10 technologies que les jeunes d'aujourd’hui n’utiliseront jamais

Par
Le 25 juillet 2018
 0
cassette enfant
Shutterstock

Au fil des années, la technologie n'a jamais cessé d'évoluer et d'être toujours de plus en plus performante. Ces avancées technologiques se sont souvent accompagnées par l'obsolescence d'anciennes technologies très utilisées à l'époque, mais abandonnées pour passer sur une technologie plus récente et performante. Nous vous avons donc préparé une liste de 10 technologies dépassé que les plus jeunes d'entre nous n'utiliserons jamais.

1 - Le baladeur CD / cassette


walkman


Pour les plus jeunes d'entre nous, le baladeur était un appareil électronique portable qui servait à écouter de la musique par le biais de cassettes ou de CD. Certains des baladeurs cassette étaient équipés d'un micro qui permettait d'enregistrer sur cassette tout ce que l'on souhaitait, une fonctionnalité qui rappellera de bons souvenirs à ceux qui à l'époque n'avaient pas de chaînes hi-fi et qui enregistraient les musiques qui passaient à la radio ou à la télévision.

Régulièrement appelé « Walkman », ce terme désigne en réalité une marque de baladeur déposée par Sony en 1979. Si de nos jours le baladeur CD / cassette n'est plus utilisé, les baladeurs MP3 et les applications dédiées à l'écoute de la musique smartphones en sont l'héritage.

2 - La disquette


disquette


« Non non, il ne s'agit pas d'une impression 3D de l'icône de sauvegarde, mais bien d'un vieux périphérique de stockage ».

S'il peut être amusant de s'imaginer devoir expliquer une telle chose, sachez que cela sera bientôt le cas. Si sa forme risque de ne pas être totalement inconnue aux personnes nées après 2018, il ne fait nul doute que ceux-ci risquent de considérer la disquette comme étant un simple pictogramme associé à la sauvegarde si celui-ci est toujours préservé d'ici-là.

Dans les années 70 et jusqu'à la fin des années 90, la disquette fait un carton grâce à son faible coût et sa légèreté. Elle est ensuite totalement écrasée par le CD, le DVD et la clé USB dans les années 2000, les capacités de stockage explosant sur ces supports.

3 - L'appareil photo jetable et la pellicule photo


péllicule photo


Certains d'entre nous l'ont déjà oublié, mais il fut un temps où, après avoir pris des photos, il était nécessaire de faire développer la pellicule qui servait à stocker les photos. Cette dernière disposait d'un espace assez limité et était à usage unique, il était donc nécessaire de changer celle-ci assez régulièrement pour prendre de nouvelles photos.

Pour répondre aux besoins des individus qui prenaient des photos de manière occasionnelle ou qui n'avaient pas les moyens d'investir dans un gros appareil photo, les marques ont créé des appareils photos jetables dont le coût était assez bas.

Avec la démocratisation des appareils photos numériques et leur intégration dans les téléphones, les appareils photos avec pellicule argentique se sont très rapidement fait remplacer par les appareils photos numériques qui disposaient de nombreux avantages sur les appareils photo avec pellicule :
  • Il n'est plus nécessaire de faire développer ses photos ;
  • Les photos prises sont d'une meilleure qualité ;
  • Une capacité de stockage photo supérieure à la pellicule.

Tout un tas de désagrément que ne connaîtrons pas les plus jeunes d'aujourd'hui.

4 - La cassette audio


cassette audio


Portées disparues depuis le début des années 2000, les cassettes audio auront fait les beaux jours de nombreux d'entre nous. Son bas prix, sa capacité à être réenregistrable et sa légèreté faisait d'elle un support très apprécié des musiciens en herbe.

Cependant, les cassettes disposaient de très nombreux défauts qui rendaient nécessaire le développement d'un nouveau support pour pouvoir stocker des données : la vitesse de défilement des bandes magnétiques limitait la qualité de son contenu et rendait l'espace disponible sur les cassettes limité et son contenu se dégradait au fil des écoutes.

Bien que l'industrie musicale ait à de nombreuses reprises tenté de proposer divers formats de cassette pouvant combler ces défauts, c'est encore une fois la démocratisation du CD auprès du grand public qui a résolu les 3 défauts que nous venons de citer.



5 - Les cabines téléphoniques


cabine téléphonique


Bien connu de nombreuses personnes qui ont grandi dans les années 70 à 90, la cabine téléphonique est un monument de l'histoire de la téléphonie. Son déploiement a été une véritable révolution, avec plus de 250 000 cabines téléphoniques installées partout en France dont une cabine minimum par ville. Il est alors possible de téléphoner en dehors de chez soi pour la première fois.

