Aptera revient avec un véhicule électrique solaire à 3 roues "qui n'aurait pas besoin d'être rechargé"

09 décembre 2020 à 12h19
22
Aptera © Aptera
© Aptera

Il y a maintenant plus d'un an, la marque Aptera annonçait le lancement d'une voiture électrique éponyme dont l'autonomie maximale serait de 1 600 kilomètres.

Aujourd'hui, la firme va encore plus loin en présentant un nouveau modèle avec modules solaires intégrés. Si celui-ci reprend la forme de l'Aptera 2 dévoilée l'an dernier, la société sous-entend ainsi que cette nouvelle version n'aura pas besoin d'être rechargée « dans la plupart des régions ».

Le retour d'une goutte d'eau à trois roues

La société donne dans un fichier disponible en ligne les diverses caractéristiques de son véhicule. L'Aptera reprend un profil en goutte d'eau et mesurant 4,36 mètres de long pour 2,23 mètres de large et 1,44 mètre de haut. Comme l'ancienne version, celle-ci compte trois roues.

Son habitacle doit être en mesure d'accueillir deux personnes et un animal de compagnie.

Le poids de l'engin n'est pas communiqué, mais selon The Verge, il afficherait un coefficient de traînée de seulement 0,13. En comparaison, la Model 3 de Tesla a un coefficient de traînée de 0,23 et l'ID. 4 de Volkswagen est à 0,28.

Cette Aptera est prévue pour l'année 2021, sans plus de précision apportée sur le calendrier et avec un prix en dollars dans la moyenne des modèles électriques actuels. Aptera avance ainsi une gamme de prix comprise entre 25 900 et 46 000 dollars (entre 21 350 et 38 000 euros).

Technologie Never Charge

Cette version reprendrait ainsi, en tout cas à l'extérieur, l'essentiel de la recette de l'Aptera 2 annoncée l'année dernière. Si elle compte divers équipements intérieurs, ce qui la démarque cette fois est son toit et son capot pourvu de capteurs solaires.

Dans son communiqué de presse, l'enseigne dévoile ainsi une technologie au nom évocateur, baptisée Never Charge. Elle affirme ainsi lancer « le premier véhicule électrique solaire (sEV) qui ne nécessite aucune charge pour la plupart des utilisations quotidiennes ».

Aptera © Aptera
© Aptera

Elle ajoute que « ce solaire intégré peut être configuré afin de fournir jusqu'à 72 kilomètres d'autonomie quotidienne, grâce à plus de 3 mètres carrés et 180 cellules solaires ».

Cela sera-t-il suffisant ? Sur une année, cette technologie Never Charge est censée permettre de parcourir plus de 11 000 kilomètres uniquement grâce à l'énergie solaire. Or, selon Statista, la distance moyenne parcourue par un véhicule thermique en France en 2018 était de l'ordre de 13 000 kilomètres.

En théorie, l'appareil serait donc en mesure de répondre à la plupart des besoins. Mais il faut tempérer les ambitions d'Aptera, qui précise que ce chiffre de 11 000 kilomètres par an serait effectif « dans la plupart des régions ». Comme pour les logements, l'achat d'un véhicule à toiture solaire sera donc à réfléchir selon l'ensoleillement de sa région.

Modifié le 09/12/2020 à 12h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
14
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La Renault ZOE va bientôt tirer sa révérence, remplacée par la Renault 5 électrique
Retrofit : la Citroën DS de 1971 renaît en version tout-électrique
Tesla : la dernière mise à jour inclut Disney+ et un mode Car wash
Le Cybertruck de Tesla ne sera finalement pas mis en production avant 2022
Un important incendie s'est déclaré dans un centre de stockage de batteries Tesla en Australie
Plus d'un milliard de dollars de bénéfices pour Tesla au dernier trimestre
Elon Musk tacle Apple sur ses batteries au cobalt et sur la politique de l'App Store
Une route capable de recharger votre véhicule à 200 kW ? C'est ce que tente l'État de l'Indiana
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Haut de page