroute sur les nouveau modéle c’est trop long ??? tu dors la nuit non, ben remet ta bagnole a charger ! ouai enlevé les subventions parce que la revente dans 4 ou 5 ans de mon véhicule actuel gêne ma futur revente
baazul
En dehors du problème de réseau et autre… sur le plan écologique, en France pourquoi pas, par contre en Allemagne ils ont relancé leurs centrales à charbon qui polluent énormément du coup aucun intérêt, car cela déporte la pollution. Pas le choix, vélo pour les petits trajets et thermique pour les longs
melcky
De toute maniere, il faut arreter de cramer du fossile.<br /> Alors si les VE ne vous conviennent pas, bah utilisez autre chose.<br /> Le futur sera plein de nouvelles contraintes, il va falloir s’adapter et arrêter de raler en permanence.<br /> Certains metiers vont disparaitres, d’autres seront créés, il va falloir substituer le courage aux revendications.
kervern
la charge tout les 10 jours (70 Kw d’autonomie sur un MG ZS) , le lot borne que j’utilise est a 200m parle des 800m au cas ou ce lot là serais en panne ou quand les con*** a essence stationne dessus au risque de finir en fourriére
lepef32
Exactement, la moisson va bientot commencer, bon apres les taxes sur les carburants ne sont pas entièrement illégitimes, il faut bien payer l’entretien du reseau routier (qui pour l’instant est 100% à la charge des voitures normales)
tfpsly
2021 était déjà une belle année pour les voitures électriques…<br /> 2021 a surtout été une année très bizarre pour le marché automobile <br /> Oui les VEs vont s’imposer (par la loi notamment). Mais je ne prendrais pas 2021 pour voir l’évolution de quoi que ce soit dans le marché automobile : la plupart des constructeurs ont très peu vendu, seuls les véhicules chers ont eu des ventes normales ou en hausse (ex : 2021 a aussi été la meilleure année pour Porsche et Lamborghini).
lepef32
«&nbsp;premier gros frein : le prix.&nbsp;»<br /> Tout ca alors que les vehicules electriques sont hyper subventionnés directement en cash et indirectement car pour l’instant l’entretient du reseau routier est 100% à la charge des voitures normales …
kervern
aprés certaine banque comme la mienne font un crédit a 1% pour achat véhicule électrique, vais payé plus l’assurance crédit que d’intêret ! et en gros j’ai une mensualité qui représente les intêrets !<br /> stationnement gratuit sur Paris 6h mais penser a déclarer votre véhicule.<br /> c’est carément tout bénéf
kervern
y a surtout des marques sortie nul part qui arrive ! MG, haiways, seres, polestars
zoup01
Le tout benef pour tout le monde quand on a habite à Asnières et que l’on doit aller à Paris, c’est d’utiliser les transports en commun.
Thamien
De quel élément chimique parles tu?<br /> Le cuivre? Le néodyme?
Carlitto
«&nbsp;50% de parts de marché&nbsp;»… dans un marché qui n’existe plus !<br /> À part @Tholar qui nous fait part de son expérience réaliste, les fans de ce type de motorisation n’ont jamais vécu en province semble-t-il.<br /> Quant au prix, c’est là où on voit la France qui se porte bien… La France de Macron quoi…
Vankovic
On n’est pas en train de râler.<br /> On émet un constat sur la situation actuelle, et sur l’incohérence de vouloir mettre an place une technologie sans aucune réflexion.<br /> Et en effet, comme tu le dis, le futur sera plein de nouvelles contraintes. Et le constat c’est : les gens sont réfractaires au changement.<br /> Quant à l’approvisionnement en énergie propre, on en est encore aux balbutiements.<br /> Bref, c’est trop tôt pour le changement, et paradoxalement trop tard vis-à-vis de l’urgence climatique.<br /> Maintenant, c’est forcément trop complexe pour être résumé en 4 lignes.<br /> Je ne me crois pas expert dans cette problématique, je reproche seulement aux décideurs politiques leur incapacité à mettre en place une discussion d’experts, pas seulement issus de la technocratie.
melcky
Reprocher aux décideurs… c’est bien raler.<br /> Justifié ou pas.<br /> Prenons ce que nous avons réussit a faire, aussi imparfait et plein de contraintes que cela soit.<br /> Prenons nos responsabilités en agissant là ou nous le pouvons (nous pouvons accepter de nouvelles contraintes déplaisantes)<br /> Et pour ce qui est de nos décideurs, informons nous (beaucoup !) puis votons.
