S’il te plaît, IA, dessine-moi un mouton

Par ,
le 19 janvier 2018
 0
Les Intelligences Artificielles continuent de rogner ce qui fait que l'Homme est un Homme et que sa conscience est unique. Après avoir été en mesure de tenir une conversation, de tromper les humains aux tests de Turing ou encore de lire mieux que ceux qui ont littéralement inventé l'écriture et la lecture, voilà que c'est au tour du dessin de tomber dans les mains des algorithmes.

On n'est pas encore arrivé au stade où l'Intelligence Artificielle pourra réellement être considérée créatrice au même titre qu'un artiste, mais Microsoft s'en rapproche de plus en plus.

Du simple texte au dessin il n'y a qu'une IA


Qu'on sache bien dessiner ou non, on sait tous répondre à cette demande du Petit Prince : dessine-moi un mouton. Si certains créeront des chefs-d'oeuvre, d'autres se contenteront d'une forme plus ou moins ovale ressemblant à un nuage avec quatre pattes et un semblant de tête. Mais ça suffit : c'est un mouton. Mais est-ce que le Petit Prince pourrait obtenir le même résultat en posant la question à un ordinateur ?

La réponse est désormais « oui » si on en croit le dernier article de recherche sur l'Intelligence Artificielle publié par Xiaodong He et ses collègues, chercheurs chez Microsoft. Ils ont développé une Intelligence Artificielle capable de transformer des termes simples en dessins très précis. En l'occurrence, leur IA a réussi à dessiner « un oiseau jaune avec des ailes noires et un bec court ». Le résultat est le suivant :

01f4000008789060-photo-ia-microsoft-oiseau.jpg


L'imagination réduite à une succession de pixels ?


L'avancée technologique de cette recherche est majeure : les chercheurs expliquent que l'IA n'a pas simplement assemblé diverses photos mais elle a créé de toutes pièces, «  pixel par pixel » cet oiseau. Selon Xiaodong He, « ces oiseaux pourraient même ne pas exister dans le monde réel - il s'agit d'une manière que l'ordinateur a d'imaginer les oiseaux ».

Peut-on appeler ça une réelle création artistique ? Il y a de quoi débattre. Ce qui est toutefois certain, c'est qu'une fois capable de créer des images plus complexes, cette IA pourrait être en mesure de dessiner n'importe quelle description écrite, notamment celles présentes dans les livres.

De quoi, peut-être, uniformiser certains classiques qui laissaient pourtant libre cours à notre imagination et à celle des illustrateurs. Si un ordinateur se mettait à les illustrer pour le compte d'éditeurs, est-ce que ça n'enlèverait pas une partie du charme ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top