Honda tacle la voiture à hydrogène de Toyota

24 janvier 2022 à 12h06
20
Honda CR-V Hybride © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Les moteurs à combustion hydrogène, Honda n'y croit pas. Ou du moins, pas autant que son rival nippon, Toyota.

Il faut dire que Toyota n'est pas le plus fervent défenseur d'une transition rapide vers le tout-électrique, estimant plutôt qu'elle doit être progressive .

Pour Honda, combustion à l'hydrogène et voiture individuelle seraient incompatibles

Le Japon souhaite opérer une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, avec l'objectif d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 . Si, dans une perspective similaire, de nombreux constructeurs automobiles décident d'une transition vers le tout-électrique concernant les véhicules individuels , dans de nombreux pays des continents européen et américain notamment, ce n'est pas la même histoire au Japon.

Toyota, l'une des principales firmes automobiles du pays, n'est pas vraiment favorable à une transition, en seulement dix ans, vers une électrification totale de son parc de véhicules neufs . Le constructeur a en effet l'hydrogène en ligne de mire, même pour les véhicules individuels à destination du grand public – une aspiration que Honda juge irréaliste. Le P.-D.G. de la firme, Toshihiro Mibe, a en effet déclaré à Automotive News que sa firme a « mené des recherches sur toutes les possibilités existantes. En ce qui concerne les moteurs à hydrogène, nous voyons des défis technologiques assez difficiles. Donc, il y a environ 10 ans, nous avons décidé que cette technologie ne deviendrait pas courante ».

L'hydrogène, plutôt pour les gros véhicules ?

Malgré cette déclaration de son P.-D.G., Honda ne délaisse pas l'hydrogène, loin s'en faut, mais lui consacre d'autres utilisations potentielles, notamment pour des véhicules plus imposants et destinés à effectuer de longs trajets. La propulsion à hydrogène est d'ailleurs déjà largement étudiée dans le domaine aéronautique . Toshihiro Mibe ajoute notamment que « si nous regardons ce qui va devenir courant, ce sera probablement les véhicules électriques pour les mobilités courtes et les piles à combustible pour les plus grandes mobilités. C'est la conclusion jusqu'ici ».

En collaboration avec General Motors, Honda souhaite notamment viser le marché nord-américain, avec un objectif clair de 100 % de véhicules électriques ou à pile à hydrogène dès 2040. Plus précisément, les objectifs sont de 40% dès 2030 et 80% en 2035.

En attendant, Toyota poursuit néanmoins son chemin vers l'électrique, avec la volonté de proposer trente nouveaux modèles 100 % électriques d'ici à 2030 . Mais la firme pourrait néanmoins s'attirer les faveurs du gouvernement japonais avec son maintien des véhicules à hydrogène, puisque le Japon a investi pas moins de 19 milliards de dollars en 2020 pour produire l'équivalent en hydrogène de plus de trente réacteurs nucléaires d'ici 2030.

Toyota organisait récemment un événement autour de sa volonté de devenir un acteur majeur des mobilités zéro émission. Le constructeur japonais présentait pour l'occasion la nouvelle génération de sa voiture à hydrogène, la Mirai 2, au volant de laquelle nous avons pu parcourir quelques kilomètres.
Lire la suite

