YouTube et désinformation : 80 organisations de fact-checking demandent des comptes

12 janvier 2022 à 18h00
28
YouTube
© YouTube

Des dizaines d'organisations, dont deux Françaises, appellent YouTube à prendre des mesures efficaces pour lutter contre la désinformation.

La plateforme YouTube est-elle trop laxiste en matière de lutte contre la désinformation et les fameuses fake news ? C'est en tout ce que pensent quelque 80 organisations de vérifications de faits (ou fact-checking) réparties un peu partout dans le monde. Ces dernières ont publié, sur le site du Poynter Institute, une lettre ouverte dans laquelle elles s'adressent directement à la grande patronne de YouTube, Susan Wojcicki, en indiquant être prêtes à « l'aider » à combattre le phénomène.

YouTube fournirait des efforts insuffisants, selon les signataires

Les 80 signataires (des ONG, des médias dont deux représentants français, Les Surligneurs et Science Feedback) font état d'une désinformation grandissante sur Internet depuis le début de la pandémie de COVID-19 il y a deux ans, et plus particulièrement sur YouTube. Les organisations vont même jusqu'à désigner la plateforme vidéo comme « l'un des principaux vecteurs de désinformation en ligne dans le monde ».

Elles dénoncent des efforts trop faibles du côté de YouTube pour mettre en œuvre des politiques qui permettraient de lutter plus efficacement contre la désinformation. « Au contraire », pestent-elles en reprochant à la plateforme de laisser « des acteurs sans scrupules » manipuler et exploiter les utilisateurs, pour eux-mêmes mieux s'organiser et se financer. Les signataires demandent la prise immédiate de mesures à la hauteur de la lutte contre les fake news et réclament la création d'une feuille de route qui serait établie en collaboration avec les organisations de fact-checking indépendantes et non partisanes.

Les signataires pointent notamment du doigt un mouvement de médecins réputés négationnistes issu d'Allemagne, qui s'est propagé en Espagne, puis en Amérique latine grâce à YouTube. Mais aussi les milliers de vidéos, en grec et en arabe, qui encouragent à boycotter la vaccination et à se soigner avec de faux remèdes. Et les campagnes s'étendent bien au-delà de la COVID-19 : discours haineux contre des groupes vulnérables (au Brésil), faux contenus niant les violations des droits humains (aux Philippines) et vidéos dénonçant la dernière élection présidentielle américaine comme une fraude ont aussi été l'objet de nombreux contenus viraux sur YouTube, selon la lettre.

🎙 La réaction d'Elena Hernandez, porte-parole de YouTube :

« La vérification des faits est un outil crucial pour aider les spectateurs à prendre leurs propres décisions en toute connaissance de cause, mais c'est une pièce d'un puzzle beaucoup plus vaste pour lutter contre la propagation de la désinformation. Au fil des ans, nous avons investi massivement dans des politiques et des produits dans tous les pays où nous opérons pour connecter les gens à un contenu faisant autorité, pour réduire la propagation de la désinformation et pour supprimer les vidéos non conformes. Nous avons constaté des progrès importants, en maintenant la consommation de désinformation limite recommandée nettement en deçà de 1 % de toutes les vues sur YouTube. Et seulement environ 0,21 % de toutes les vues sont des contenus non conformes que nous supprimons plus tard. Nous recherchons toujours des moyens significatifs de nous améliorer et continuerons de renforcer notre travail avec la communauté de vérification des faits. »

Des organisations prêtes à aider YouTube dans son fact-checking

Dans leur missive, les organisations s'inquiètent du fait que « beaucoup de ces vidéos et chaînes restent en ligne aujourd'hui ». Les ONG et les médias affirment qu'elles sont passées au travers des politiques de contenus de YouTube. Et si les signataires reconnaissent à YouTube certains efforts pour tenter de résoudre le problème, « ces efforts ne fonctionnent pas », dénoncent-ils. Ils reprochent notamment à la plateforme vidéo de Google de n'avoir produit aucune donnée de qualité qui prouve l'efficacité des mesures mises en place.

