Découvrez Alfa-X, le nouveau train japonais à grande vitesse

Par Aymeric GR
le 13 mai 2019 à 07h31
0

Le Japon dévoile Alfa-X, un prototype de Shinkansen à très grande vitesse

Alfa-X

Le Japon repousse les limites du transport ferroviaire alors qu'il commence tout juste à tester son Shinkansen (train à grande vitesse, littéralement« nouvelle ligne interurbaine ») le plus rapide du monde.

L'entreprise ferroviaire JR East (Japan Rail East) prévoit d'exploiter l'Alfa-X (E956 Series) à une vitesse de 360 kilomètres à l'heure. Selon Nikkei, ce serait 40 km/heure de plus que le détenteur du record actuel, le E5. Cela représente par ailleurs 10 km/h de plus que le train chinois Fuxing Hao, qui relie Pékin et Shanghai.

Mise à jour :
La confusion entre les deux lignes et les deux technologies ont été corrigées, merci pour vos retours.


Spécificités de l'Alfa-X


L'Alfa-X, présenté par JR East, mesure 250 mètres de long et comprend dix voitures. Sur sa longueur totale, 22 mètres sont réservés au nez, le plus long jamais conçu pour un Shinkansen. Le train à très grande vitesse commencera des essais vendredi entre les villes d'Aomori et de Sendai (ligne Tohoku), le tout, sur une période de trois ans. Le train sera fabriqué à partir de matériaux ultra-légers. L'utilisation de convertisseurs de puissance en carbure de silicium, combinée à une conception légère, garantira le respect de l'environnement. Les Shinkansen actuels freinent automatiquement lorsqu'il y a des tremblements de terre détectés à proximité : l'Alfa-X sera également doté d'amortisseurs spéciaux qui amélioreront la stabilité tout en empêchant celui-ci de basculer.

Les essais du train auront lieu deux fois par semaine. Le prototype sera mise à l'épreuve dans le cadre d'un programme qui se poursuivra jusqu'en 2021, date à laquelle la première phase de test devrait s'achever. Ce n'est qu'en 2030 que le train devrait entrer en service.

Une nouvelle étape pour les Shinkansen


Les Shinkansen, qui ont fait leurs débuts la même année que les Jeux olympiques de Tokyo en 1964, sont devenus un symbole de l'importance accordée par le pays à l'efficacité et à la fiabilité. Comme l'ensemble du trafic ferroviaire japonais, ils sont rarement en retard et ce, même s'ils quittent très régulièrement la gare de Tokyo pour Osaka, Kyoto et d'autres destinations de l'archipel. À terme, l'Alfa-X devrait faire partie intégrante d'un plan visant à offrir des transports plus rapides à Sapporo, la plus grande ville de l'île la plus septentrionale de Hokkaido.

Conçu à l'origine pour relier les régions isolées du Japon à la capitale, le réseau de voies ferrées Shinkansen couvre désormais plus de 2 800 kilomètres sur l'ensemble du territoire. L'Alfa-X marque une nouvelle étape de croissance pour le Shinkansen, poussant encore plus rapidement le service vers l'avenir.

Source : Autoevolution.
Modifié le 14/05/2019 à 10h31
Mots-clés : Nouvelles technologies
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Tesla : Elon Musk prévoit des livraisons record ce trimestre
Freebox Delta : notre test complet du Player
Amazon préparerait un bracelet Alexa capable de comprendre les émotions
Élections européennes : des applis veulent vous aider à faire votre choix
NVIDIA sort un teaser
Facebook va lancer sa propre cryptomonnaie, le GlobalCoin, en 2020
Tout ça pour ça ? Huawei pourrait finalement ne plus être banni du territoire américain
Samsung fournirait des dalles OLED pour le futur MacBook Pro 16 pouces d'Apple
Acer met à jour les modèles AMD de ses Nitro 5 et Swift 3
Mission réussie : Space X a lancé 60 mini-satellites Starlink
scroll top