MattS32
lepef32:<br /> car pour l’instant l’entretient du reseau routier est 100% à la charge des voitures normales …<br /> Raisonnement biaisé. D’abord parce que la TICPE ne sert pas à l’entretien des routes, c’est un impôt, pas une taxe, ça va au budget général de l’État, des régions et des départements. Et il y a aussi sur l’électricité des impôts qui alimentent ces budgets généraux (CSPE, qui va à l’État, aux régions et aux départements, et TCFE qui va aux départements et aux communes).<br /> Ensuite parce que si on se met à compter comme ça, on peut aussi dire que les économies sur le système de santé avec la baisse de la pollution atmosphérique grâce aux VE compensent l’absence (temporaire) de TICPE sur les VE.<br /> Et je parle même pas des coûts à venir induits par le réchauffement climatique, auquel les VE contribuent nettement moins que les VT…
Urleur
La majorité des pubs pour les voitures sont électriques en ce moment, il y a toujours des émissions sur du thermique mais version riche (toujours lamentable), le fossé entre maison et appartement se transforme en grand canyon, mais … je suis pas contre à 3 conditions, toujours les mêmes : Prix/recharge/autonomie, toujours les même problèmes principaux et pourtant la liste est longue.
MattS32
Tholar:<br /> Tu es prêt à laisser ta voiture à 800m de chez toi, tous les jours, pour la charger ?<br /> Pour la plupart des gens, une recharge par semaine est suffisante, pas besoin de le faire tous les jours…<br /> Et petit à petit, il va y avoir des bornes sur absolument TOUS les parkings (c’est une obligation légale pour tous les parkings neufs ou rénovés), donc il y aura plein d’occasions de recharger (pendant les courses, pendant les activités de loisir, pendant le boulot…) même pour ceux qui n’ont pas la possibilité de charger la nuit à leur domicile ou a proximité.
Simon_Kenoby
En fait, même en produisant de l’électricité carbonée comme en Allemagne, la voiture électrique reste plus propre qu’une thermique.<br /> ResearchGate<br /> (PDF) Net emission reductions from electric cars and heat pumps in 59 world...<br /> PDF | The electrification of passenger road transport and household heating features prominently in current and planned policy frameworks to achieve... | Find, read and cite all the research you need on ResearchGate<br />
lepef32
Si on va dans ce raisonnement et que les VE font gagner 3 ou 4 ans d’espérance de vie grace a la baisse de la pollution, c’est en reallite un cout pour la societe (3 ou 4 ans de pensions de retraite a verser en plus , c’est juste collosal) bref c’est juste un mauvais argument.<br /> Concernant le financement du reseau routier … aue ce soit direct ou indirect ne change pas grand chose, le fait est que les carburants fossiles sont taxes a 250% , l’elec a 30 ou 40 …
TAURUS31
On rigolera moins quand nos factures d’électricité exploseront , sans parler des pannes réseau, car notre parc auto électrique grandira plus vite que nos centrales nucléaires…<br /> Tout ça a cause d’une lubie d’écolo.
MattS32
TAURUS31:<br /> On rigolera moins quand nos factures d’électricité exploseront , sans parler des pannes réseau, car notre parc auto électrique grandira plus vite que nos centrales nucléaires…<br /> Les projections de RTE montrent qu’on peut développer le VE sans même augmenter le parc nucléaire, en investissant dans les énergies renouvelables.<br /> Quand à la sécurité du réseau, avoir plein de VE branchées c’est un atout pour limiter les pannes, car c’est un moyen d’adapter la demande en fonction de la production en modulant la vitesse de charge (ou en faisant du on/off pour les véhicules non communicants), voire en prélevant dans les batteries (véhicules avec support du V2G). Et les batteries d’occasion des VE en fin de vie seront un moyen pour les opérateurs de réseau électriques de construire des tampons à moindre coût.
Martin_Penwald
Le truc n’est pas qu’on vit plus longtemps, mais qu’on vit plus longtemps en bonne santé, donc le système de santé est moins sollicité. Toutes les personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques, même jeunes, auront moins besoin de médicaments ou d’hospitalisation.<br /> D’où gain financier à long terme.
melcky
@TAURUS31<br /> On rigolera moins quand le petrole sera tellement rare et demandé que seule une minoritée de privilégiés pourra rouler au fossile.<br /> (PS: c’est deja un peu ce qui se passe sur le gaz actuellement…)<br /> Tout ca a cause d’une lubie de gens incapables de changer.
