🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

SpaceX dévoile une nouvelle parabole plus compacte et légère pour ses abonnés Starlink

15 novembre 2021 à 09h52
27
Starlink © SpaceX
La nouvelle parabole rectangulaire Starlink © SpaceX

SpaceX a conçu un nouveau modèle de parabole pour son service d'accès à internet par satellite, Starlink . La firme d'Elon Musk cherche à réduire ses coûts de production.

Lancé en France en mai dernier, Starlink promet pour rappel du très haut débit (jusqu'à 200 Mb/s en débit descendant) et une latence de 20 ms pour 99 euros par mois, 499 euros de matériel et 59 euros de frais de traitement. 

Plus petite, plus légère et moins chère à produire

Si les tarifs indiqués plus haut sont élevés, surtout au regard du marché français, il faut savoir que Starlink vend son matériel à perte. La parabole circulaire que les utilisateurs pouvaient obtenir jusqu'à maintenant coûtait à l'origine 3 000 dollars à produire. Ce prix a par la suite été réduit à 1 300 dollars et Starlink poursuit sur cette lancée en introduisant une parabole rectangulaire qui coûterait environ deux fois moins cher. En revanche, il n'est pas encore question d'une baisse de prix pour les clients.

Cette nouvelle parabole se veut moins encombrante puisqu'elle affiche des dimensions de 50 x 30 cm et pèse 4,2 kg, contre 58,9 cm de diamètre et 7,3 kg pour le précédent modèle. Elle est accompagnée d'un nouveau routeur Wi-Fi 5 MU-MIMO 3x3 dépourvu de port Ethernet, qui est maintenant proposé sous la forme d'un adaptateur à acheter séparément.

Pour le moment, la parabole rectangulaire est disponible uniquement pour les nouveaux clients de Starlink aux États-Unis. Selon la zone géographique éligible dans laquelle on se trouve, l'attente pour recevoir un kit de connexion varie de quelques semaines à plus de six mois.

