🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

C'est la Saint Valentin, pourquoi ne pas vous payer un programme spatial privé ?

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
14 février 2022 à 19h18
32
Polaris SpaceX Crew Dragon EVA extravéhiculaire © SpaceX/Polaris
Allô ? Oui ? C'est Jared au bout du fil ! © SpaceX/Polaris

Le milliardaire américain Jared Isaacman, tout juste rentré de sa mission dans l'espace Inspiration4 , lance le projet Polaris. En partenariat avec SpaceX, il finance trois nouvelles missions dont la première aura lieu dès la fin de l'année, avec une sortie extravéhiculaire depuis Crew Dragon !

Et ce n'est pas tout, il est aussi question du Starship .

Offrir la Lune, ou s'offrir l'orbite ?

Les roses, c'est surfait : pour Jared Isaacman, ce 14 février est surtout le lancement de son programme spatial privé, Polaris. Depuis qu'il est rentré de sa mission Inspiration4, le milliardaire et entrepreneur (qui a fondé Draken et ses avions de chasse privés, ou Shift4, application de paiement et hébergeur d'e-commerce) ne considère pas que son histoire en orbite est déjà terminée. Et ses récents survols de la Starbase, le site où SpaceX assemble son Starship au Texas, laissaient supposer une nouvelle aventure…

Voici donc Polaris, un véritable « programme spatial privé », au sein duquel Isaacman et SpaceX vont réaliser plusieurs missions en commun, repoussant les limites des vols habités privés (ou du tourisme, selon le point de vue). Jared Isaacman a déjà ouvert son portefeuille, ce n'est pas un projet de papier : trois missions habitées sont d'ores et déjà au programme, dont deux avec Crew Dragon, et la dernière… Sur Starship.

Les milliardaires sont de sortie

La première mission de Polaris n'est pas très éloignée, et devrait beaucoup faire parler d'elle. Ce deuxième tour en orbite pour Jared Isaacman devrait avoir lieu dès la fin 2022, avec une capsule Crew Dragon encore une fois spécialement équipée. Et cette fois, ce n'est plus une coupole qu'elle embarque, mais une écoutille… Pour une sortie extravéhiculaire !

Polaris SpaceX Crew Dragon Dawn mission écusson © SpaceX/Polaris
Déjà un écusson de mission pour le premier volet du programme Polaris, Dawn. © SpaceX/Polaris

Il faudra une logistique particulière, avec des combinaisons particulières : on imagine notamment plus de protections, de la régulation thermique et un système de recyclage de l'air, mais l'intérieur de la capsule aussi devra être bien protégé. Car pas question d'installer un sas sur Crew Dragon, il n'y a pas la place, il faudra donc dépressuriser l'ensemble de la cabine. Un exercice qui peut sembler périlleux, mais qui faisait partie de nombreuses missions américaines au cours des programmes Gemini et Apollo.

Surenchère dès la première mission

Au passage, Jared Isaacman souhaite aller encore « plus loin » que lors d'Inspiration4, au-delà des 500 km d'altitude et si possible jusqu'aux ceintures de Van Allen, et ce pour réaliser des mesures avec SpaceX pour étudier l'impact sur les équipements mais aussi sur l'équipage. Car cette fois, la firme californienne est partie prenante dans l'aventure qui durera cinq jours.

Elle testera des équipements de liaison laser avec Starlink, tandis que deux des quatres membres de l'équipage sont des employées, Sarah Gillis (responsable de l'entraînement des astronautes) et Anna Menon (contrôleuse de mission et responsable médicale de ce vol). Le pilote de la capsule sera Scott Poteet, ex-pilote de chasse de l'US Air Force et responsable chez Draken. Cette fois, pas de tirage au sort ou de poste caritatif, la mission « Polaris Dawn » a déjà ses quatre astronautes… Mais il y aura d'autres opportunités, et sur les réseaux sociaux, Jared Isaacman a répété qu'il continuerait de soutenir les hôpitaux St Jude. Vivement les détails sur les missions suivantes.

