2050 : vers une généralisation des voitures à pilotage automatique ?

03 janvier 2014 à 18h37
0
L'automobile semble être le centre des attentions pour les décennies à venir et une nouvelle étude met en avant quelques prévisions dans le domaine des voiture autonomes, c'est-à-dire celles dotées d'un module de pilotage automatique.

L'année 2014 devrait se traduire par des ordinateurs de bord encore plus puissants autour desquels se grefferont de véritables écosystèmes. La semaine prochaine, Google et Audi présenteront notamment leurs efforts afin d'immiscer Android sur les voitures connectées de plusieurs constructeurs. A long terme les travaux semblent toutefois plus ambitieux et l'on sait que plusieurs fabricants tels que Ford, Continental ou Google planchent sur la voiture autonome ou semi-autonome capable d'effectuer un itinéraire sans l'attention complète de son conducteur.

0226000005625686-photo-continental.jpg


Le cabinet IHS publie en effet un nouveau rapport dans lequel les analystes dressent une chronologie de ces travaux en expliquant qu'en 2025, 230 000 véhicules autonomes seront vendus, un chiffre qui passerait à 11,8 millions d'unités commercialisées sur l'année 2035. Plus précisément 7 millions de ces voitures seraient semi-autonomes avec un mode de pilotage traditionnel et 4,8 millions ne disposeraient que d'un mode automatisé. Au total, en 2035, le nombre de voitures robotisées en circulation avoisinerait les 50 millions avant de se généraliser en 2050.

L'étude d'IHS concorde avec un rapport précédemment publié par le spécialiste allemand des pneumatiques Continental AG. En décembre 2012 ce denier expliquait pouvoir proposer dès 2016 des systèmes partiellement automatisés pour assister le conducteur dans certaines situations, sur autoroute ou à faible vitesse. le mécanisme se verrait optimisé en 2020 en permettant au conducteur d'ôter les yeux de la route et son attention ne serait véritablement plus nécessaire en 2025.

Dans ce domaine, Continental s'est d'ailleurs allié à Google et IBM. Le géant de la Recherche affirmait de son côté en août dernier pouvoir commercialiser des voitures aux particuliers dès 2017. Selon IHS, les Etats-Unis, la Chine et l'Europe de l'Ouest sont considérés comme des marchés clés avec, en 2035, des parts de marché respectives de 29%, 24% et 20%.

Depuis 2010, Google effectue des tests avec une voiture équipée de caméras vidéo, de capteurs sensoriels et de télémètres laser. L'objectif est de parcourir un itinéraire de manière autonome, c'est-à-dire en régulant automatiquement la vitesse et en prenant en compte les impondérables sur le circuit. Les voitures autonomes sont actuellement testées outre-Atlantique dans les états américains du Nevada et de la Californie. Le ministère des transports du Royaume-Uni a également amorcé une phase expérimentale courant 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top