En septembre dernier, YouTube avait pourtant indiqué, par voie de presse, avoir supprimé depuis octobre 2020 plus de 130 000 vidéos portant de fausses informations sur le vaccin contre la Covid-19. Mais au total, les équipes du service ont retiré plus d'un million de vidéos liées à des informations médicales dangereuses ou trompeuses sur la Covid-19, depuis le début de la pandémie. Souvent en collaboration avec des experts médicaux, pour adapter son règlement sur la désinformation.

🧐 YouTube, déjà au travail pour lutter contre la désinformation

La plateforme YouTube collabore déjà avec plusieurs centaines d'éditeurs partout dans la monde, avec des panels de vérification des faits lancés par exemple aux États-Unis, en Allemagne ou au Royaume-Uni. Elle publiera régulièrement son taux de vue en violation et continuera à renforcer sa transparence et sa responsabilisation en matière de désinformation dans les prochains mois.

Néanmoins, les organisations qui ont signé la lettre proposent d'aider YouTube à renforcer sa lutte contre la désinformation. Elles livrent aussi une série de solutions, allant d'une recherche menée par des indépendants pour débusquer les campagnes de désinformation au durcissement des sanctions appliquées aux récidivistes, en passant par de plus gros efforts de lutte contre les contenus publiés dans des langues différentes de l'anglais.

🗣 La réaction de YouTube sur les contenus liés à la désinformation, postés dans des langues autres que l'anglais :

« En ce qui concerne la désinformation dans une autre langue que l'anglais, nous appliquons nos politiques à l'échelle mondiale, et notre système de recommandations s'efforce de réduire le contenu limite et d'augmenter le contenu faisant autorité sur tous les marchés sur lesquels nous opérons », nous indique YouTube.