Pour la Saint-Valentin finalement, il fait bon être milliardaire…

Source : Polaris

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
15
alsaco67
Des vols dans l’optique d’un vrai programme spatial et de colonisation, pourquoi pas car cela servira d’ici une trentaine d’année quand on sera retourné à l’ère glaciaire , mais juste pour que quelques milliardaires qui ne savant pas quoi faire de leurs valises de dollars …c’est écoeurant …
bmustang
le titre est ridicule, comme ci ICI on pouvait se payer ce genre de truc st valentin ou pas ? Absurde ! mais par pour la rédaction !?
MattS32
Second degré, tout ça…
marc6310
Pourquoi ? Parceque qu’on vit sur une planète a la base magnifique que l’on a détruit a cause notamment de ce genre de délire excentrique ?
Bombing_Basta
Quand il va faire 50 degrés à l’ombre, c’est pas les deux degrés de cette « news » qui vont améliorer les choses.<br /> Ce genre de news devrait dénoncer ces ultra-riches qui dilapident argent (plutôt que de mieux payer leurs esclaves) et ressources pour assouvir l’espace vide de leur caleçon.<br /> Là on a une espèce de news bon enfant qui traite naïvement, et sans aucune once de réflexion sur des pratiques qui devraient révolter quiconque.<br /> On nous demande, et a forte raison, de tout faire pour moins consommer, d’éviter de prendre l’avion qui, plein, consomme par tête fe pipe autant qu’une voiture au Km., tout en nous abreuvant de super-riches qui vont glorieusement péter en apesanteur… Pour rien.<br /> Combien de tonnes de CO2, de matières premières rares, d’énergie pour fabriquer tout ça ?<br /> Non mais en fait, vraiment, l’humain mérite l’extinction…
MattS32
Sur le principe, je suis d’accord avec toi, parce que ça donne vraiment le mauvais exemple.<br /> Après, dans l’absolu, ça n’a pas d’impact significatif sur le réchauffement. Parce que justement ça reste des comportement ultra-marginaux d’une poignée de milliardaires. C’est trop petit pour avoir un impact significatif.<br /> Et c’est pour ça que les efforts doivent reposer sur la majorité, parce que c’est justement là qu’il y a des gains énormes à faire… Réduire de 20% les émissions des voitures vendues entre 0 et 100 000€ a beaucoup plus d’impact que réduire de 95% les émissions des voitures à plus d’1 million…
ebottlaender
Dites, si vous n’avez pas les moyens de vous payer un programme spatial privé, ce n’est pas de notre faute.<br /> Travaillez un peu plus, gagnez plus…<br /> Ou alors, serait-ce du second degré car justement c’est si absurdement riche qu’il n’y a que quelques rares humains qui pourraient se le payer ?<br /> C’est vrai ma foi, les traits d’esprits, ce n’est pas pour tout le monde. Mais visiblement, c’est pour notre rédaction !
ebottlaender
Alors non, un article qui dénonce les ultrariches qui dilapident l’argent de leurs esclaves, ce n’est pas un article d’actualité, ça s’appelle un éditorial, ou une tribune. Car c’est un avis, à savoir celui du média, ou celui de son rédacteur (en général les deux).<br /> C’est un exercice agréable, mais pas du tout ce qui est ici, à savoir un article d’actualité.<br /> Le but ici c’est de rapporter les faits. On peut le faire avec une approche un peu étonnante et avec un peu de second degré (je sais, ce n’est pas pour tout le monde…), mais il faut rester avant tout dans le factuel et c’est le cas ici. Ca n’enlève rien à la possible gabegie des ultrariches.<br /> Ah et merci pour l’insulte, la prochaine fois que j’écrirai sans aucune once de réflexion, je penserai à vous (ou pas, du coup, puisque je ne suis pas censé réfléchir).<br /> En bonus, c’est quand même étonnant : plutôt que de râler sur les riches, visiblement c’est plus facile de râler sur la personne qui écrit l’article d’actualité.
Bombing_Basta
Sauf que la majorité elle en a marre que les ultra-riches aient des passe-droits.<br /> La majorité elle en a marre des « faites bien ce qu’on vous dit et ne regardez pas ce qu’on fait ».
