Les ondes gravitationnelles pourraient être en mesure de transférer des données

16 octobre 2018 à 08h33
7
ondes.jpg

Selon plusieurs mathématiciens, les ondes gravitationnelles pourraient un jour être utilisées afin de transférer des données. Une simple théorie pour l'instant, mais qui pourrait changer beaucoup si il était effectivement possible de la mettre en pratique.

Pour la plupart d'entre nous, la gravité ne représente qu'un fait, qu'une idée, nous permettant notamment de ne pas voler en permanence et de toujours avoir les pieds sur terre. Et bien que cette idée soit relativement simpliste, elle n'en reste pas moins vrai.

Cependant, pour les mathématiciens et autres scientifiques, la gravité représente bien plus que ça, et tout particulièrement les ondes gravitationnelles.

Les ondes gravitationnelles ont été citées pour la première fois en 1916 par A.Einstein, au coeur de sa fameuse théorie de la relativité. Décrites comme une "oscillation de la courbure de l'espace-temps qui se propage à grande distance de leur point de formation", les ondes gravitationnelles pourraient un jour servir à coder et transférer des données sur de longues distances dans l'espace.

Une simple théorie pour l'instant

En effet, selon les mathématiciens de la People's Friendship University of Russia, les ondes gravitationnelles qu'ils décrivent quant à eux comme des "abstractions mathématiques" pourraient (en théorie) être utilisées afin d'envoyer des données, un peu à la manière des ondes électromagnétiques.

Toutefois, a contrario de ces dernières, les ondes gravitationnelles voyageant constamment à la vitesse de la lumière, permettraient le transfert de données sans perte aucune, quelle que soit la distance parcourue.

Une simple théorie pour l'instant, mais qui laisse présager de potentielles avancées exceptionnelles dans le domaine du transfert de données sans fil.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
Zup_Arkhen
Relativité générale
iksarfighter
Parce qu’elles ne sont jamais absorbées c’est ça ?
Feunoir
“sans perte aucune” : a priori l’amplitude diminue directement avec la distance<br /> sinon le choc de 2 trous noirs ne ferait pas qu’un mouvement plus faible que la taille d’un atome sur les détecteurs d’onde gravitationnel, on serait plutôt au première loge
iksarfighter
L’amplitude varie en raison inverse du carré de la distance, mais par contre elles traversent tout et sont malgré tout détectables.<br /> Je pense que c’est ce qu’ils veulent dire.
gnagnagna
L’amplitude dépend de la distance, ce n’est pas pour ça qu’il y a perte.
nirgal76
Ca va être cher les boitiers pour se faire un réseau par ondes gravitationnelles porteuse de ligne. Mais au moins, ça passera les différentiels (mais bonjour le piratage)
Nmut
Ca reste bien théorique.<br /> La quantité d’énergie pour créer une onde significative va être colossale (je suppose que l’on reste sur E=MC²…) et pour la perte par rapport à la distance, ça serait bien de pouvoir la focaliser, ça va être coton!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Piratage : les données confidentielles de 30 000 employés du Pentagone exposées
Orange et Google vont installer un câble sous-marin entre la France et les États-Unis
Red Dead Redemption 2 : les employés bossent 100h par semaines pour finir le jeu
Paul Allen, co-fondateur de Microsoft, est décédé
Pilotes de drone : un marché du travail sur-saturé
Des robots et des humains augmentés mèneront-ils les guerres du futur ?
Chrome 70 : les certificats HTTPS eux aussi dans le viseur du navigateur
Facebook Messenger teste une fonctionnalité d’annulation de message
Le département de recherche sur l'armement US veut doter l'IA de « sens commun »
Lucasfilm stoppe le développement d'un jeu Star Wars créé par des fans
Haut de page