Les humains ne sont pas assez efficaces, alors YouTube donne les clés de sa modération à des bots

15 décembre 2022 à 17h20
11
© Adam Fejes / Pexels
© Adam Fejes / Pexels

Dans une note de blog, les équipes de YouTube ont annoncé la mise en place de bots destinés à améliorer le travail de la modération de la plateforme.

Au regard de la colossale quantité de commentaires à traiter, les équipes de modération de YouTube avaient déjà eu recours à l'automatisation et au machine learning. Désormais, les bots modérateurs récupèrent une fonctionnalité jusqu'alors réservée aux humains : alors qu'ils étaient cantonnés à la détection de comptes et de messages contraires aux règles de la plateforme, ils pourront maintenant appliquer des sanctions.

La modération des commentaires YouTube, un sujet malheureusement d'actualité en permanence

Les problèmes de la modération sur YouTube sont loin d'être nouveaux. En effet, la plateforme a dû peu à peu se déporter de son ambition initiale, qui consistait à autoriser à peu près tous les discours, en négligeant ainsi les effets dans le monde réel de ces contenus violents, haineux, ou mensongers. On constate toutefois que la politique de contenus du lecteur de Google a souvent changé, et sa lutte contre les fake news dans le domaine médical depuis la pandémie de la COVID-19 en est un bon exemple.

Mais les règles déjà laxistes restent difficilement appliquées concernant les vidéos, trop nombreuses pour être toutes étudiées. Les espaces commentaires situés directement en dessous ressemblent ainsi parfois à des vraies zones de non-droit. Conscient du problème, YouTube a donc pris la décision radicale de laisser ses bots prendre des décisions, allant de l'avertissement à la suppression du compte des utilisateurs qui ne respectent pas les règles. Les personnes concernées par de telles décisions doivent en théorie en être notifiées et peuvent les contester.

Encore des bots ? Vraiment ?

Si augmenter l'automatisation de la modération au regard de la masse de commentaires à traiter est une décision compréhensible, l'efficacité de la mesure, et surtout la possibilité d'en contester les effets, reste à vérifier. Prise (comme d'habitude sur la plateforme) sans consultation des créateurs de contenus, cette décision est surtout à mettre en parallèle avec d'autres automatisations survenues par le passé et qui ont quelques lacunes.

Le content ID, bot permettant de repérer et de supprimer ou démonétiser des contenus utilisant des images ou musiques dont l'auteur n'a pas les droits, est largement critiqué, et depuis des années, par les vidéastes : une vidéo d'une heure peut être entièrement démonétisée pour quelques secondes de musique par exemple. Et surtout, le système fait des erreurs, en attribuant parfois la paternité d'une œuvre à un plagiaire, et privant ainsi l'auteur original des revenus associés.

Un autre bot, chargé de classer les vidéos par thème et public, est également régulièrement critiqué, comme lorsqu'il avait classé une chaîne horrifique en « contenu pour enfant » car certaines des vidéos étaient réalisées en animation.

Le véritable problème de l'automatisation chez YouTube, c'est son côté irrémédiable, dans lequel vont donc presque fatalement tomber des personnes dont les commentaires seront supprimés par erreur. Car lorsqu'un bot se trompe, le seul recours est de soumettre un feedback au support Google. Ensuite, la boîte à feedback sert peut-être à caler une porte ou à boucher un trou, on ne sait pas trop, mais les auteurs de ceux-ci ne reçoivent presque jamais de réponse.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (11)

Mayonnez
Bonsoir au bot Clubic, merci de ne pas me ban def.<br /> M. D.
Sodium
Heu, il y avait des humains qui modéraient chez Youtube ? Ce sont ces mêmes humains qui privent les créateurs de revenus suite à des réclamations de droits d’auteurs abusives, qui quelquefois ne viennent même pas de l’ayant droit ?
SPH
Sur YouTube, il y a des tonnes d’albums musicaux qui sont pourtant protégés par un copyright…<br /> Si YT devait les supprimer, ce serait sa fin !
EricARF
C’est une belle avancée. Le personnel modérateur se faisait briser à regarder des vidéos toutes plus ignobles que les autres.
Shinpachi
Normal quoi : la solution aux problèmes de modération par les bots, c’est encore plus de bots
justepourlefun
Pas idiot, ça évitera les bans selon l’humeur du censeur …euh du modérateur
Blackalf
Que les trolls et les provocateurs à deux balles essaient donc d’aller pinailler, jouer la victimisation ou faire dans le « c’est pas moi, c’est l’autre qu’a commencé » ou « je dis ce que je veux » avec un bot.
Pernel
Oui mais ils n’ont qu’un seul bouton, le bouton qui valide la réclam. (l’important, c’est que ça valide)
Bombing_Basta
Il n’est pas question de modération des vidéos ici…
Sodium
Jolie référence.
keyplus
faudra plus dire un essaim d’abeilles mais un groupe d’abeille
Voir tous les messages sur le forum