Bombing_Basta
On peut rapporter des faits tout en rappellant qu’on demande aux masses des sacrifices et des changements de comportement radicaux, tout en nous abreuvant de contradictions que les gens n’accepteront jamais.<br /> Non parce-que jusqu’à preuve du contraire, c’est bien factuel qu’on est en crise climatique, que la 6ème extinction est déjà bien avancée, et que faire du tourisme spacial un show quand on demande aux gens d’arrêter de partir en vacance en avion, c’est juste hallucinant ?<br /> « Vivement les détails sur les missions suivantes. »<br /> Carrément factuel en effet…<br /> Je vais y mettre de mon factualisme : vivement qu’un de ces bulbe sur patte crame avec sa fusée, histoire de mettre un terme à ces « missions ».
marc6310
Whaou alors là faut faire une très grosse remise à niveau sur le constat. La majeure partie de la pollution est émise par les plus riches. Et là tu es chanceux car le rapport d’oxfam est tout frais, tu vas avoir une lecture de chevet : https://www.oxfamfrance.org/wp-content/uploads/2022/01/Rapport_Oxfam_Inegalites_mondiales_Davos_170122.pdf<br /> C’est super concis et simple à lire et tu as une partie sur l’impact des plus riches sur le climat.<br /> Petit extrait rapide :<br /> Des données récentes d’Oxfam montrent que les émissions des 1 % les plus<br /> riches du monde sont deux fois plus élevées que les émissions de CO2 de<br /> la moitié la plus pauvre de la population mondiale et que d’ici 2030, leur<br /> empreinte carbone sera 30 fois supérieure à celle compatible avec l’objectif<br /> de l’Accord de Paris de limiter le réchauffement à 1,5 °C.<br /> Plus une personne est riche, plus elle contribue à endommager le climat. Selon<br /> des estimations portant sur les données liées à la consommation, Roman<br /> Abramovich, milliardaire russo-israélien propriétaire du Chelsea Football Club,<br /> d’un superyacht et d’un Boeing 767 personnalisé, est responsable d’au moins<br /> 33 859 tonnes d’émissions de CO2 par an. Il faudrait plus de 7 000 ans à une<br /> personne moyenne pour produire ces émissions.<br />
benben99
Très intéressant. Je prendrais le voyage sur la lune. Cest étonnant de voir autant de jalousie envers ceux qui créent de la richesse.<br /> Si l’on peut voyager en classe affaires, Il ny a pas de raisons de ne pas pouvoir se payer un jet privée ou une fusée privée si on a les moyens.
_Troll
Quelqu un a une idee de se que serait le titre au troisieme degre ?
Cynian90
On appelle ça avoir une conscience (écologique), dont tu es clairement dépourvu. Tout autant qu’on peut critiquer son voisin qui va au boulot dans son 4x4 500 cv, on peut critiquer un milliardaire qui se déplace en jet ou en fusée. Humanité que ton éducation chinoise à complètement omise.
Voigt-Kampf
Je ne sais pas l’exemple Dubaï ce n’est pas si « minoritaire » que ça niveau impact environnemental… et des exemples il y en a d’autres des délires d’ultra-riches. Et au cumul pas sûr que ce soit « minoritaire » au final.
Voigt-Kampf
Ah oui carrément, création de richesse ? Le pognon pousse dans des arbres de l’espace ?
benben99
On vit selon ses moyens, comme on dit. Si tu veux aussi être capable de te payer un voyage dans l’espace, un yatch etc, alors tu as juste a travailler ou investir ton argent comme il faut.
benben99
Voigt-Kampf:<br /> Ah oui carrément, création de richesse ? Le pognon pousse dans des arbres de l’espace ?<br /> Non, mais des types comme Bezos qui se payent des voyages en orbite ont fait amplement le part pour la création d’emplois et la croissance du GDP de son pays. Et que l’on n’aime Amazon ou non, il a bossé dur et pris des risques pour y arriver. Il a bien mérité son voyage. Sa fortune, il ne l’a pas volé.<br /> Celui qui flip des burgers ne peut évidemment pas se payer un voyage dans l’espace, mais quelle est sa contribution à la société? Il y en a une, mais c’est peu comparé a un entrepreneur comme Bezos.
