YouTube va proposer aux rageux de modifier leurs commentaires aggressifs avant de les poster

04 décembre 2020 à 12h43
26
© YouTube

YouTube et la modération, c'est une longue histoire de changements et de compromis. Après avoir utilisé une IA à la place de modérateurs humains pendant le confinement, la plateforme veut cette fois faire confiance aux utilisateurs eux-mêmes : un message les avertira de « rester respectueux » lorsqu'ils commentent une publication.

En parallèle, la plateforme va tester un nouveau système de filtre de contenu pour YouTube Studio, le « bureau » des créateurs de vidéos sur la plateforme. L'objectif est que les créateurs ne voient pas les commentaires haineux.

Encourager l'auto-modération

YouTube est comme un chantier permanent : chaque année, les grosses ou plus anecdotiques modifications de la plateforme s'accumulent. La
semaine dernière, nous apprenions par exemple que YouTube teste la possibilité de commenter directement un passage d'une vidéo en « taguant » un moment particulier, au lieu de l'habituel timecode que l'on retrouve en commentaire.

Cette fois, par la voix de Johanna Wright, vice-présidente du site, YouTube partage un article de blog intitulé « Des nouvelles de nos efforts pour faire de YouTube une plateforme plus inclusive ». On y découvre notamment une fonctionnalité dopée au machine learning qui avertira les utilisateurs de « garder les commentaires respectueux » lorsque des termes offensants sont détectés.

L'idée est d'encourager les utilisateurs à modifier leur commentaire le cas
échéant, mais la plateforme précise que « recevoir cette notification seule ne signifie pas nécessairement que le commentaire sera supprimé ». Les commentaires peuvent seulement être supprimés par l'utilisateur qui l'a posté, le propriétaire de la chaîne ou YouTube, s'il viole les Community Guidelines.

Une augmentation significative de la haine sur YouTube

Pour le moment, cette fonctionnalité sera testée uniquement sur Android,
avant de prendre ses aises sur les autres plateformes si elle s'avère utile.

Johanna Wright précise au passage : « Depuis le début de l'année 2019, le nombre de suppression de commentaires haineux a été multiplié par 46. Au dernier trimestre, plus de 1,8 million de chaînes ont été supprimées pour violation de notre politique [d'utilisation], et plus de 54 000 d'entre elles le furent pour incitation à la haine. C'est le record de suppression pour discours de haine dans un seul trimestre et il est trois fois supérieur au précédent record (…). »

En parallèle, YouTube va ainsi proposer un filtre automatique pour YouTube Studio. Le principe est de filtrer les commentaires de haine avant qu'ils n'arrivent sur cette interface, qui est comme le bureau virtuel des créateurs de la plateforme.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
26
21
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Cette énorme TV Continental Edison de 55
Dacia Bigster : la future figure de proue de la marque
Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Comparatif des meilleures enceintes connectées (2021)
Apple envisagerait de lancer une plateforme payante de podcasts
Les prix des téléviseurs Neo QLED de Samsung sont sortis
Des taxis volants en phase de test à l'aérodrome de Pontoise
Dead Cells : le jeu gratuit sur Nintendo Switch pendant une durée limitée
Haut de page