Tholar
MattS32:<br /> Pour la plupart des gens, une recharge par semaine est suffisante, pas besoin de le faire tous les jours…<br /> Et petit à petit, il va y avoir des bornes sur absolument TOUS les parkings (c’est une obligation légale pour tous les parkings neufs ou rénovés), donc il y aura plein d’occasions de recharger (pendant les courses, pendant les activités de loisir, pendant le boulot…) même pour ceux qui n’ont pas la possibilité de charger la nuit à leur domicile ou a proximité.<br /> En hiver, une voiture donnée pour 400km d’autonomie, aura un mal fou à dépasser les 250km d’autonomie. C’est très peu. Les gens n’ont pas idée des inconvénients au quotidien. On ne pense plus ses déplacements de la même façon. Je le vis chaque jour. Mais comme j’ai gardé ma thermique, ce n’est pas un vrai problème. Mais tout le monde ne pourra pas cumuler. Se charger pendant qu’on fait les courses, à raison de 2 kWh, c’est une plaisanterie. C’est comme si tu n’avais pas chargé. Il n’y a aucun salut en dehors de la borne privative. C’est une énorme erreur de prétendre le contraire.
MattS32
Tholar:<br /> En hiver, une voiture donnée pour 400km d’autonomie, aura un mal fou à dépasser les 250km d’autonomie.<br /> En hiver avec mon PHEV je fait 40km au lieu de 50… On est loin des quasi 50% de pertes. Et encore, mon PHEV a un chauffage électrique conventionnel, pas une pompe à chaleur, plus efficace et courante sur les VE.<br /> Bon par contre oui, je met un pull pour conduire et je règle le chauffage à 18°, je reste pas en t-shirt avec le chauffage à 25…<br /> Tholar:<br /> Se charger pendant qu’on fait les courses, à raison de 2 kWh, c’est une plaisanterie.<br /> Carrefour va mettre des bornes 22 kW gratuites sur tous ses parkings par exemple, et des 75 à 300 kW payantes. Ça permettra de récupérer largement plus de 2 kWh le temps des courses…<br /> Tholar:<br /> Il n’y a aucun salut en dehors de la borne privative. C’est une énorme erreur de prétendre le contraire<br /> J’ai roulé presque un an avec un PHEV sans borne privative, je ne me suis jamais retrouvé à rouler en thermique sur un trajet ne dépassant pas l’autonomie maximale de mon véhicule. Je chargeais principalement au boulot, au cinéma et sur une borne publique en centre ville. Et pourtant, je ne charge qu’à 2.3 kW…<br /> Après bien entendu, on a chacun une expérience différente. Ce qui est vrai pour moi ne l’est pas pour tout le monde. Mais ce qui est vrai pour toi ne l’est pas non plus pour tout le monde…
Carlitto
Tholar:<br /> En hiver, une voiture donnée pour 400km d’autonomie, aura un mal fou à dépasser les 250km d’autonomie. C’est très peu. Les gens n’ont pas idée des inconvénients au quotidien. On ne pense plus ses déplacements de la même façon. Je le vis chaque jour. Mais comme j’ai gardé ma thermique, ce n’est pas un vrai problème. Mais tout le monde ne pourra pas cumuler. Se charger pendant qu’on fait les courses, à raison de 2 kWh, c’est une plaisanterie. C’est comme si tu n’avais pas chargé. Il n’y a aucun salut en dehors de la borne privative. C’est une énorme erreur de prétendre le contraire.<br /> Il reste encore des gens (deviennent de plus en plus rares) qui vivent dans la vraie vie et qui ont un peu de bon sens !<br /> La vraie vie devant l’idéologie et ses calculs savants !<br /> Le marché de l’occasion thermique n’a pas fini de prospérer…
zoup01
MattS32:<br /> J’ai roulé presque un an avec un PHEV sans borne privative, je ne me suis jamais retrouvé à rouler en thermique sur un trajet ne dépassant pas l’autonomie maximale de mon véhicule.<br /> C’est TA situation…<br /> Avec un phev, si je vais voir mes parents (1000kms AR), je vais faire 40kms en électrique, le reste en thermique.<br /> On est tous avec des besoins différents , donc avec des solutions différentes.