Korgen
Laisse faire, quand bien même on leur expliquerait l’économie derrière le spatial ils continueraient à regretter de ne pas avoir vécu le communisme russe
Bombing_Basta
Au cas ou tu ne l’aurais pas compris, c’est pas le spatial le problème, c’est le gâchis de ressources que le TOURISME spatial apporte, pour aucune contrepartie acceptable, si ce n’est l’auto-satisfecit de ces personnes.
Bombing_Basta
Bezos n’apporte rien à la société comparé à un médecin, un chercheur, un scientifique.<br /> Si dans notre société le travail était rémunéré à hauteur de l’apport de la personne au bien général, le monde aurait un tout autre visage et Pasteur et les Curie seraient morts milliardaires.<br /> Et que dire de la femme qui a découvert le couteau suisse pour l’ADN, crispr/cas9, elle, devrait être à la tête de la fortune des Rotschild, vu que sans sa technique, pas de vaccin arn/adn… Et covid dead party pour des millions de gens…<br /> M’enfin bon, je sens que je pisse dans un violon…
ebottlaender
Alors d’une part on ne vous demande rien (en tout cas dans cet article), et surtout vous vous trompez visiblement de prétoire : encore une fois, pourquoi ne pas aller critiquer les riches ?<br /> Si je ne fais pas cet article, Isaacman aura toujours son programme spatial privé de milliardaire. Vous n’en serez juste plus informé. Vous avez raison, c’est toujours mieux quand les riches font des choses dont vous n’êtes pas au courant. Continuez donc de taper sur les articles.
Vankovic
Ce n’est pas charitable, mais vivement le premier accident afin de « refroidir » les candidats potentiels… ;-D
benben99
ebottlaender:<br /> Vous avez raison, c’est toujours mieux quand les riches font des choses dont vous n’êtes pas au courant.<br /> Il n’y a effectivement personne qui va empêcher les riches de faire ce qu’ils veulent. Si les USAs n’offrent pas de vols spatiaux privés, un autre pays va le faire tout simplement et ils vont perdre le marché.
PaowZ
Je suis un peu effaré par la vive réaction de certains pour ne pas les (le?) nommer.<br /> E.B. n’a jamais eu, à aucun moment, avoir à écrire une tribune sur le comportement - criticable ou pas, c’est un autre débat - des ultra-riches, il est journaliste dans le spatial, c’est pas l’Huma, hein !<br /> Pourquoi ce genre d’expérience d’entrepreneurs est-elle très suivie ? Parce qu’il y a une masse de données et de connaissances à tirer de ces expériences. Personnellement, si j’avais l’argent de contribuer, ne serait-ce que d’un millième, à cette quantité de connaissances que l’on peut en tirer, je serais pas peu fier de ma vie.<br /> Et comme disait l’un des membres, le coût en CO2 est élevé dans l’absolu, mais tout à fait marginal, par rapport à la masse grouillante des humains que nous sommes.
sebstein
Ça fait un titre ironique et ça se croit au dessus de la mêlée… redescend, c’est à la portée de tous les Kevin de base sur Facebook et Twitter.<br /> Pour répondre au deuxième commentaire, non, dénoncer quelque chose d’illégal ou même, dans ce cas, simplement ethniquement très discutable, tout en restant neutre (utiliser une grande quantité de ressources pour un nombre très restreint de personnes, alors que la terre est déjà en souffrance, ce n’est pas un point de vue, c’est un fait), ce n’est pas une tribune, mais du journalisme d’investigation. Mais, c’est sûr, pour que ça sonne juste, c’est plus compliqué que faire un pseudo « trait d’esprit ».
sebstein
des types comme Bezos […] ont fait amplement le part pour la création d’emplois<br /> Haha, ce raisonnement à l’emporte-pièce <br /> Et pour un emploi précaire gagné, enfermés dans des entrepôts, combien d’emplois de perdus dans les petites boutiques qui faisaient vivre les petits villes et villages ?