Le premier modèle de cabine téléphonique fonctionnait avec des pièces de monnaie : plus on y glissait d'argent et plus longtemps il était possible de rester en ligne avec son correspondant. Malheureusement, ce modèle était assez souvent la cible de vandales qui cassaient les cabines pour en récupérer les pièces de monnaies. Pour répondre à cette problématique, France Télécom a modifié son parc de cabines téléphoniques en proposant un modèle fonctionnant lui avec des cartes téléphoniques contenant du crédit de communication.

6 - Le modem 56K


modem 56k


S'il existe bien une technologie qui nous plonge dans une douce nostalgie et que les plus jeunes d'aujourd'hui ne peuvent pas et ne souhaiteraient jamais expérimenter, c'est bien le modem 56k.

Démocratisé dans les foyers français en 2002, il sonnera le véritable début de l'internet grand public avec l'apparition des premiers forfait illimités et des MMORPG. Du haut de ses 6ko/s de téléchargement, autant vous dire que le simple chargement de cette page vous aurait pris un certain temps.

Les plus anciens d'entre nous se souviendrons avec nostalgie de la délicieuse mélodie que pouvait nous jouer ce modem pour nous confirmer que la connexion à internet avait bien été établie. D'ailleurs, nous vous l'avons mis à disposition ci-dessous.


7 - Le téléphone à cadran rotatif


téléphone


Tout comme les cabines téléphoniques, le téléphone à cadran circulaire fait partie des piliers de l'histoire de la téléphonie que beaucoup de jeunes n'auront jamais utilisé.

Pour composer un numéro de téléphone, il fallait enfoncer son doigt dans le trou correspondant au numéro que l'on souhaitait composer, faire glisser le cadran circulaire dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à ce qu'il butte contre la buté métallique et retirer son doigt pour que le cadran retourne à sa position initiale.

Avec le temps, le téléphone a évolué en un appareil se rapprochant beaucoup plus de ce que nous pouvons connaitre aujourd'hui : le téléphone fixe. Le cadran a fini par céder sa place à des touches qui accéléraient grandement la saisie des numéros de téléphone, le fil qui obligeait son utilisateur à rester collé au téléphone a fini lui aussi par disparaître pour rendre le combiné sans fil.

8 - Le magnétoscope


magnétoscope


Commercialisé pour la première fois au grand public dans les années 1972 par Philips, le magnétoscope était un appareil permettant de regarder des films sur la télévision par le biais de cassettes.

Le magnétoscope était capable de fournir des images en 4/3 d'une qualité assez basse par rapport aux nombreux formats HD que nous pouvons connaitre aujourd'hui.

Comme dit le dicton « jamais deux sans trois », ici encore le CD et le DVD dont la qualité du son et de l'image dépassaient sur tous les plans celle de la cassette vidéo ont fini par la remplacer, ce qui marqua la mort du magnétoscope au profit des lecteurs DVD.

Ainsi, les plus jeunes ne connaîtront jamais la joie de devoir rembobiner une cassette de 2h avant de pouvoir la regarder.



9- La télévision à tube cathodique


télévision cathodique

Apparut au milieu des années 30 en Allemagne, la télévision embarquait une technologie qui lui permettait d'afficher des images : le tube cathodique.

Le tube cathodique était un tube à vide composé d'un filament et d'électrodes en forme de lentilles trouées créant un champ électrique accélérant des électrons qui frappaient l'écran. En frappant l'écran, les électrons y généraient un point lumineux sur l'écran et y dessinaient une image.

La télévision à tube cathodique a été utilisée pendant plus de 50 ans avant d'être remplacée au début des années 2000 par les écrans LCD qui étaient beaucoup plus compacts et offraient des images d'une bien meilleure qualité.

10 - Le minitel


minitel


Le Minitel était un moyen de communication télématique développé et proposé par France Télécom (aujourd'hui Orange) dans les années 80.

Essentiellement utilisé en France, ce terminal permettait de se connecter à un réseau de télécommunication. Distribué gratuitement par France Télécom, il était estimé que le nombre de Minitel en France dépassait les 1 million au milieu des années 80.

A cause des nombreux retards techniques que le Minitel accusait sur internet, celui-ci finira par devenir totalement obsolète et ne survivra pas aux évolutions de la micro-informatique et d'internet.

Le Minitel et ses services s'éteindront en 2012, notons toutefois que si l'ensemble des services officiels du Minitel ont été désactivés, il est toujours possible d'accéder à des services officieux développés par les derniers utilisateurs du Minitel.
Modifié le 25/07/2018 à 17h09

Les dernières actualités Technologie

scroll top