Source : Poynter

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
18
Nervantoss
Seul ceux qui ont conscience de leur malhonnêteté ont la nécessité de la censure.
dimebag
Seuls ceux qui ont conscience de leur malhonnêteté ont la nécessité de faire ce genre de commentaires
Enrac
Vite. censurer. toujours plus.<br /> Les campagnes de manipulation des masses ne doivent subir aucune critique.
Frederic_Moreau1
lol, le factcheking…tout un art de mentir plus et mieux que celui qu’on veut faire taire…
Nervantoss
ta réponse irait bien avec «&nbsp;La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force.&nbsp;»
Peggy10Huitres
Fake News!
Oldtimer
Il faudrait qu’ils s’occupent aussi des chaînes TV, des politiciens etc… et même de ces sociétés de fact checking histoire de vérifier qu’elles ne filtrent pas elles-mêmes des facts selon leurs agendas !
ddrmysti
C’est pour ça que beaucoup que personnes qui prétendent lutter pour la vrai information et la liberté des gens suppriment et bloque systématiquement ceux qui ne vont pas dans leur sens ^^. Mais bon ils disent la vrai vérité, même s’ils censurent, car leur propos vont dans le sens qui arrange leurs défenseurs ^^.
dimebag
Ca dépend de quel point de vue tu situes la campagne de manipulation
dimebag
Et du coup tu deviens le mec qui prétend lutter pour la vraie information et qui bloquent ceux qui ne vont pas dans ton sens
luck61
La désinformation, donc toutes les vidéos sur youtube qui disent que les politiques qui nous dirigent sont des brêles vont être censurés et supprimer…ça commence à censurer au taquet a ce rythme la on fera mieux que les Chinois
CM35
C’est marrant ça, nous sommes pourtant de plus en plus nombreux à constater une censure déjà accrue de la part de YouTube, y compris les commentaires d’ailleurs et surtout les plus grands, les plus factuels et les plus argumentés alors que les insultes et les bêtises façon « platistes » passent sans problème… Vous avez dit étrange ?<br /> Odysee, Rumble et beaucoup d’autres plateformes qui respectent davantage les utilisateurs s’en frottent les mains…
Oldtimer
Le plus drôle c’est quand les propriétaires de ces chaînes te bannissent de leurs propres chaînes car tes propos ne vont pas dans leurs sens.<br /> Je parle bien évidemment de ces gens qui dénonce la censure !
PierreKaiL
C’est quand même dingue ces organisations qui voudraient filtrer à la place des gens. Ho les amis nous savons faire le tri, nous n’avons absolument pas besoin de vous d’autant plus que youtube censure déjà pas mal. Sous couvert de bien commun c’est là où c’est encore plus drôle… Il y a beaucoup plus simple et cool à faire, il suffit de mettre toutes les vidéos qui amènent de gros doutes ou farfelues dans la catégorie comique et on en parle plus.
calude_vincent
Pourquoi ne pas faire une section fake news dans YouTube? Et pour sortir de la section fake news montrer pate blanche avec les preuves à l’appuis, ça permettrais de filtrer efficacement contre les «&nbsp;fakes&nbsp;» car ça demande plus d’effort de dire une fausse vérité qu’une vérité facilement vérifiable. En même temps ceux qui le désirent pourrais se documenter afin de ne plus se faire berner par des fake news et surtout la liberté de pouvoir lire ce que nous voulons est pour moi essentiel car si non cela reviendrais à nous interdire de penser comme nous le souhaitons.
ddrmysti
PierreKaiL:<br /> Ho les amis nous savons faire le tri<br /> Faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont.<br /> Si les gens savaient effectivement faire le tri, il n’y aurai pas un tel business autour de la fakenews.
ddrmysti
Parce que ça serait ingérable pour les plateformes pour les plateformes, et globalement ça ne changerait pas grand chose, du fait que ce qui est un argument pour ceux qui veulent y croire n’en est pas un pour des personnes un peu plus pragmatiques et documentées. Donc on échapperait pas aux accusations de censure de la vrai vérité véritable par des organisations gouvernementales qui veulent étouffer le complot et garder son peuple dans l’ignorance de ce qu’ils font en réalité !
PierreKaiL
ddrmysti:<br /> Faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont<br /> Mais bien sur, il ne faudrait pas oublier que cette phrase vient des inconnus et que c’est sarcastique. On aurait pu rajouter «&nbsp;comme ça ils le resteront&nbsp;». La grande majorité des gens sait faire le tri peu importe le fantasme «&nbsp;d’idiotie des autres&nbsp;» que beaucoup trop semblent «&nbsp;vénérer&nbsp;». Et pour ceux qui le seraient (idiot), ce n’est pas en censurant à leur place qu’on les fera évoluer. A ce propos, la censure participe à l’évolution de quoi à ton avis ?
Kalvin3
surtout sur Facebook que j’ai vu des conneries…
gnouman
Quand je vois certain commentaire ici et le nombre de « j’aime » je pense que c’est peine perdue.
LedragonNantais
Les réseaux sociaux, surtout twitter, sont bien pire que YT pour la propagande.
EnLighter
Ah les fact-checkers … Je me souviens d’un journal tv dans lequel on expliquait que la constatation populaire (relevée par sondage) d’une perte de pouvoir d’achat était … un sentiment de perte de pouvoir d’achat et qu’en réalité celui-ci avait augmenté.<br /> Qu’est ce que j’ai pu rigoler !<br /> Quelques journaux après, on expliquait enfin qu’il y avait une inflation (sous-estimée bien entendu) et aucune remise en cause du fact checking précédent. Des exemples comme ça je peux en donner à la pelle.<br /> Ne pas sous-estimer la Loi de BRANDOLINI : «&nbsp;La quantité d’énergie nécessaire pour réfuter des idioties est supérieure d’un ordre de grandeur à celle nécessaire pour les produire.&nbsp;»
