Aptera, la voiture électrique qui promet 1600 km d'autonomie

28
Aptera 2
Aptera

« Les voitures électriques manquent d'autonomie ». Le pari de l'Aptera et son design futuriste est de rendre caduque cette affirmation. Résultat : le véhicule promis doit posséder 1 600 km d'autonomie.

Il s'agit en réalité de l'Aptera 2, puisque l'Aptera est un essai de véhicule électrique initialement réalisé il y a plus d'une décennie, et aujourd'hui remis sur la table.

Voiture électrique, voiture de plastique

Le design de cet appareil est clairement futuriste. Il compte trois roues et adopte un profil en goutte d'eau lui donnant davantage l'allure d'un avion que d'une voiture. L'ensemble doit peser environ 800 kilos : la structure doit donc être réalisée dans des matériaux aussi légers que possible. Pour cela, la marque compte recourir à l'impression 3D, l'ensemble devant recevoir essentiellement des pièces de métal, de plastique et de résine.

Sous le capot, l'Aptera 2 se démarque des modèles électriques du marché. Différentes formules seront proposées pour les batteries, allant de 40 à 100 kWh, sachant que la consommation promise pour le véhicule doit être inférieure à 100 Wh/mile. À terme, selon la configuration, cela équivaudrait à une autonomie comprise entre 400 et 1 600 kilomètres. À titre de comparaison, la Model 3 de Tesla utilise 250 Wh/mile, pour une autonomie inférieure à 600 kilomètres.

La comparaison entre l'Aptera et les modèles de Tesla n'est pas anodine. En effet le challenger n'hésite pas à dire que ses concurrents (nommant Tesla, Nissan et BMW) peinent à se concentrer sur l'efficacité, car bâtis sur un héritage de l'automobile qui date de plusieurs décennies. D'après Aptera, il serait difficile pour eux, par exemple, d'imaginer une voiture en plastique.

Pas en-dessous de 34 000 dollars

Bien entendu, à écouter Aptera, son véhicule ne présente que des avantages. Outre l'autonomie, celui-ci devrait atteindre 60 mph (environ 100 km/h) en 4,5 secondes. Son prix de lancement doit être situé entre 34 000 et 59 000 dollars, la marque rappelant que cette fourchette pourra évoluer après le démarrage de la production.

Concernant les financements et le lancement de son véhicule, la marque reste cependant prudente. Elle a certes donné des dates-clés  des prototypes pour mi-2020, la production de 10 000 véhicules à partir de 2022, et même une production de 40 000 véhicules par an dès 2024... Mais la marque ne compte pas encore enregistrer de précommande, tout du moins pas avant d'avoir la certitude de pouvoir les livrer.

Pour la marque, il s'agit de ne pas refaire les mêmes erreurs. Il y a douze ans, Aptera créait en effet un véhicule électrique, le Typ-1, offrant une autonomie de 200 kilomètres. Or le prototype n'est jamais allé plus loin, la marque faisant faillite en 2011 faute de financements. Cette fois, elle compte s'assurer de disposer des fonds nécessaires et de la bonne réception du public. La société lance une campagne de crowdfunding sur Wefunder : au moment de l'écriture de cet article, le projet a réuni 105 000 dollars pour un objectif d'1,07 million de dollars.

Source : CarAndDriver
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
19
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

LEGO Star Wars Battles : un nouveau jeu de stratégie en ligne, sur nos mobiles en 2020
Google Maps : vous pouvez désormais indiquer les routes en travaux
Insolite : l'urbanisation donne du cholestérol aux corbeaux américains
Un easter egg se cache dans Android 10 : voilà comment le trouver
🔥 RED : nouveau forfait sans engagement 40 Go dès 10€/mois
EA réinvente son célèbre jeu Plants vs Zombies en lançant Battle for Neighborville
Une start-up française utilise le deep learning pour prévoir les tendances de la mode et du luxe
Amazon s'engage à ne plus détruire ses invendus… mais pas en France
Local Motors lance Olli 2.0, une navette autonome imprimée en 3D
Haut de page