Fermeture définitive d'UltraViolet, comment faire pour garder le droit d'accès à vos films ?

Nassim Chentouf Contributeur
30 juillet 2019 à 19h29
0
ultraviolet
Ultraviolet

C'était annoncé : à la fin du mois de juillet, UltraViolet fermera définitivement ses portes. Le site permettait d'acheter des films en VOD... Mais surtout d'obtenir une version numérique lors d'un achat physique. Le flyer du site était présent dans la boîte d'un DVD, par exemple, avec un code permettant de récupérer le film ou la série.

Il restera tout de même possible, malgré la fermeture d'UltraViolet, de récupérer vos achats de films/séries numériques. Lancé en 2010, le service était l'un des précurseurs de la dématérialisation des productions audiovisuelles.

Une œuvre dématérialisée ne vous appartient pas vraiment

C'est un fait : lorsque vous achetez un film ou une série en format dématérialisé, ce dernier ne vous appartient pas vraiment. On aurait donc pu croire que la fermeture d'UltraViolet, ce 31 juillet, signerait la disparition de toutes les œuvres obtenues par les utilisateurs de la plateforme.

Fort heureusement, il n'en sera rien - même si une partie de la vidéothèque sera amputée. Certains films et séries pourront être récupérés chez Flixter à partir du 1er août, en France. Une simple inscription à l'adresse précédente suffira pour enclencher la migration. UltraViolet a quant à lui mis en place une FAQ pour répondre aux dernières interrogations de ses utilisateurs.

Malgré une migration bienvenue chez Flixster, force est de constater qu'il ne sera tout de même pas possible de récupérer l'entièreté de votre bibliothèque UltraViolet. Cette nouvelle interroge également quant au futur des œuvres dématérialisées : que se passera-t-il si, à son tour, Flixster passe l'arme à gauche ?


UltraViolet n'était pas un service de location

Il est toutefois bon de préciser qu'UltraViolet ne proposait pas la location de films mais bien l'achat. Un ensemble de distributeurs pouvaient mettre à disposition leurs productions, en dehors d'Apple et Disney, pour permettre un visionnage sur les appareils compatibles (qu'il s'agisse de téléviseurs, smartphones, tablettes etc).

Reste à savoir si les utilisateurs se tourneront toujours vers cette solution, désormais à travers Flixter, face à l'avènement des services de SVOD. Surtout lorsque l'on sait que Netflix domine le marché et que des concurrents de taille sont attendus, offrant un catalogue illimité en échange d'un abonnement souvent en deçà des dix euros : Apple, Disney, Universal, Warner, etc.

Source : Engadget
16 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top