Tholar
MattS32:<br /> En hiver avec mon PHEV je fait 40km au lieu de 50… On est loin des quasi 50% de pertes. Et encore, mon PHEV a un chauffage électrique conventionnel, pas une pompe à chaleur, plus efficace et courante sur les VE.<br /> Avec mon Taycan, je t’assure ne pas dépasser les 250km en hiver. Et encore, sans autoroute. Sur trajet autoroutier, j’atteins difficilement les 200km. Bon effectivement, on a un hiver très froid cette année, et ça joue énormément.<br /> MattS32:<br /> Carrefour va mettre des bornes 22 kW gratuites sur tous ses parkings par exemple, et des 75 à 300 kW payantes. Ça permettra de récupérer largement plus de 2 kWh le temps des courses…<br /> J’attends de voir. Sachant que tout le monde ne va pas à Carrefour et que les bornes rapides chez Total près de chez moi sont HS. Ca demande un entretien dingue et je doute qu’ils mettront les moyens pour les entretenir. C’est pas leur coeur de métier, et quand je vois à quel point c’est problématique pour Total…<br /> MattS32:<br /> J’ai roulé presque un an avec un PHEV sans borne privative, je ne me suis jamais retrouvé à rouler en thermique sur un trajet ne dépassant pas l’autonomie maximale de mon véhicule. Je chargeais principalement au boulot, au cinéma et sur une borne publique en centre ville. Et pourtant, je ne charge qu’à 2.3 kW…<br /> Tant mieux. J’ai opté pour le full electrique par curiosité et pour échapper à la tentation de ne pas recharger mon PHEV si j’en avais pris un. J’adore mon Taycan, la voiture est vraiment sublime et elle est très agréable à conduire. Mais le VE emporte avec lui un sacré nombre de contraintes. C’est juste mon propos.
MattS32
Tholar:<br /> J’attends de voir. Sachant que tout le monde ne va pas à Carrefour<br /> Carrefour n’est qu’un exemple. Les bornes sur tous les parkings de supermarché (et pas que de supermarché), c’est une obligation légale sur le neuf et la rénovation, et ça finira sans doute par être obligatoire même en l’absence de rénovation. Et de toute façon, si Carrefour le fait, les autres suivront.<br /> Tholar:<br /> Ca demande un entretien dingue et je doute qu’ils mettront les moyens pour les entretenir.<br /> Une borne VE nécessite sans doute moins d’entretien qu’une pompe à carburant… Le problème des pannes, c’est surtout que comme aujourd’hui il y a encore très peu de VE, les réseaux de charge sont peu rentables et donc l’entretien est fait à minima.<br /> Mais une fois qu’il y aura une masse critique suffisante de VE, le rentabilité sera là et l’entretien sera bien mieux assuré.
Neophus975
Je crois en effet que c’est plus commercial qu’autre chose, car tous les constructeurs mettant la gomme d’un coup là-dessus c’est un peu bizarre… alors que visiblement une fois la voiture en main la réalité est un peu différente…<br /> Personnellement j’ai acheté une hybride l’année dernière et je trouve cette transition «&nbsp;plus douce&nbsp;» vers l’électrique, j’utilise de l’essence, mais aussi le moteur électrique qui permet de consommer moins et de polluer un peu moins, ça me paraît plus réaliste que du tout rechargeable direct ou trop d’inconnus à l’horizon selon moi sans réelle stratégie globale donc je ne suis pas pour le tout électrique.<br /> Sauf pour ceux qui font des petits trajets avec la borne à la maison pourquoi pas, mais encore faut-il avoir de la place et l’agent pour mettre tout ça chez soi ! On n’est pas tous dans ce cas donc ce rush du tout électrique n’est pas assez viable pour le moment je trouve hormis certains cas particuliers.
Ayetek
Bruno Le Maire, ministre de l’économie, invité ce midi au journal de 13h sur TF1 a déclaré qu’on a échappé à une augmentation, de l’électricité de 35% au 1er Février. Ouch !<br /> Faites le calcul si ces hausses farfelues nous tombent sur la tête par le futur, qui plus est avec un parc automobile ayant massivement basculé sur l’électrique. Pas sûr que les économies via une énergie moins chère, et qu’on nous fait miroiter, s’avèrent durable. Un piège qui se refermera sur le consommateur ?<br /> Provisoirement, on échappe au coup de massue car l’Etat garantirait une hausse maximum de 4% de l’électricité cette année (dixit le ministre).<br /> Enfin, Bruno Lemaire a signalé que l’Etat ne baisserait pas les taxes sur les carburants fossiles qui dépassent 60% du prix de vente, écologie oblige !
