Impression 3D : un nouveau type d'encre pour imprimer des batteries

Par
Le 27 novembre 2013
 0
Des scientifiques de Harvard ont mis au point un nouveau type d'encre destinée à l'impression 3D de batteries au lithium-on. Un tel système pourrait également être utilisé pour imprimer d'autres types de composants.

06869894-photo-batterie-1-millim-tre.jpg
Une batterie de 1 mm² au microscope
L'impression 3D sert à fabriquer une multitude d'objets utilisables au quotidien, mais également dans le domaine médical ou encore pour construire des armes. Mais cette technologie peut également être employée pour concevoir de tous petits objets électroniques : la preuve avec le nouveau procédé dévoilé par des chercheurs de Harvard.

Ces derniers ont mis au point une nouvelle technique d'impression qui, combinée à une nouvelle encre, permet d'imprimer de minuscules batteries li-ion. L'encre en question est solide à la base, mais elle coule lorsqu'elle est utilisée sous haute pression dans une sorte de seringue dédiée. Elle se solidifie ensuite pour former la cathode.

Le procédé est utilisé à température ambiante et n'abîme pas les matières plastiques. Selon Jennifer Lewis, l'une des scientifiques à l'origine du projet, il peut être utilisé pour imprimer des électrodes ou des antennes sur de toutes petites surfaces. Les chercheurs sont parvenus à concevoir une batterie d'un millimètre carré qui s'est révélée fonctionnelle.

Si cette technologie est encore loin d'être utilisable par les constructeurs, elle devrait permettre, dans les prochaines années, de fabriquer de nouveaux dispositifs nécessitant de minuscules composants, notamment dans le domaine médical.

0226000006869890-photo-impression-batterie.jpg



Pour aller plus loin

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top