C'est terminé ! SpaceX ne produira plus de capsules Crew Dragon

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
29 mars 2022 à 10h45
8
Crew Dragon Crew 3 falcon 9 © SpaceX
Aurait-elle une carrière plus courte que prévu ? © NASA

Endeavour, Resilience, Endurance et Freedom resteront-elles les quatre seules capsules Crew Dragon ? SpaceX a annoncé à Reuters avoir cessé sa production avec la dernière unité qui conduira la mission Crew-4 en orbite pour son vol inaugural. Pour la suite, il faudra compter sur les réutilisations et le développement de Starship.

L'annonce surprend ceux qui attendaient une utilisation de Crew Dragon à moyen ou long terme.

Les 4 fantastiques

Coup de tonnerre quelques jours à peine après avoir publié le nom de la quatrième Crew Dragon de SpaceX, « Freedom » (liberté), nommée par les astronautes. Gwynne Shotwell, présidente de SpaceX, a expliqué à l'agence Reuters que l'entreprise avait stoppé la production de nouvelles capsules. Il n'y en aura donc que quatre en activité, avec Endeavour, Resilience et Endurance !

C'est une surprise de taille, alors que de nombreux observateurs tablaient sur une production à rythme lent au cours des années à venir, pour couvrir autant l'expansion des opérations de la NASA que celles du tourisme orbital, qui se développe à toute vitesse. Il faudra donc compter sur la réutilisation des véhicules existants.

Crew Dragon, carrière limitée ?

Bien sûr, SpaceX se réserve la possibilité de reprendre la construction de capsules Crew Dragon si le besoin s'en faisait sentir dans un futur à moyen terme (il faut au moins deux ans pour le processus industriel). Mais, selon Shotwell, il s'agit surtout d'une question de « gestion de la flotte ». En effet, chacune des quatre capsules aura désormais sa place : une sur l'ISS, une consacrée au tourisme, une en préparation et une en révision.

SpaceX, qui réutilise ses véhicules plusieurs fois, détient un trésor assez unique de connaissance sur les opérations à mener et les remplacements nécessaires avant de repartir vers le site de lancement. Son contrat avec la NASA prévoyait déjà de faire voler chaque Crew Dragon cinq fois, mais rien n'empêche l'entreprise, sous la supervision de l'agence, de prévoir plus de vols.

crew dragon inspiration4 capsule cupola © SpaceX
Les possibilités de mission de Crew Dragon n'ont d'ailleurs pas encore toutes été testées © SpaceX/Inspiration4

Starship, le point d'interrogation

Se pose d'ores et déjà la question du remplacement de Crew Dragon, puisque les capsules neuves ou pratiquement aujourd'hui (5 vols habités en tout) vont accumuler les kilomètres dans les années à venir, à raison de 3 à 5 vols par an. Et là-dessus aussi, SpaceX joue la transparence : c'est bel et bien Starship qui est attendu au tournant pour remplacer la capsule habitée.

Reste à savoir comment cela pourra se traduire d'ici 2024 ou 2025, si le nouveau vaisseau « entièrement réutilisable » peut effectivement voler régulièrement. Avec Crew Dragon, SpaceX dispose d'un véhicule nécessaire aux États-Unis (d'autant plus tant que sa concurrente, Starliner, ne vole pas). Il faudra donc observer avec attention la réaction de la NASA à cette fin de production, en particulier d'ici quelques années.

Source :Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
Ccts
Je vois pas où est le coup de tonnerre ? Ca ne sert à rien de produire à la chaîne quelque chose qui par définition est réutilisable… c’était pareil pour la navette spatiale américaine… ils en pas fait 15 ! S’ils en perdent une ou en cas ne non possibilde réparer ils étudierons la possibilité d’en refabriquer… vraiment pas de quoi en faire une News « coup de tonnerre »
Felaz
RIP Crew Dragon…
spip74
C’est le modèle économique de SpaceX qui justement minimise les coûts via la réutilisation. Donc inutile de vouloir créer des capsules neuves pour chaque lancement d’autant que ces mêmes capsules sont lancées sur des Falcons 9 réutilisés.
ebottlaender
Il y a tout de même une différence fondamentale entre une capsule réutilisable et une navette (par ailleurs des navettes étaient prévues pour être construites largement en plus grand nombre… Sauf que le programme n’a jamais atteint ses objectifs de coûts). Surtout, ne compter « que » sur ces capsules actuelles surprend dans l’industrie, qui compte sur Crew Dragon jusque loin dans la décennie (voir après) pour desservir l’ISS et les futures stations privées. Une baisse des cadences de production était attendue (une tous les ans, voire tous les deux ans), mais pas un arrêt. Or à la cadence actuelle d’ici 2025, les capsules auront entre 4 et 6 vols chacune. Même les capsules cargo de SpaceX n’ont pas volé plus de 3 fois pour l’instant.<br /> Enfin, et c’est peut-être un détail, mais la News n’est pas titrée « coup de tonnerre », c’est dans un des paragraphes.<br /> @spip74 personne ne « veut créer des capsules neuves pour chaque lancement » comme vous le dites.
mightpro_1_1
SpaceX a probablement dû trouver un accord avec la NASA vu que c’est son principal client.<br /> Ca dénote je trouve, d’une bonne entente et d’une confiance en SpaceX a mener à bien ces missions malgré la réutilisation.<br /> D’autant que la capsule Starliner de Boeing n’a pas encore volé et doit être lancé (dans un 2nd temps) sur une fusée Vulcan qui n’a pas non plus volé. Ca fait beaucoup de risque de retards.<br /> Franchement le Starship, ça me parait toujours aussi fou.
Space_Boy
D’ailleurs, j’aimerais qu’on m’explique ce que cela veut dire « re-utilisable ». Comme j’ai compris, pas mal de choses sont démontés, remplacés, etc. Je ne pense pas que c’est comme ta voiture que tu « re-utilise » tous les jours.<br /> Sujet pour un autre article
ebottlaender
Comme pour une voiture, il faut changer l’huile, les essuie glaces, la courroie et d’autres composants au bout d’un moment (ou avec un avion/bateau, le moteur après un certain nombre d’heures), il y a des choses qui sont gardées et d’autres remplacées en fonction de leur usure. Ce n’est effectivement pas 100% la même d’un vol à l’autre, mais l’idée est de ne remplacer qu’une petite partie.
pecore
SpaceX garde un juteux contrat d’entretien. Le fait qu’il n’y a que quatre capsules rend cet entretient d’autant plus indispensable et SpaceX peut en parallèle se consacrer à d’autres projets. C’est en fait très logique.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des astronautes vers la ceinture d'astéroïdes dès 2073 ?
La capsule Starliner rentre sur Terre cette nuit, et la NASA tient à lui assurer un avenir
La sonde Psyche voit son décollage retardé en septembre à cause d'un problème logiciel
Ça y est, Starlink est officiellement disponible pour un usage semi-nomade
Le télescope James Webb est presque prêt et s'entraîne à suivre des objets
La capsule Starliner de Boeing s'amarre enfin à la station internationale
La sonde interstellaire Voyager 1 envoie des données
Plus près de toi, Soleil ! La sonde européenne Solar Orbiter livre des images inédites
L'atterrisseur InSight va bientôt prendre sa retraite (mais il écoute quand même les tremblements de Mars)
Voici le son d'un trou noir... et c'est beau
Haut de page