MattS32
Ayetek:<br /> Faites le calcul si ces hausses farfelues nous tombent sur la tête par le futur, qui plus est avec un parc automobile ayant massivement basculé sur l’électrique. Pas sûr que les économies via une énergie moins chère, et qu’on nous fait miroiter, s’avèrent durable. Un piège qui se refermera sur le consommateur ?<br /> C’est sûr que l’électricité va augmenter. Parce que le gaz, le pétrole et le charbon, qui servent à produire une partie de l’électricité, augmentent, parce que les contraintes de sécurité (et donc les coûts) sur le nucléaire augmentent, parce que la forte demande sur le renouvelable fait augmenter le coût des installations, etc…<br /> Mais avec la raréfaction du pétrole et les taxes carbones qui vont devenir de plus en plus élevées, les carburants classiques vont eux aussi continuer d’augmenter.<br /> Et même si l’électricité augmentait plus vite (ce qui est loin d’être certain) que les carburants, y a de la marge avant que le coût des recharges dépasse celui d’un plein (hors opérateur de recharge pratiquant des tarifs très supérieurs aux prix de gros).<br /> Pour rappel, sur les 20 dernières années, l’essence à pris environ 100%, l’électricité environ 50%…
fg03
Le prix un frein ? Dis ça aux taxis VTC qui font 300,000 km avec une Tesla et avec laquelle un plein coute 5 euros. Je te laisse faire le calcul revient au km par rapport à une thermique.<br /> Quant aux bornes ce sera réservé aux voyageurs aux long court… au quotidien même pour les gros rouleurs comme les taxis VTC, tu recharges toutes les nuits sur une borne plus ou moins rapide et c’est bon pour le lendemain.
malak
C’est quoi le rapport stp?<br /> Le prix n’est évidemment pas un problème pour les professionnels.<br /> Les bornes réservées aux voyageurs? lol, et les autres 90% des automobilistes? tu ne sais pas que tout le monde ne possède pas sa propre maison avec garage/terrain privatif?<br /> Les voitures électriques sont encore très peu nombreuses et roulent peu en moyenne, donc il n’y a pas encore de gros soucis de recharge. Mais si elles se vendaient davantage, et dans les ordres de grandeur annoncés, cela serait vite assez catastrophique…
Carlitto
Ayetek:<br /> Bruno Le Maire, ministre de l’économie, invité ce midi au journal de 13h sur TF1 a déclaré qu’on a échappé à une augmentation, de l’électricité de 35% au 1er Février. Ouch !<br /> Faites le calcul si ces hausses farfelues nous tombent sur la tête par le futur, qui plus est avec un parc automobile ayant massivement basculé sur l’électrique. Pas sûr que les économies via une énergie moins chère, et qu’on nous fait miroiter, s’avèrent durable. Un piège qui se refermera sur le consommateur ?<br /> En fait, c’est tout à fait vrai et l’augmentation de la demande en électricité augmentera mécaniquement son coût, ne serait-ce que par les taxes que le gouvernement français y mettra dessus comme ça a été fait pour les énergies fossiles.<br /> Le problème de fond, c’est tout simplement la survie de ce mode de déplacement. L’électrique propose une autre solution, mais ne remplace pas le thermique. Il ne faut plus envisager le déplacement automobile tel qu’il avait été vécu par le thermique.
TAURUS31
Ça c’est la théorie … Et on voit les compétences de leurs ingénieurs avec l’EPR
kervern
pas quand tu travailles en 3/8 et pas sur paris !<br /> mais je te rejoins sur cette idée !
MattS32
Ce ne sont pas les ingénieurs de RTE qui ont conçu l’EPR, ni qui supervisent sa construction.
Krypton_80
«&nbsp;L’étude prédit en outre que toutes les ventes de voitures seront des électriques d’ici 2035, et que leurs prix se mettront au même niveau que ceux des voitures classiques d’ici 2028.&nbsp;»<br /> Cette étude a oublié les ventes de voitures d’occasion pas forcément 100% électrique.<br /> Alors à moins que l’Europe ne les interdise à la vente, ça ne me semble pas très réaliste.
