Sunrise Health invente la messagerie dédiée à la souffrance psychique

Par Dimitri PAVLENKO
le 21 mai 2017 à 16h04
0
Alors que selon les études, un Américain sur cinq serait en souffrance psychique, la startup Sunrise Health teste une messagerie permettant aux patients de garder entre les séances physiques un lien continu avec une communauté de soutien, encadrée par des professionnels de santé.

Une solution technologique peu chère, qui pourrait briser la solitude de millions de personnes suivies psychologiquement.

La souffrance psychique, mal du siècle ?



Insuffisamment prises en charge du fait du recours sans doute trop systématique aux médicaments, les pathologies mentales font des ravages dans nos sociétés modernes. Aux Etats-Unis, la startup Sunrise Health met en avant des chiffres effarants : un Américain sur cinq serait en souffrance psychique (mal-être, dépression, stress post-traumatique) générateurs de comportements destructeurs, comme les addictions ou le suicide dans les cas extrêmes.

Mais la technologie pourrait bien faire bouger les lignes. En levant d'abord les réticences des malades eux-mêmes qui rechignent parfois à consulter, par peur d'être jugés ou stigmatisés. Sunrise Health vient ainsi d'achever la version beta d'une messagerie instantanée entièrement dédiée aux échanges entre malades.

01F4000008703628-photo-sunrise-health-fondateurs.jpg


Une application gratuite pour les patients



Sunrise Health a en effet constaté que de nombreux malades échouaient dans leur thérapie, car ils jugeaient les séances trop espacées. Aux Etats-Unis, celles-ci ont souvent lieu sous la forme peu développée chez nous de groupes de parole. Le service de discussion instantanée de Sunrise Health brise la solitude du patient entre deux sessions. Quand l'usager s'inscrit sur la plateforme de Sunrise Health, celui-ci choisit un groupe en fonction de sa pathologie. Il remplit ensuite un questionnaire détaillé, anonyme ou non selon son choix, qui est transmis à un professionnel de santé jouant le rôle de modérateur. Le patient intègre enfin un groupe d'une douzaine de membres partageant les mêmes souffrances. Le groupe est ouvert 24/7.

Sunrise Health assure que les premiers résultats sont enthousiasmants. Les 30 patients participant aux tests ont partagé leurs histoires et s'entraident. Une intelligence artificielle surveille discrètement tout ce qui se dit et sonne l'alarme si le modérateur humain n'est pas encore intervenu. L'application est gratuite pour les usagers, mais payante pour les services de santé qui l'utilisent. Mais au final, elle pourrait générer d'importantes économies, en réduisant sensiblement le recours aux médicaments et les hospitalisations en cas de crise.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Nouvelles technologies
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

42 pays adoptent des normes pour une IA plus
Pourquoi installer un antivirus ou une suite de sécurité pour Mac ?
Skoda lance la CITIGO-e iV, une toute électrique à moins de 20 000 $
Apple lancera bien trois nouveaux iPhone en septembre prochain
Londres : les utilisateurs du Wi-Fi public du métro seront trackés dès cet été
Rotten Tomatoes va (enfin !) vérifier si vous avez vu un film avant de le noter
Mars 2020 : la NASA propose d'envoyer son nom sur la planète rouge
Cyberpunk 2077 se prépare pour l'E3 2019... mais ne sera pas jouable
Le Honor 20 Pro ne serait pas encore certifié par Google : sa sortie en Europe compromise
Neo Geo Mini : trois éditions collector Samourai Shodown, limitées à 5000 exemplaires
scroll top