Les nouveaux plans de Musk pour ses tunnels font rire le Net

18 mars 2018 à 14h30
0
Habitué à voir chacun de ses projets encensés par le monde entier, Elon Musk, le fondateur de SpaceX et Tesla, a un peu déchanté en annonçant un virage important pour ses tunnels futuristes. Elon Musk veut les réserver en priorité aux piétons et aux cyclistes, transportés dans des grands modules s'arrêtant à des stations. Soit le bus réinventé.

Le système de bus souterrains de Boring pourrait à l'usage s'avérer moins performant que les bons vieux autobus et le vénérable métro.

Bienvenue dans l'urban loop

La prospective est un art difficile, où il n'est pas rare de se tromper. C'est ce qu'Internet semble se dire au sujet des nouveaux projets d'Elon Musk pour sa Boring Company. Imaginés pour régler le problème des bouchons urbains générateurs d'ennui (boring signifie ennuyeux en anglais, mais aussi creuser, to bore), les fameux tunnels ne seraient plus destinés à convoyer sous la terre des voitures, mais des piétons et des vélos.

Dans une série de tweets, Elon Musk annonce le nouveau plan : créer un nouveau réseau de transport urbain, hybride du métro et du bus. Les stations seraient à l'air libre. De grandes cabines en verre embarqueraient les passagers sous terre via un monte-charge et circuleraient ensuite dans l'urban loop, la boucle urbaine, à 200 km/h, s'arrêtant dans des milliers de petites stations à la demande des voyageurs.




NotABus ?

On est du coup assez loin du concept de départ (vidéo), qui imaginait un réseau souterrain pour les voitures, accessible depuis la rue, et qui devait alléger le trafic routier de surface. Ce virage piéton de Boring Company a suscité une avalanche de commentaires sur le thread d'Elon Musk, certains proposant un nom à son projet : le métro ! Ou le bus, c'est selon : la vidéo ci-dessus est d'ailleurs titrée NotABus...

D'autres questionnent la pertinence du projet : combien de temps la cabine mettra-t-elle pour relier la surface au sous-sol ? L'opération est en soi inefficace pour un réseau à haute intensité de trafic. Quant au réseau souterrain, que Musk imagine avec 20, 30 couches, il devrait allonger considérablement les déplacements. La vitesse gagnée ne se traduirait donc pas forcément en temps. Un brin vexé semble-t-il de ces critiques, Elon Musk a concédé que son idée ressemblait finalement beaucoup à un bus. Mais un bus techno-utopique.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

WWDC 2018 : les principales annonces attendues du 4 au 8 Juin 2018
Le dernier cadeau d’Hawking : la preuve des univers parallèles ?
Apple serait en train de développer ses propres écrans MicroLED
Windows 10 : HEIF en natif et Edge obligatoire pour les liens des mails ?
Routines : une phrase, plusieurs actions avec Google Assistant
Proton : les batteries sans lithium qui pourraient changer le monde
La France assigne Google et Apple en justice pour pratiques abusives
Bose invente la réalité augmentée audio
Airbus chassera les déchets spatiaux avec un harpon
Haut de page