TAURUS31
Je n’ai jamais vu une analyse qui arrive à prédire ce qu’il se passera dans 5 ,10,15 ans.<br /> La réalité est celle d’aujourd’hui, sans intervention du gouvernement c’est une hausse de 35% du prix de l’électricité, qui se reviendra sûrement comme un boomerang après la présidentielle .<br /> Et pensé, que l’évolution du parc de voiture électrique entrainera forcément une hausse des tarifs est une simple application de loi de l’offre et de la demande, sans oublier le transfert des taxes des énergies fossiles sur les charges électriques, ça m’étonnerait que les gouvernements s’assoient sur cette manne.<br /> Et dire, que le réseau ne suivra pas est seulement du bon sens, on est actuellement limite en terme de production, et il est même possible qu’on est des ajustements, des coupures cet hiver. Et vu le temps qu’il faut pour sortir de terre une centrale nucléaire car ce n’est pas les énergies écolo, qui dépendent de la météo, qui vont compenser.<br /> Tout ça, c’est juste du bon sens, de la logique.
kervern
ouai enfin on a des borne gratos de 22 et 50 Kw gratos chez ikea, lidl…
kervern
il est acté qu’elle aurait dut augmenté de 40%, mais le gouvernement demande 15 centrale EPR en France d’ici… lol on va pas ce prononcer <br /> bon il est pas limite notre réseau, il est limite a cause de retard dut au covid on a 10 ou 12 réacteurs à l’arrêt c’est une premiére ! des coupure cette hiver, il reste un mois et les températures seront sur la remonter, dans un mois l’hiver est pour dire fini !
MattS32
TAURUS31:<br /> Et dire, que le réseau ne suivra pas est seulement du bon sens, on est actuellement limite en terme de production<br /> Le réseau est limite en terme de production quelques heures pendant les jours les plus froids de l’année.<br /> Les VE ne sont absolument pas un problème pour ça. Bien au contraire même : elles constituent une énorme grille de stockage d’énergie dans laquelle on peut injecter la surproduction nocturne ou la surproduction des EnR à certaines heures et en restituer une partie au réseau lors du pic de consommation. Ce n’est pas de la science fiction, ce n’est même pas le futur, c’est déjà le présent : EDF fait déjà ça, via une offre commerciale V2G pour les entreprises qui ont une flotte de Nissan Leaf et Nissan e-NV200. Les entreprises utilisent leur flotte la journée, les mettent en charge le soir, mais au pic de consommation de 19h la charge est temporairement inversée si nécessaire.<br /> TAURUS31:<br /> Et vu le temps qu’il faut pour sortir de terre une centrale nucléaire car ce n’est pas les énergies écolo, qui dépendent de la météo, qui vont compenser.<br /> Tout ça, c’est juste du bon sens, de la logique.<br /> Le bon sens voudrait qu’on demande l’avis à des spécialistes. Par exemple les experts de RTE, qui gèrent le réseau de transport électrique français, qui est l’un des plus fiables du monde.<br /> Et eux non seulement ils pensent que le réseau électrique français sera capable d’absorber 50% de VE en 2035 (et ce SANS même recourir au V2G, qui n’est qu’un «&nbsp;bonus&nbsp;» pour faciliter la gestion du réseau, avec simplement du pilotage de la puissance de charge, ce qui est déjà techniquement possible avec quasiment toutes les bornes publiques et avec une partie des prises et bornes privatives), mais en plus ils ont défini des scénarios où ces 50% de VE peuvent même être supportés sans mettre en service le moindre réacteur nucléaire supplémentaire, hors Flamanville-3 (cela dit, personnellement je ne suis pas favorable à cette solution, je pense qu’il faut qu’on maintienne un peu plus la filière nucléaire) et même en fermant une partie du parc actuel.<br /> Ils estiment notamment que grâce à la capacité de stockage des VE, il serait possible d’augmenter de 100 TWh/an la production EnR (pour équilibrer le réseau, il faut pouvoir maintenir en permanence production = consommation… un large parc de VE, ça permet d’avoir une consommation pilotable, ce qui compose la non pilotabilité d’une partie des EnR, et permet donc d’augmenter leur part dans le mix électrique), tandis qu’un parc automobile passé à 50% en VE ne consommerait que 50 TWh/an.
the_Spawn
Tu mets trois tesla à recharger dans ma rue, tout le quartier est en black out total!!!<br /> C’est beau les voitures électriques
Blackalf
MattS32:<br /> Le bon sens voudrait qu’on demande l’avis à des spécialistes. Par exemple les experts de RTE, qui gèrent le réseau de transport électrique français, qui est l’un des plus fiables du monde.<br /> Comme si des experts étaient infaillibles.