Source : Teslarati

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
18
Gauron91
Juste après la COP26, où l’on parle de la pollution de l’air, des océans etc…<br /> Personne pour s’émouvoir de la pollution spectaculaire de notre ciel engendré par Starlink et ses milliers de satellites. Juste pour avoir une connexion internet.
Solunne
C’est magique, balancer dans l’espace déjà bien encombré, une farandole de satellites tout ça pour avoir internet en beaucoup plus cher et moins bien qu’une bonne vieille fibre optique.<br /> Je me doute bien que ce n’est pas pour le pékin moyen en plein centre-ville mais quand même, ne pouvons-nous pas vivre 2 secondes sans internet à la campagne ?
phoenixfury
@Solunne<br /> Tout le monde ne passe pas uniquement 2s à la campagne dans sa résidence secondaire.<br /> Certains y vivent au quotidien et n’ont tout simplement aucune autre solution pour avoir un débit décent.
Urleur
Sa reste une bonne alternative surtout si on est en zone blanche et aucun moyen d’avoir la fibre pendant des années, car quand tu as goûter à celle-ci … tu reviens pas en arrière !
eaglestorm
faut se dire que cette connectivité qui engendre cette pollution permettra de développer des solutions permettant de résoudre cette pollution et au dela
SlowPulseBoy
surtout qu’il ne s’agit pas de vivre sans internet… mais de vivre avec un debit «&nbsp;rapide&nbsp;» pour mater du streamig sur son écran 4k.
SlowPulseBoy
L’ADSL fourni déjà un débit décent et je parle en connaissance de cause, de mon côté, je n’ai pas de spécialement de problème avec ce type de débits que cela soit concerne pour le boulot et ou les loisirs.<br /> La vraie question est celle du «&nbsp;toujours plus&nbsp;» et du rapport intérêt sur coût (financier écologique, etc)
xendercage
Y’a vraiment des gens assez bêtes pour oser l’argument de l’écologie et l’encombrement dans l’espace «&nbsp;infini&nbsp;» ?
Niverolle
Tellement «&nbsp;infini&nbsp;» qu’il y a déjà eu plusieurs collisions. La première étant d’ailleurs franco-française, cocorico !!! —&gt; Cerise, la première collision accidentelle en orbite
SlowPulseBoy
Pour info, non, ces satellites ne sont pas envoyés dans «&nbsp;l’espace infini&nbsp;» <br /> … mais en orbite basse.<br /> Les nuisances sont déjà là (telles que celles sur les observations astronomiques) et on parles au final de plusieurs dizaine de milliers de ces unités déployées en orbite. C’est considérable.
Palou
Niverolle:<br /> —&gt; Cerise, la première collision accidentelle en orbite<br /> Si c’est Cerise de Groupama, elle est assurée
Billie_h
J’habite dans ce qu’on appelle une zone blanche. L’ADSL plafonne à 3 méga les bons jours, avec 30 à 40 coupures en moyenne par jour. Le satellite est la seule solution pour éviter de vivre comme au moyen âge ! Alors les bobos qui vivent connectés tout le temps et qui donnent de leçons à longeur de journée arrêtez de critiquer des solutions que beaucoup de gens appellent de leurs vœux et cessez de considérer comme un luxe ce qui est pour vous indispensable. Et quand à la pollution balayez donc devant votre propre porte.
SlowPulseBoy
non, une bonne ligne ADSL ou, mieux, la fibre fera le taf.
Niverolle
Bienvenu Billie_h, tu mets le doigt sur la question centrale. Mais justement, le très haut débit (&gt; 30 Mb/s) n’est-il pas du luxe ? Visionner des videos sur Netflix ou Youtube (qui occupent le gros de la bande passante, devant les sites pour adultes depuis 2020), mérite-t-il de faire un grand pas en direction du syndrome de Kessler ?
carminou
Combien de personnes des villes croient qu’en grande banlieue ou en province ou pire dans la «&nbsp;ruralité&nbsp;» on se trouve à moins de 2 km d’un concentrateur ADSL ? N’oubliez pas que le débit baisse fortement avec la distance…<br /> Par ailleurs, combien de personnes croient que la «&nbsp;campagne&nbsp;» ce n’est que pour les loisirs ? ne pas concentrer les entreprises dans les zones urbaines permettrait de revaloriser le territoire en plus que de réduire les bouchons et la pollution qui va avec…<br /> Et quid des installations éphémères, en cas de catastrophe ou tout simplement en cas d’évènements ponctuels (concert, foire annuelle ou saisonnière, etc) ?<br /> Faudrait pas, quand on habite «&nbsp;en ville&nbsp;» avec le choix entre la 5G, la fibre et l’ADSL courte distance à 20 Mb/s que tout le monde est dans la même situation. Arrêtez de juger les autres en gardant vos œillères, ouvrez votre esprit, ça ne fera de mal à personne.
SlowPulseBoy
J’habite «&nbsp;en campagne&nbsp;» avec un connexion ADSL à 8Mb/s. Je peux faire une visio et télécharger de documents sans soucis lorsque je télétravail, visualiser des films en streaming sur deux écrans en simultané, faire du jeux en ligne sans freeze ou interruption… etc. à ce débit je m’estime déjà «&nbsp;nanti&nbsp;» et objectivement j’ai pas besoin de plus.<br /> Si un zone est mal desservie, alors la solution passe par un meilleur déploiement du réseau au sol et pas par cette aventure industrielle hasardeuse et disproportionnée qui s’approprie notre ciel pour plus de biftons.<br /> Franchement si on a pu mettre le courant, le téléphone et l’eau courante partout( ou presque) je vois pas pourquoi on ne pourrait le faire pour internet.