benben99
sebstein:<br /> Haha, ce raisonnement à l’emporte-pièce <br /> Et pour un emploi précaire gagné, enfermés dans des entrepôts, combien d’emplois de perdus dans les petites boutiques qui faisaient vivre les petits villes et villages ?<br /> Je suis d’accord avec toi. Je n’aime pas Amazon, d’ailleurs, mais je suis quand même capable de reconnaître qu’il est un entrepreneur hors pair. Il est parti de zéro et il a créé un empire. Ensuite s’ils veut se construire une statue géante de 400 mètres de lui-même avec son argent ou s’acheter une demi-douzaine d’îles, je pense que c’est son choix personnel.
MattS32
Alors déjà, je parlais pas du niveau de consommation des riches en général. Mais de ces sauts de puce spatiaux en particulier. C’est et ça restera ultra-marginal, car même parmi ceux qui ont les moyens de se le payer, l’écrasante majorité n’en a pas envie, ne serait ce que à cause du niveau de danger, qui reste relativement élevé.<br /> Ensuite, il faut se méfier des rapports du type « 1% les plus riches polluent autant que 30% les plus pauvres ». D’abord parce que nous, occidentaux, on est bien plus proches des 1% les plus riches que des 30% les plus pauvres.<br /> Ensuite et surtout, parce que justement, ce genre de rapport occulte complètement le rôle de la « classe moyenne ». Oui, les ultra-riches polluent bien plus que les ultra-pauvres. C’est une évidence. Mais si tu prends les 1% à 50% les plus riches, eux, ils polluent bien plus que les 1% les plus riches. Pas individuellement, bien sûr, mais dans leur globalité, bien plus. Et c’est pour ça que des efforts moyens chez eux auront beaucoup plus d’impact que des gros efforts chez les 1% les plus riches (et attention, je ne dit pas non plus que ces 1% ne doivent pas faire d’effort hein… ils doivent aussi faire leur part, ne serait ce que pour l’exemple… mais le fait est que dans l’absolu, c’est vraiment pas à leur niveau que se trouve la solution).<br /> Enfin, parce que 1% au niveau mondial, c’est déjà très loin de ce qu’on appelle « les ultra-riches », qui eux sont même pas 0.1%… Si j’en crois le calculateur du Washington Post, pour être dans les 1% au niveau mondial, il faut gagner 40 k€ annuels pour une personne seule en France. C’est confortable, mais c’est pas ce qu’on appelle les ultra-riches, ni même des millionaires…<br /> Pour rappel, 1% les plus riches, c’est tout de même de l’ordre de 80 millions de personnes… Les milliardaires, ils sont 3000 environ au niveau mondial. 25 000 fois moins.<br /> Même si un milliardaire extrême comme Abramovich pollue autant en un an que 7000 personnes « moyennes », multiplié par 3000 milliardaires (qui sont loin d’être tous aussi pollueurs que lui…), ça ne fait toujours que l’équivalent de 21 millions de personnes « moyennes »… 0.3%… Si les personnes « moyennes » réduisaient leurs émissions de 1%, ça aurait plus d’impact que si les 3000 milliardaires réduisaient les leurs de 100%…
ebottlaender
Visiblement vous ne savez pas ce que c’est du journalisme d’investigation (faites l’effort de pousser jusqu’à lire une définition, ce n’est pas pareil qu’écrire une tribune, une critique ou un éditorial, tout ce qui fait que l’avis du rédacteur prime sur les faits).<br /> Une fois de plus, c’est un magnifique cas de « je n’aime pas l’info donc je critique l’article ». C’est sans doute mon trait d’esprit qui rend l’aventure des milliardaires inacceptables. Quant à vous, c’est sûr, vous avez fait beaucoup pour la planète avec votre commentaire.<br /> J’espère que vous vous fendez du même chez tous mes confrères qui ont aussi rapporté l’info sans appeler à manger les riches, chez Le Temps, l’Obs, l’AFP, Le Matin… Et au passage, si on en est à critiquer la forme, vous pouvez redescendre aussi, le terme « ethniquement » n’a rien à voir ici.
Orko