Sources : IEEFA , Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
14
mcha
Le problème pour Honda, c’est que la Toyota Mirai est justement à pile à hydrogène et non à combustion hydrogène. Un coup d’épée dans l’eau finalement des marketeux de chez honda
Thamien
Pile a combustible ou moteur a combustion d’hydrogène peu importe.<br /> Quand on a des centrales nucléaires comme au Japon ou en France on soutient la filière hydrogène…<br /> Même si…
Carrara
Toyota invente un moteur à hydrogène qui fait le même bruit qu’un moteur thermique<br /> Les liens ne sont pas possible mais vous pouvez chercher la phase ci-dessus.
cpicchio
L’hydrogène permet d’avoir un véhicule électrique en conservant la capacité à faire un plein en qq minutes. Dans l’absolu, cela serait parfait si le prix n’était pas dissuasif et si le rendement de bout en bout était bon.<br /> Amis chimistes, merci d’améliorer la densité massique des batteries (avec baisse du prix) pour en finir avec les moteurs thermiques et laissons l’hydrogène aux camions
zoup01
Je partage cet avis du PDG de Honda à 100%:<br /> « si nous regardons ce qui va devenir courant, ce sera probablement les véhicules électriques pour les mobilités courtes et les piles à combustible pour les plus grandes mobilités. C’est la conclusion jusqu’ici «<br /> L’avenir , ce n’est certainement pas le tout batterie ( extrêmement dispendieux en matière première) ni le tout hydrogène …un mix des 2 solutions devra se mettre en place.
ddrmysti
Clair, et en même temps, profitez en pour inventer les générateur anti gravité et la téléportation, ça serait cool. Merci.
LedragonNantais
Perso je préfèrerais qu’un scientifique trouve un un moyen de nous foutre des ailes bionique. Ça serait plus marrant de voler ^^
Guillaume1972
Vrai pour le moment mais dans 10 ans, il se pourrait que la majorité de l’hydrogène qui sera produit le sera de manière propre (par électrolyse et à partir d’énergie renouvelable) et que son prix sera divisé par deux ou trois. Après tout, on sait déjà faire et depuis longtemps. C’est avant tout une décision politique.
Baxter_X
Oui enfin, pas que. Arriver à produire assez d’hydrogène de façon renouvelable pour compenser la fin du pétrole, c’est pas dans 10 ans a mon avis. Mais bien plus. Voir difficilement possible.<br /> Oui ces principes sont connus mais a pour l’instant le nucléaire en est toujours la source.
Baxter_X
Le moteur a combustion d’hydrogène me semble peut valable. Si mes souvenirs sont bons son rendement est mauvais. En gros on divise la puissance par deux.<br /> Mais des progrès peuvent être probablement fait …
Thamien
Diviser le prix de l’hydrogène (obtenu par électrolyse de l’eau) par 2 ou 3 alors qu’il fournira 2 à 3 fois moins d’énergie à la propulsion d’un véhicule qu’une batterie chimique pour la même quantité d’électricité consommée???
philouze
Tu n’as pas suivi, après son four avec la miraî, Toy relance le moteur à combustion a hydrogène. Aikio Toyoda tente d’entrainer avec lui Yamaha et Kawa.<br /> Honda t’expliques ici que si déjà c’est mauvais en pile à combustible (que Honda maitrisait parfaitement) c’est encore pire en combustion directe.<br /> Honda est une des «&nbsp;victimes&nbsp;» de l’engouement pour l’H2 menu au japon par Toy, et après avoir investi des millions avec la Clarity, ils ont constaté l’évidence : ça n’a pas d’avenir.
philouze
@zoup01 et @Guillaume1972 : Ce serait considérer que la batt a très haute densité n’arrivera pas - alors qu’elle est inéluctable, elle est déjà dans les labo, elle est présente sous au moins une dizaine de pistes électrochimiques qui se concurrencent ou se complètent.<br /> Se projeter à 10 ans est suicidaire pour l’H2, car autant aucune rupture techno ne se présente concernant la compression ou la conversion H2&gt;EV, autant à cette échéance le Li-S ou Li-graphène/silicium et toutes les voies du /solid auront déjà accouché d’au moins une génération.<br /> Sauf qu’une fois une telle batt disponible, l’hydrogène n’a plus aucun intérêt, il conservera tous ses défauts, sa complexité, son inefficience, son cout, la maintenance et les réépreuvages.<br /> Donc quel opérateur logistique accepterait de payer pour un camion H2 qui coute plus cher à opérer et à alimenter, à faire maintenir que son concurrent batterie ?
Nmut
Le problème de l’hydrogène, c’est la physique. Le rendement ne sera JAMAIS bon. Même si on arrive à réduire le cout de la pile (sans grande quantité métaux précieux et plus légère / moins volumineuse), on n’arrive qu’à régler le problème du cout du véhicule, pas du cout de l’énergie car il en faut plus de 2x plus que pour un VE à batterie. Cela n’a de sens que si les contraintes des batteries sont rédhibitoires (volume et poids) mais pas le cout d’exploitation.
ddrmysti
Ca serait cool, mais ça ne ferait que déplacer le problème dans les airs, tandis que la téléportation, bon il y aura des bouchons dans les téléporteurs en heure de pointe, mais… Non en fait ça ne ferait aussi que déplacer le problème. Bon vous avez entendus amis chimiste, magnez vous de faire quelque chose ! (pour reprendre la formule de cpicchio)
