Le visionnage annuel de vidéos Youtube émet autant de CO2 qu’une ville de petite taille

11 mai 2019 à 19h08
0
Pollution

Une récente étude scientifique montre que les milliards d'heures de visionnage enregistrées sur Youtube émettraient une quantité d'émissions de CO2 similaire à celle d'une ville comme Francfort.

Contrairement aux apparences, visionner des vidéos sur Youtube, même pour parfaire sa culture écologiste et regarder des tutos pour trier des déchets, pollue quand même l'atmosphère. Selon une étude de l'Université de Bristol, si le visionnage d'un internaute unique ne représente qu'une part lilliputienne dans les émissions de gaz à effet de serre mondiales, appliqué à des milliards d'heures de vidéos, la facture carbone finit par s'alourdir de façon significative.

Jusqu'à 11,3 millions de tonnes de CO2

Les résultats de l'étude menée par des chercheurs de l'Université de Bristol ont de quoi impressionner. En 2016, les visionnages de vidéos Youtube ont émis plus de 11,3 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère. C'est l'équivalent de la quantité de gaz à effet de serre de villes comme Francfort, Glasgow ou Scotland sur un an.

Pourtant, à l'inverse des émissions carboniques de secteurs comme l'automobile ou l'énergie qui demandent du temps et des investissements de taille pour être endiguées, les chercheurs soulignent que le plus gros problème de plateformes comme Youtube réside dans le « design » de leur interface.

Un simple changement d'interface pour réduire les émissions

Pour les scientifiques, certains sites web comme Youtube « utilisent plus d'électricité que nécessaire pour maintenir la même expérience client ». L'étude fustige notamment le système de lecture automatique des vidéos de musique de Youtube qui, s'il « pouvait s'arrêter dès qu'un internaute arrête de regarder la vidéo activement », pourrait réduire l'empreinte écologique de 323 000 tonnes de CO2.

Ce calcul tient d'ailleurs à une méthodologie développée par le professeur Christ Priest et son équipe et qui a le mérite de sensibiliser les acteurs du web à leur empreinte écologique, qui reste difficile à déterminer finement. Youtube n'a pas encore réagi à ces résultats.

Source : Fast Company.
28
25
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
scroll top