@benben99 @Bombing_Basta Arrêtez de vous prendre la tête, et on revient à la news s’il vous plaît.
_Troll
Eric Bottlaender est un redacteur que j’apprecie. Ses articles sont toujours tres interessant et de plus il repond toujours gentillement aux questions. Apres c’est vrai que moi aussi je nai pas bien aime le titre de cet article, mais cela ne change rien en la qualite de l’information qu’il contient. A tous les trolls, nous ferions mieux de nous donner rendez-vous a la prochaine new Apple.
benben99
C’est facilement le meilleur rédacteur de Clubic
sebstein
Être un entrepreneur hors pair nous interdit d’emblée d’avoir quelque opinion que ce soit sur ses actions ?<br /> D’autre part, réussir économiquement n’est absolument pas un baromètre des qualités humaines d’une personne.<br /> Donc, oui, il a le droit de faire tout ce qui est légalement autorisé avec son argent, mais, non, ça ne rends pas tout ses agissements éthiques. Et on a le droit de ne pas apprécier une personne riche, non pas parce qu’elle a de l’argent et qu’on en est jaloux, mais simplement parce que ce qu’elle a fait pour y parvenir ou ce qu’elle fait de sa fortune ne correspond pas à notre système de valeurs.
Korgen
tourisme spatial = marge bénéficiaire = réinvestissement = pérennité<br /> Même un gamin de 8 ans comprendrait ça.
Bombing_Basta
Ah oui, raisonner en terme de pognon gagné, sans regarder ce qu’il en coûte en vrai valeurs…<br /> C’est vrai que ça ne fait pas genre des millénaires qu’on pratique ça et que ça ne nous a pas mené vers la catastrophe biologique en cours…<br /> En effet, faut plus de 8 ans d’age mental pour entamer ce genre de réflexion.
Korgen
Je vois, la catastrophe biologique c’est à cause des méchants monsieurs plus riches que nous, très intéressant.<br /> Si tu veux sauver la planète, commence par te désinscrire de tous les sites webs et autres réseaux, couper ton téléphone, éteindre ton ordi, tout mettre dans un carton et vivre dans une grotte. Rien que de stocker tes commentaires sur un serveur (surtout s’ils sont aussi peu pertinents) ça a un coût environnemental.
Voigt-Kampf
Je ne sais pas s’il y avait une réponse là dessous à moi-même, mais j’ai été signalé…<br /> Donc je réponds quand même.<br /> Évidemment depuis longtemps qu’on le dit que le problème est loin d’être aussi simple qu’un « riches VS pauvres ». Cependant les discours qui persistent sans vergogne à dire que « Il a bossé comme un dingue donc il le mérite », cultivant le mythe plus que largement éculé depuis des décennies du « America’s Way Of Life » me fait fortement penser que cela penche vers une tendance trollesque plus ou moins assumée… ou un manque d’analyse avec recul, ou carrément une idée intéressée.<br /> Quant à la classe moyenne, je dirai qu’elle n’est sûrement pas la plus responsable tant elle est tiraillée par une chose qui en découle deux conséquences : elle est suffisamment consciente que le « bas » peuple est exploité mais pas sensibilisée par le fait que la fortune de la classe supérieure i.e. des seconds s’appuie sur la misère des premiers mais aussi… sur eux-même.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Ariane 5 est encore là et décolle ce soir avec deux grands satellites
La NASA a sélectionné l'équipage qui prendra place à bord de Starliner pour son premier vol habité
Ce système planétaire se désintègre lentement sous l'œil de nos télescopes
Starship : une première tentative de décollage orbital le mois prochain ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Devialet et ArianeGroup vous font vivre l'expérience du décollage d'une fusée, et ça décoiffe !
Bras de fer entre Russes et Allemands sur le télescope Spektr-RG, à 1,5 million de km de la Terre
Un étrange rocher observé par le rover Perseverance sur Mars
Les échantillons de l'astéroïde Ryugu révèlent la présence d'acides aminés
Haut de page