ddrmysti
Ah mais ce n’est pas parce que c’est sarcastique que c’est faux pour autant. Regarde, une autre phrase dans le même genre, de coluche cette fois : quand on pense qu’il suffirait que les gens arrêtent d’acheter pour que ça ne se vende pas.<br /> Ca reste sarcastique, ça n’en soulève pas moins une question pour autant.<br /> Après je n’ai pas dis que la censure était une bonne chose ou serait efficace, je fais juste remarquer que beaucoup de gens (ici y comprit, un mec m’expliquait l’autre fois que ce que nous appelions site de désinformation, lui appelait ça dernier rempart de l’information) ne veulent, ou ne savent pas, faire la différence, n’ayant ni l’envie ni le courage ni le temps de vérifier le tas d’informations auxquelles ils sont soumis à longueur de journée. Et à force de voir se multiplier la désinformation sous leurs yeux (comme le disent certain, c’était aussi le cas sur FB, ou tu vas scroller sans trop faire attention sur des partages ou des publication «&nbsp;sponsorisé&nbsp;»), le fake s’infiltre insidieusement comme une réalité. Et une fois le doute installé, il est facile de les faire glisser de l’autre coté de l’information.
PierreKaiL
Bonjour, le mec qui parlait de dernier rempart c’était moi lol et je sais faire la différence, d’ailleurs si je ne le savais pas je ne parlerai pas de rempart. Tu parles de citations sarcastiques qui n’en soulèvent pas moins de questions, je vois les sites considérés comme «&nbsp;désinformation&nbsp;» exactement de la même façon, ce n’est pas parce qu’une info est fausse qu’elle ne soulève pas de questions.<br /> Personnellement je n’affirme rien tant que je n’ai pas de certitude et cela passe évidement par une vérification quand c’est possible, si cela ne l’est pas alors je met l’info dans la case «&nbsp;scénario possible&nbsp;», en gardant à l’esprit que cela ne l’est pas forcément (possible).<br /> Après tu parles de glisser de l’autre côté de l’information comme si on était d’un côté ou de l’autre, je ne suis pas d’accord, l’homme sait (ou devrait savoir) être «&nbsp;quantique&nbsp;» dans son mode de pensée. Un exemple très bête, le coup de la terre plate, l’idée de dire : «&nbsp;je dis que la terre est plate, peux tu me contredire toi qui ne l’as en réalité jamais vu de tes yeux ?&nbsp;» est pertinente car effectivement on prend des fois l’habitude de tout gober sans avoir de preuve, cela ne veut pas dire pour autant que la terre est plate, et même pour ceux qui tombent dans le piège, quand ils en sortent (car c’est inévitable) ils ont évolué. Tout ça pour dire que l’humain a encore de gros progrès à faire et nous y arriverons mieux en laissant libre court à notre imagination, aux hypothèses même farfelues plutôt qu’en filtrant à la place des gens. Stop à la dépendance intellectuelle. Bon, ce n’est que mon avis. Bonne journée.
ddrmysti
Ah bah ça explique tout. Donc ça confirme bien ce que je disais, faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont ^^.
PierreKaiL
Ok donc tu ne m’as absolument pas lu, effectivement cela confirme ce que tu disais mais peut être pas pour la personne que tu penses. Enfin, penser est un bien grand mot pour certains. Tout ce qui compte pour toi est d’avoir la confirmation que tu aurais raison, le reste n’a aucune importance, que c’est petit…
paulposition
@ddrmysti et @PierreKaiL : Merci de vous calmer dans vos échanges; Les sarcasmes et les insultes n’apportent rien au débat.
Clubux
Bonjour<br /> Je n’aime pas facebook, donc tout ce qui peut diminuer son emprise propriétaire et commerciale me ferait plaisir <br /> Je suis d’accord pour lutter contre les manipulations algorithmiques de l’information, ce qui doit se faire par des partis ,états ou sociétés privées…<br /> NÉANMOINS, quelles seraient les moyens ? et comment contrôler les contrôleurs ?? Le risque est énorme pour qu’il censure à la hache tout discours dissidents sous prétexte de notre bien. Fb est malheureusement, aujourd’hui, un des rares moyens de se faire entendre ALORS que la manipulation de masse de politiciens, techno-scientistes relayées par des «&nbsp;grands&nbsp;» «&nbsp;médias&nbsp;» «&nbsp;dominants&nbsp;» adeptes de la pensée unique qui évitent tout débat est ultra présente !!
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Malin ? Le fils de John Lennon vend des souvenirs physiques de son père en NFT (en virtuel donc)
Une série Percy Jackson est officiellement en route vers Disney+
The Ark : le co-créateur de Stargate SG-1 est aux manettes de la prochaine série Syfy
Netflix dévoile les premières images du Pinocchio de Guillermo Del Toro
Après le cinéma, Godzilla va poursuivre sa route en série sur Apple TV+
The Batman : il ne faudra pas oublier de passer aux toilettes avant la projection...
Upload : la série d'Amazon vous donne rendez-vous en mars pour sa saison 2
WeWork, vous vous souvenez ? Avec la série WeCrashed, Apple TV+ revient sur les déboires de la start-up
Le premier épisode de la série Shenmue sera diffusé dans quelques jours, un nouveau trailer est disponible
Le Seigneur des Anneaux : la série de Prime Video dévoile un teaser et un titre officiel
Haut de page