Mini critique Truth Seekers (S01)

05 novembre 2021 à 11h59
4
Truth Seekers © Amazon Prime Video

En ce moment, il est assez clair que nous ne manquons pas trop de temps libre. Et pourtant, vous vous demandez tout de même (à raison) si la série Truth Seekers d'Amazon Prime Video vaut le coup d'être vue ? Voici notre humble avis.

Pour citer Alain Chabat dans une certaine comédie familiale, Truth Seekers c'est « bien mais pas top ».

Truth Seekers : le nouveau projet de Nick Frost et Simon Pegg

S'il serait injuste de ne les limiter qu'à ça, les très productifs Simon Pegg et Nick Frost sont surtout connus pour la vivement appréciée trilogie cinématographique Cornetto, composée des films Shaun of the Dead, Hot Fuzz et The World's End. Aussi, quand les deux Anglais sont au cœur d'un nouveau projet, à savoir la série Prime Video Truth Seekers, il est normal d'en attendre beaucoup. Peut-être que j'en attendais trop, d'ailleurs.

Composée de huit épisodes d'environ 25 minutes, la série se présente comme un mélange de comédie et d'horreur. Un cocktail que le duo maîtrise, donc.

Il est question d'y suivre un trio de personnages, mené par Nick Frost lui-même dans la peau d'un installateur réseau qui, sur son temps libre, aime chasser les événements paranormaux et en parler sur sa chaîne YouTube. Très vite ces événements se révèlent être bien réels et, comme souvent, nos héros vont mettre à jour une conspiration à grande échelle.

La Vérité (et le divertissement) est ailleurs

Si l'ensemble n'est pas foncièrement mauvais, surtout si vous aimez le style de Frost et Pegg centré sur des héros losers assez attachants que l'on retrouve bien ici, le mélange des genres comédie, horreur et drame ne fonctionne jamais à fond. On ne rigole presque jamais bruyamment, on a rarement peur et, quand le show essaye de déclencher des émotions chez le spectateur en creusant le passé compliqué des personnages, le résultat est parfaitement tiède.

Alors, on regarde ?


La révélation de toute fin de saison, qui a légèrement titillé ma curiosité, couplée à la sympathie toute particulière que j’éprouve pour Nick Frost, pourraient bien me faire revenir en saison 2. Mais il va falloir sérieusement muscler le jeu, car pour le moment la saison 1 manque d'arguments pour faire de Truth Seekers une œuvre à voir absolument en 2020.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Mecano
« En ce moment, il est assez clair que nous ne manquons pas trop de temps libre. » Ah oui ? Parlez pour vous, je vous rappelle que la grande majorité des gens doivent continuer à travailler malgré le « confinement »
Shared100
Non mais dans le genre rabajoie…<br /> Sinon merci Antoine pour ton avis !
v1rus_2_2
Idem pour moi. Ça se laisse regarder mais sans plus.
Unicorn220
Dommage, un grand bof, se regarde, mais sans plus.<br /> j’ai «&nbsp;adoré&nbsp;» (vraiment?, noooon) dans la vf le changement de nom du véhicule, car on passe du : HMS Darkside (un nom bien british) à l’USS Darkside (la version américanisée) -&gt; encore un exemple que les traductions en vf se font à la truelle ( comme lorsque le mot laiton (brass) est traduit par cuivre (copper) deux mots qui se ressemblent énormément -sic- )
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

PS5 : la DualSense fonctionne sur PS3 et Nintendo Switch mais pas sur PS4
L'Early Access d'Everspace 2 reporté à cause du report de Cyberpunk 2077
Google propose désormais du VPN dans ses offres mobile Google One aux US
Rattlegate : Apple remplacera les AirPods Pro défectueux
Activision Blizzard souhaite porter l'ensemble de ses licences sur mobile
La Polestar 2 serait retardée en France par une bataille judiciaire avec Citroën
Shadowlands : des préventes record pour l'extension à venir de World of Warcraft
Netflix : c'est le retour de la période d'essai
Google Meet : les fonds personnalisés sont là !
COVID-19 : le MIT planche sur l'analyse de la toux depuis un smartphone pour un diagnostic préliminaire
Haut de page