alf333
Que ces commentaires franco franchouillards sont debiles. J’ai un petit hôtel dans un trou perdu à Madagascar et Starlink, comme presque partout en Afrique subsaharienne d’ailleurs, est la seule solution pour obtenir Internet. Nous l’attendons avec impatience car il nous permettra enfin d’etre relies au monde, mais pas avant 2023 malheureusement. Ouvrez vos œillères et voyagez un peu : vous vous rendrez alors compte que les zones blanches ne se limitent pas à votre Creuse natale…
pitape
Merci Alf333, je travaille en Centrafrique et on dépense au bureau environ 4000 euros par mois pour une ligne 10 MB/s par VSAT (Marlink). Starlink n’a pas été inventé pour les vertes campagnes françaises.
tgdval
«&nbsp;Juste avoir internet&nbsp;» c’est très simpliste et réducteur:<br /> Vous avez 60% de la planete qui n’a pas accès à internet (en asie et afrique surtout), et on a une technologie peu gourmande en ressource qui peut leur en fournir.<br /> Je dis peu gourmande en comparaison des kilomètres de cables nécessaires et de relais si c’était un réseau terrestre. Et très très peu gourmand, même avec les lancements, par rapport à n’importe quelle industrie par ailleurs (téléviseur, voiture, machine à …).<br /> Internet dans un village ça apporte le service publique, l’éducation. la santé…<br /> Bref, je comprend qu’il faut ralentir mais il faut prendre en compte l’aspiration de plein de gens qui aimerait avoir le même niveau de vie que nous. Donc c’est plus compliqué qu’il n’y parait<br /> En fait le vrai argument contre C’EST QUE L’ON A DEJA des services internet par satellite géostationnaire aujourd’hui… et pour bien moins cher… donc oui Starlink globalement c’est un peu un caprice de gens de pays riches qui ne peuvent pas se passer jouer en réseau avec une super latence ou voir des films en ultra HD
DIDLH
@SlowPulseBoy<br /> Si tu étais photographe avec le besoin d’uploader tes photos sur les cloud , tu verrais facilement que le débit de l’Adsl n’est pas suffisant , je le sais , j’utilise le partage de connexion en 4G ( bientôt 5G) pour les envois en urgence . Mais bon, les jugements à l’emporte pièce basés uniquement sur SON utilisation sont tellement faciles et tellement dans l’esprit de cette période. En gros si tu n’en as pas besoin c’est que ça ne sert à rien.<br /> PS : je ne joue pas et je ne regarde pas de vidéos, mais les mises à jour de mes logiciels et meme de mon os sont de veritables purges surtout qu’il est impossible de les télécharger sans erreur quand elles durent 12 heures.
MisterGTO
Va donc dire ça à Poutine.
carminou
oui, mais dans quels pays ?
Niverolle
Ce n’est pas à lui que mes collègues essayent de faire passer le message, mais à nos gouvernants : plus il y a de satellites et plus le pouvoir de nuisance d’un ASAT est grand. A un certain degré, cela devient même une menace pré-stratégique (par exemple, la perte des GNSS mettraient nos sociétés, devenues techno-dépendantes, à l’arrêt).<br /> Mais bon, il faut croire que l’on a tout appris de la guerre froide, mais que l’on n’en a rien retenu…
SlowPulseBoy
Si tu étais scientifique, astronome ou simplement observateur avec le besoin d’un ciel préservé, tu verrais facilement que plusieurs dizaine milliers de satellite en orbite basse est une catastrophe. Mais bon, les jugements de courtes vues basés uniquement sur la satisfaction de TON besoin en ressources sont tellement faciles et tellement dans l’esprit de cette période. En gros, si tu ne vois pas les conséquences, c’est que tu as en bien le droit!<br /> PS: Mince plus de 12 heures pour mettre à jour ton OS, ta vie doit être terrible je compati.
SlowPulseBoy
Évidement, je réponds à ton post (et les précédents) qui parle(nt) des zones rurales françaises . Dire qu’en France le seul moyen d’avoir une connexion «&nbsp;décente&nbsp;» passe par starlink est une absurdité d’après moi.
Niverolle
La question à laquelle on est tous confronté est : «&nbsp;mon activité est-elle soutenable si tout le monde fait pareil ?&nbsp;» Dans ton cas particulier, cela implique de nombreuses super-constellations en orbites basses (Starlink n’étant qu’un projet parmi d’autres), avec le fameux syndrome de Kessler en guise de «&nbsp;rhinocéros gris&nbsp;»…
Peggy10huitres
J’ai été dans votre situation pendant tant d’années de sorte que je vous comprend, abonnement Sat cher Nordnet, etc, puis la fibre est arrivé en même temps que la 4G ici. Courage …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

L'ISS s'agrandit encore avec l'arrivée du nouveau module Pritchal
Les petites galaxies proches de la Voie lactée ne sont pas des acolytes de longue date
La NASA veut un réacteur nucléaire sur la Lune dans les 10 ans à venir
Décollage réussi pour la sonde DART ! Objectif : dévier un astéroïde
Le lancement du James Webb Space Telescope reporté en raison d'un
Fini les échecs : Astra atteint enfin l'orbite avec son petit lanceur
L'ESA se prépare au survol de la Terre le plus délicat le 27 novembre
Elon Musk confirme l'actualité du programme Starship et prévoit une année 2022 chargée
L'armée de l'Air et de l'Espace se dote d'un trio de satellites inédits en Europe
Les astronautes sur l'ISS mis en sécurité après un test d'arme anti-satellite russe
Haut de page