cpicchio
Je partage pleinement. On oublie que les batteries progressent un peu) tous les ans et vu les investissements en R&amp;D, cela va continuer, y compris avec les technologies actuelles.<br /> On ne parle que des véhicules mais il y a autant d’enjeux dans les téléphones, les PC portables, les montres, l’audio mobile, etc…
zoup01
philouze:<br /> Ce serait considérer que la batt a très haute densité n’arrivera pas - alors qu’elle est inéluctable,<br /> Affirmation qui relève du même niveau que les promesses d’elon Musk.
MattS32
Guillaume1972:<br /> Vrai pour le moment mais dans 10 ans, il se pourrait que la majorité de l’hydrogène qui sera produit le sera de manière propre (par électrolyse et à partir d’énergie renouvelable) et que son prix sera divisé par deux ou trois.<br /> Le problème de la voiture à hydrogène, c’est qu’il y a 20-30 ans, on nous disait déjà que c’était l’avenir de la mobilité électrique, à l’époque où les voitures à batterie se trainaient encore des batteries NiMH ou NiCd, si ce n’est au plomb…<br /> Depuis les progrès sur les voitures à batterie ont été énormes, tandis que côté véhicule à pile à combustible, il n’y a eu quasiment aucun progrès réel (et encore moins récemment, regarde la Mirai 1 et la Mirai 2, les maigres gains en autonomie ont été obtenus en réduisant la taille du coffre…).
philouze
Ce serait considérer que la batt a très haute densité n’arrivera pas - alors qu’elle est inéluctable,<br /> zoup01:<br /> Affirmation qui relève du même niveau que les promesses d’elon Musk.<br /> Pour l’instant, toutes les promesses sont tenues !<br /> mais surtout elles sont inéluctables parce qu’elles tournent déjà en labos, donc le travail actuel ne vise pas à prouver que c’est possible, mais à rendre leur cout d’industrialisation accessible, ou à augmenter leur cyclage, suivant les technos choisies.<br /> En face on a pas, en labo, de la compression à zéro pertes ou des PAC à 90% de rendement, juste, ça n’existe pas.
Bobo
Moi je pense que de toutes façons, le nucléaire est la seule énergie utilisable actuellement. Évidemment en attendant la fusion il y a le problème des déchets. Alors recharger une batterie qui perd peu à peu de la puissance, et prend du temps surtout s’il y a la file d’attente, ou consommer plus d’électricité pour les piles à combustible, c’est un débat inutile, c’est quand même toujours le nucléaire à la base. Qu’une centrale tourne à 70 % ou à 90%, il n’y a pas grande différence. Alors chacun pourra choisir en fonction de ses besoins. Remarquez quand même que l’hydrogène est plus facile à distribuer, réseau type LPG, que l’électrinique qui a besoin d’un sacré réseau à installer
zoup01
philouze:<br /> Pour l’instant, toutes les promesses sont tenues !<br /> bien sur…<br /> en 2015, elon musk promettait 1200 kms d’autonomie pour 2022. (et la marmotte, elle emballe le chocolat)<br /> la réalité, c’est à peine 300 kms sur autoroute à 130 km/h.<br /> L'Automobile Magazine – 21 Jul 20<br /> Les vraies autonomies des voitures électriques d'après nos mesures<br /> Si l'autonomie des voitures électriques est aujourd'hui devenue plus acceptable, il existe tout de même de fortes disparités. L'Automobile Magazine procède donc toute l'année à des mesures pour vous aider à distinguer les meilleurs élèves et les...<br />
philouze
zoup01:<br /> en 2015, elon musk promettait 1200 kms d’autonomie pour 2022. (et la marmotte, elle emballe le chocolat)<br /> il n’a jamais du autoroute à vitesse «&nbsp;française&nbsp;» de 130, d’une part, et d’autres part nous sommes en 2022 et…<br /> Futura<br /> Une Tesla Model S a parcouru 1.200 km grâce à une nouvelle batterie<br /> L’entreprise américaine One Energy Next vient d’annoncer avoir testé avec un succès une nouvelle batterie de 203,7 kWh installée dans une Tesla Model S. Une avancée prometteuse, mais qui n’est...<br />
zoup01
Ouah, super, une tonne de batterie, de mieux en mieux <br /> Encore du fantasme à la musk…<br /> Pour le long cours, il va vraiment falloir trouver autre chose ( H2, bio carburant, bouffer le gasoil en excédent dont on ne saura pas quoi faire, etc…)<br /> De toute façon, le prix du lithium a été X6 en un an, le cobalt X2, le prix du cuivre explose, tout ça va se calmer rapidement…<br /> L’avenir pour voyager, c’est le train et l’avion.
philouze
quelle réponse typique : on te démontres une erreur, tu rebondis sur autre chose, le millefeuille argumentatif dans toute son horreur.<br /> Je te renvoies au Réveilleur sur les ressources pour comprendre pourquoi un argument conjoncturel sur lithium/cobalt/cuivre est mauvais.
zoup01
elle existe ta voiture ? non…<br /> elle sera abordable pour le commun des mortels ? non<br /> quand à l’augmentation des cours des matières premières, c’est juste un fait vérifiable (et qui ne va pas contribuer à la baisse du cout des réservoirs pour les ve)
MattS32