MattS32
Infaillibles, non. Mais ils savent quand même mieux de quoi ils parlent que le forumeur moyen.<br /> Et je n’ai encore vu aucun opérateur de réseau électrique se plaindre d’un risque majeure lié à l’arrivée rapide des voitures électriques et des projets d’interdiction des thermiques dans les 15-20 ans à venir, donc c’est qu’ils sont sans doute pour la plupart tout a fait confiants en leur capacité à encaisser ça.<br /> Au contraire, ils sont nombreux à considérer les VE comme une aubaine, pouvoir piloter une partie de la consommation en plus d’une partie de la production facilite la stabilisation du réseau et en réduit le coût.
Palou
MattS32:<br /> Et je n’ai encore vu aucun opérateur de réseau électrique se plaindre d’un risque majeure lié à l’arrivée rapide des voitures électriques<br /> Les opérateurs ne vont pas se plaindre en effet, ils réfléchissent d’abord au niveau commercial avec les yeux qui brillent en voyant arriver les millions … puis s’ils ont le temps ils pensent à la technique mais bien plus tard
MattS32
J’ai bossé une dizaine d’années chez un gros opérateur d’électricité, et je peux t’assurer qu’ils pensent à la technique, et depuis longtemps.<br /> Parce qu’un réseau qui tient pas la route, ça leur coûterait cher. Très cher. Et les millions à gagner avec les VE, ils ne pourront les gagner qu’avec un réseau qui tient la route.
Krypton_80
Palou:<br /> ils réfléchissent d’abord au niveau commercial avec les yeux qui brillent en voyant arriver les millions<br /> Quand le parc de VE sera plus important en Europe, certains gouvernements pourraient bien aussi avoir les yeux qui brillent, comme en Norvège…<br /> Gocar.be<br /> La Norvège augmente sa taxe sur les véhicules électriques<br /> La Norvège est sans conteste le pays où le taux d’électrification du parc automobile est le plus élevé au monde. C’est le résultat de généreux a...<br />
Palou
C’était prévisible, je ne connais aucun état qui se passerai de cette manne financière
Blackalf
Ceux qui réfléchissent le voient venir depuis le tout début du marketing en faveur des VE. Les autres, bah les autres, ils ne veulent pas voir ce qui est inéluctable, à savoir que lorsque tout le monde ou presque sera en VE, il n’y aura qu’une seule alternative : accepter tous les coûts et taxes qui seront imposés petit à petit…ou cesser d’avoir un véhicule. <br /> Quand on y pense, cette situation s’est déjà produite : je me rappelle de tous les propriétaires de Diesel qui disaient aux autres qui roulaient en essence «&nbsp;le Diesel c’est trop bien, c’est beaucoup moins cher et on a autant de chevaux qu’en essence&nbsp;»…et aujourd’hui ils pleurent parce que ce n’est plus du tout aussi intéressant et que les contraintes se font de plus en plus nombreuses. Je ne doute donc pas que le même scénario va se répéter avec les VE : propriétaires contents aujourd’hui, désenchantés dans quelques années. ^^<br /> MattS32:<br /> Mais ils savent quand même mieux de quoi ils parlent que le forumeur moyen.<br /> Si on considère que faire des prévisions purement théoriques s’étalant sur plusieurs années et présenter une conclusion qu’on estime immuable, c’est «&nbsp;savoir de quoi on parle&nbsp;», alors oui.
MattS32
Blackalf:<br /> Si on considère que faire des prévisions purement théoriques s’étalant sur plusieurs années et présenter une conclusion qu’on estime immuable, c’est « savoir de quoi on parle », alors oui.<br /> Pour rappel, les forumeurs en question qui s’opposent aux spécialistes, ils prennent même pas la peine de faire des prévisions… Ils considèrent le réseau électrique à l’instant t comme étant immuable et décident de façon définitive que non, ça passera pas. C’est vrai, c’est tellement plus fiable et intelligent… enfin tant qu’on est de leur avis <br /> Accessoirement, non, les experts en question, ils n’ont pas une conclusion immuables… Ils ont présenté de nombreux scénarios possibles, et ils les mettent régulièrement à jour en fonction de l’évolution de la situation. Encore faut-il prendre la peine de bien vouloir y jeter un œil plutôt que de les rejeter d’office par dogmatisme parce que «&nbsp;non, c’est pas possible, le réseau actuel ne supportera jamais ça&nbsp;» tout en prétendant faire preuve de bon sens
Blackalf
MattS32:<br /> Encore faut-il prendre la peine de bien vouloir y jeter un œil plutôt que de les rejeter d’office par dogmatisme parce que «&nbsp;non, c’est pas possible, le réseau actuel ne supportera jamais ça&nbsp;» tout en prétendant faire preuve de bon sens <br /> Amusant, parce que je n’ai jamais dit ça. Ce que je dis, c’est que les imprévus sont par nature imprévisibles, «&nbsp;nombreux scénarios possibles&nbsp;» ou pas.
