SpaceX dévoile sa nouvelle barge de récupération de lanceurs : A Shortfall of Gravitas

16 juillet 2021 à 11h05
14

SpaceX poursuit le développement de ses activités et a récemment présenté sa nouvelle barge offshore « A Shortfall of Gravitas ».

Troisième barge de la flotte créée par SpaceX, sa particularité se trouve dans son pilotage : 100% autonome, « A Shortfall of Gravitas » (ASOG) n'aura besoin ni de pilote ni de remorqueur, puisqu'elle ira d'elle-même dans la zone d'atterrissage des lanceurs, contrairement aux deux autres.

Un nom toujours aussi barge, un intérêt de poids

Son nom signifie littéralement « un manque de sérieux » et fait référence aux œuvres de Iain Banks (« Experiencing a Significant Gravitas Shortfall » étant l'un de ses vaisseaux fictifs). Cette nouvelle barge bénéficie, comme les autres, de ces noms un peu fous donnés par SpaceX à ses installations. Ainsi, les deux premières se nomment respectivement « Of Course I Still Love You » (OCISLY) et « Just Read the Instructions » (JRTI).

Son fonctionnement et son intérêt sont quant à eux tout sauf barges, puisque ce nouveau drone maritime aura pour but de soutenir le projet Starlink en premier lieu, puis les voyages jusqu'à la station spatiale internationale, et peut-être la planète Mars d'ici quelques années.

Un remplacement au large de la côte Atlantique

La semaine dernière, SpaceX annonçait le déménagement de la barge OCISLY sur la côte Ouest des Etats-Unis afin de couvrir au mieux les trajectoires polaires des satellites Starlink. L'idée est de pouvoir fournir une couverture internet à haute altitude grâce à des itinéraires différents.

ASOG sera donc déployée en Floride, en lieu et place d'OCISLY. Travaillant de pair avec la troisième barge de la flotte, ce modèle 100% autonome servira, entre autres, aux récupération des lanceurs Falcon Heavy et Falcon 9, utilisés pour le déploiement toujours en cours du projet Starlink.

L'objectif de SpaceX est de multiplier ce type de plateformes de récupération afin d'augmenter le nombre de lanceurs réutilisables. De même, SpaceX continue d'accélérer ses travaux sur les prototypes Starship, pour l'heure ancrés dans le programme de colonisation de Mars.

Source : Space.com

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
13
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Boeing se prépare à un second vol d'essai de sa capsule Starliner en direction de l'ISS
La structure interne de Mars révèle ses secrets grâce à la mission Insight
Tourisme spatial : l'agence américaine de l’aviation modifie les conditions requises pour être qualifié d'astronaute
Le module Nauka arrive en orbite après une odyssée de presque trois décennies
Super Heavy, le plus gros booster de SpaceX, réussit ses premiers essais moteur
Blue Origin : c'est parti, premier vol de New Shepard avec des passagers !
Suivez en direct le vol de Jeff Bezos à bord de New Shepard ce 20 juillet
Thales Alenia Space débute la construction des modules pour la station spatiale privée d'Axiom
C'est reparti ! Hubble, réparé, reprend ses observations de l'univers
NewSpace : la lente concrétisation des lanceurs développés par des start-up
Haut de page