zoup01:<br /> quand à l’augmentation des cours des matières premières, c’est juste un fait vérifiable (et qui ne va pas contribuer à la baisse du cout des réservoirs pour les ve)<br /> Oui, comme l’augmentation du coût du pétrole…<br /> La différence étant que les matières premières dans la batterie d’une VE sont simplement stockées et seront récupérables à terme, alors que les matières premières dans le réservoir de la VT n’y sont stockées que pour quelques heures/semaines avant d’être détruites quasi irrémédiablement (la production d’essence de synthèse fabriquée à partir du CO2 atmosphérique, on est loin d’être en mesure de l’industrialiser…).
philouze
zoup01:<br /> elle existe ta voiture ? non…<br /> prends tes deux yeux, regarde l’article, oui, elle existe. Elle vient de battre les 1200 kms en situation réelle et 1400 kms sur banc d’essai.<br /> Tu es tellement aveuglé par ta position de hater du truc que tu en viens à nier le réel pour que ça serve ton point de vue.<br /> elle sera abordable pour le commun des mortels ? non<br /> ce n’était pas la promesse. d’abord le haut de gamme, ensuite l’industrialisation de masse, qui entraine la chute des prix. huit ans qu’on l’explique, et oui il a fallu du temps entre la première TMS et la Dacia Spring, mais ça avance.
zoup01
c’est juste un concept, donc une simple promesse…pas de date de commercialisation…<br /> et avec musk, les promesses n’engagent que ceux qui y croient.
zoup01
amusant cette habitude de comparer le réservoir avec le carburant…<br /> et le charbon brulé pour produire l’électricité, il est recyclé comment ?<br /> pour le pétrole, je suis d’accord, cela va aussi augmenter, et les produits dérivés de la pétrochimie vont suivre.
MattS32
zoup01:<br /> et le charbon brulé pour produire l’électricité, il est recyclé comment ?<br /> L’électricité peut être produite à partir de sources renouvelables. C’est déjà le cas de plus d’un quart de la production mondiale, et ça augmente chaque année.<br /> Et même quand elle est produite à partir de pétrole, il faut moins de pétrole pour faire rouler une VE que pour faire rouler une VT.<br /> En outre, il est bien plus facile de collecter et retraiter le CO2 en sortie de «&nbsp;quelques&nbsp;» centrales électrique qu’au pot d’échappement de dizaines de millions de voitures…
zoup01
MattS32:<br /> L’électricité peut être produite à partir de sources renouvelables. C’est déjà le cas de plus d’un quart de la production mondiale, et ça augmente chaque année.<br /> Oui le,renouvelable augmente sa part chaque année comme la consommation de charbon…<br /> C’est formidable, on oublie complètement la modération de la consommation ( énergie et matières) , donc malgré l’augmentation du renouvelable, on en arrive au paradoxe de brûler encore plus de charbon.<br /> Connaissance des Énergies – 17 Jan 22<br /> Charbon : « l’ennemi climatique n°1 » se porte toujours bien (et même mieux)...<br /> Mais ce qui me dérange le plus, c’est de vouloir faire croire que le monde sur batterie est la solution à tout…hors c’est très loin d’être le cas…<br /> Ce n’est pas pour rien que les citadines dominent les ventes de veb, les clients ne sont pas si stupides et se rendent bien compte que le voyage avec un veb ressemble rapidement à un chemin de croix…s’il y en a que cela amuse, grand bien leur en fasse.<br /> À terme, il faudra un mix de plusieurs solutions.
MattS32
zoup01:<br /> C’est formidable, on oublie complètement la modération de la consommation ( énergie et matières)<br /> Les VE, ça va justement dans le sens de la modération de la consommation, puisque ça consomme beaucoup moins d’énergie primaire au km que les VT…<br /> Après, je suis bien d’accord que ça suffira pas, et qu’il faut aussi et surtout changer nos habitudes pour nous déplacer moins et avec des moyens de transports plus efficaces (donc nécessairement collectifs). Mais ça malheureusement, c’est pas gagné, quand tu vois déjà les gens qui pleurent parce qu’au lieu de faire une pause de 15 minutes toutes les 2h ils vont devoir en faire une de 30 minutes, ça va être compliqué de leur faire prendre le bus et le train.<br /> zoup01:<br /> Ce n’est pas pour rien que les citadines dominent les ventes de veb, les clients ne sont pas si stupides et se rendent bien compte que le voyage avec un veb ressemble rapidement à un chemin de croix…<br /> Bien sûr ça n’a rien à voir avec le fait que les citadines dominent aussi dans les ventes de VT <br /> Top 10 des ventes de VT en France en 2021, 6 citadines (dont 2 SUV urbains) aux 6 premières places, 7 dans le top…<br /> Top 10 des ventes de VEB en France en 2021, 1 pas citadine en tête, suivie de 5 citadines (dont 1 SUV urbain), puis 2 compactes et de nouveau 2 citadines (dont 1 SUV urbain).
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un roadster électrique en approche chez Alfa Romeo !
Vision AMG : un concept de supersportive 100 % électrique signé Mercedes
Tesla veut casser l'ennui pendant la recharge en projetant des films courts à ses clients
Apple Music s'installe nativement à bord des voitures Audi
Elon Musk promet des Tesla 100 % autonomes dès l'été 2023
Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Haut de page