MattS32
Je ne faisais pas référence à toi, mais à celui à qui j’ai répondu initialement plus haut, qui prétendais que l’incapacité du réseau électrique à évoluer pour supporter un parc de VE n’est qu’une question de bon sens :<br /> TAURUS31:<br /> Et dire, que le réseau ne suivra pas est seulement du bon sens, on est actuellement limite en terme de production<br /> Le bon sens, c’est plutôt de comprendre de que toute façon, il n’y aura pas le choix. Il n’y a pas d’avenir dans l’utilisation des énergies fossiles, les transition devra se faire quoiqu’il arrive. Et plus on commencera à le faire tôt, plus ça se fera en douceur.
Blackalf
Ok. ^^<br /> Pour bien comprendre mon point de vue, je ne dis pas «&nbsp;les réseaux (France ou Belgique) ne tiendront pas&nbsp;», pas plus que je ne dis «&nbsp;ils tiendront&nbsp;»…disons que je me méfie des prévisions optimistes qui disent que tout se passera bien, j’en ai trop vu se casser la figure à cause d’un imprévu ou d’une variable qui n’avait pas eu le comportement espéré. ^^
MattS32
Blackalf:<br /> je ne dis pas « les réseaux (France ou Belgique) ne tiendront pas », pas plus que je ne dis « ils tiendront »<br /> Perso je dirai «&nbsp;ils devront tenir&nbsp;». Y a pas le choix, faudra faire les investissements qu’il faut pour que ça tienne. Et c’est justement à ça que servent notamment les rapports de RTE, présenter différents choix pour la nécessaire évolution du réseau électrique, les chiffrer, évaluer leur faisabilité.<br /> Quitte même à utiliser un peu plus, au moins au début, les centrales à pétrole et à gaz : le meilleur rendement de la chaîne globale fait que même dans le cas d’une électricité produite à partir de pétrole ou de gaz, le bilan carbone d’une VE reste meilleur que celui d’une VT (+ plus facile d’améliorer encore ça en récupérant le carbone rejetée par les centrales). Les gains seraient faibles, mais ça serait toujours ça de pris.<br /> En France, rien que la «&nbsp;réserve&nbsp;» de capacité de production des centrales à pétrole et à gaz est en fait déjà suffisante pour électrifier plus de la moitié du parc de VP : il faudrait environ 50 TWh annuels pour ça, la réserve disponible (en comptant un facteur de charge théorique possible de 80% contre actuellement un peu moins de 6% en pratique pour le pétrole et 32% pour le gaz) est d’un peu plus de 70 TWh.
Palou
La moitié des centrales nucléaires arrêtées (pour entretien aujourd’hui et définitivement demain peut-être), pas de vent pour les éoliennes, pas de soleil pour les panneaux solaires la nuit, en France et/ou en import, … ça va coincer un de ces jours
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Opibus annonce le premier bus électrique conçu et fabriqué en Afrique
Stellantis accélère sa stratégie autour du marché de la voiture d'occasion
Yamaha dévoile EMF, un scooter électrique futuriste à batterie interchangeable signée Gogoro
L'Autopilot de Tesla sera au coeur d'un procès crucial en février
En 2021, Tesla bat les constructeurs allemands en Allemagne... mais Volkswagen n'est pas loin
Tesla vante la puissance de calcul de ses véhicules... mais il faut un Raspberry pour y profiter de CarPlay
Les draisiennes électriques sont désormais légales, direction les pistes cyclables
Le retour de la Fiat Panda se fera en électrique, et pas cher, selon Olivier François
Dès cet été, il vous sera possible de fermer/ouvrir votre Hyundai avec votre iPhone
Volvo Trucks : la nouvelle génération de camions électriques est VNR
Haut de page