Snapchat prévient ses actionnaires que la prochaine mise à jour d’iOS risque de ralentir sa croissance

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
05 février 2021 à 09h41
8
© Snapchat

Les remous créés par les nouvelles mesures de confidentialité d’Apple ne sont pas près de se calmer. Alors que Facebook mène une véritable bataille à l’encontre d’Apple pour provoquer une inflexion, Snapchat prévient ses actionnaires que les prochains bilans pourraient être en berne.

D’après Derek Andersen, responsable financier de l'application, la prochaine mise à jour d’iOS présente « des risques d’interruption de la demande » en ce qui concerne les achats de publicité ciblée.

Un impact à long terme encore incertain

Pour rappel, Apple prévoit d’implémenter au printemps prochain une fonctionnalité visant à réduire drastiquement la possibilité de ciblage publicitaire de ses utilisateurs. À l’avenir, toutes les applications qui souhaiteront accéder à l’Apple Identifier for Advertisers (l’identifiant publicitaire, un numéro unique lié à chaque appareil qui permet un ciblage précis) devront demander la permission à l’utilisateur. Une permission que beaucoup d’entreprises anticipent de ne pas avoir.

C’est précisément ce qui effraie Facebook, mais aussi Snapchat et Unity Software. Concrètement, sans possibilité d’accéder à cet identifiant qui, grosso modo, permet de croiser les données et donc de cibler le plus précisément possible les goûts des consommateurs, les plates-formes s’attendent à perdre en intérêt auprès des annonceurs. 

Unity, lui, table carrément sur une baisse de revenus de l’ordre de 3 % sur l’année — soit 30 millions de dollars — à la suite de l’implémentation de ces mesures au printemps prochain. Snap est quant à lui plus prudent dans ses déclarations. « L’impact à long terme que ces changements auront sur la dynamique de notre entreprise n’est pas encore clair, tempère Derek Andersen, et cela pourrait rester flou plusieurs mois après la mise en place des changements. »

Snapchat n’est pas opposé à la politique d’Apple

Mais si les projections ne sont pas bonnes, Snapchat ne donne pas l’impression d’être opposé aux projets d’Apple. En réalité, Jeremi Gorman, Chief Business Officer de l’entreprise, explique travailler avec Apple pour préparer et éduquer ses clients aux changements qui se préparent.

Selon CNBC, Snap serait aussi en train d’investir massivement afin d’axer davantage le ciblage publicitaire sur des données first-party, c’est-à-dire récupérées au sein de l’application. Pour rassurer ses annonceurs, l'application au petit fantôme leur promet aussi plus d’opportunités de mettre en avant leurs produits et services auprès des utilisateurs de Snapchat — sans plus de précision.

« La vérité est que nous admirons Apple, et nous croyons qu’ils essaient de faire ce qu’il faut pour leurs clients, a déclaré Jeremi Gorman. Leur volonté de protéger la confidentialité est alignée avec nos valeurs et la façon dont nous avons bâti notre entreprise depuis ses débuts. » Mais la responsable commerciale ne porte pas d’œillères pour autant. « Dans l’ensemble, nous nous sentons préparés pour ces changements, mais les changements dans cet écosystème sont généralement perturbateurs et leur issue est incertaine. »

Une attitude qui tranche avec celle adoptée par Facebook depuis que l’entreprise a été informée des plans d’Apple concernant l’accès à l’identifiant publicitaire. La semaine dernière, l’entreprise de Mark Zuckerberg a fait savoir qu’il comptait intenter une action en justice contre Apple au motif d’un abus de position dominante.

Source : CNBC

Modifié le 05/02/2021 à 10h05
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Envie d'une réelle immersion lors de vos séances ciné à la maison ? Découvrez notre comparatif des amplis Home-Cinema
SoundCloud lance son système de rémunération
Quels sont les meilleurs services Cloud pour stocker ses données en ligne ?
La Space Force, entre risée mondiale et future élite numérique
Blade (Shadow), placée en redressement judiciaire, cherche un repreneur
Ionity, formé par Volkswagen et BMW, veut booster le réseau de recharge européen
Xbox Game Pass : NBA 2K21 et une vague de jeux de sport débarquent bientôt
Brave va lancer un moteur de recherche privé et basé sur un index indépendant
AMD officialise la Radeon RX 6700 XT et avance quelques benchmarks
Forfait RED by SFR : plus que quelques jours pour profiter de l'offre 100 Go à 15€/mois
Haut de page