Publicité : aidez Facebook à vous traquer sur iOS, et sauvez des PME

03 février 2021 à 09h30
15
Facebook bullshit

« Soutenez les entreprises qui reposent sur la publicité », c'est le message que reçoivent certains utilisateurs de Facebook sur leur iPhone pour les encourager se laisser traquer.

Mark Zuckerberg entend contrer les efforts d'Apple dans la mise en place de son nouveau dispositif baptisé « ATT » ou App Tracking Transparency. Puisque prochainement ce seront les utilisateurs qui choisiront ou non d'être pistés, il faut donc bien les convaincre.

Facebook joue la corde sensible

Depuis qu'Apple a annoncé de nouvelles mesures pour protéger la vie privée de ses utilisateurs, Facebook fulmine et ne cesse d'ouvrir les hostilités à l'encontre de la firme de Cupertino. Dernièrement, la société a choisi de mettre au point un message pour ses utilisateurs.

En mettant à jour un billet de blog publié au mois de décembre, Facebook explique que la société se pliera à la demande d'Apple « pour assurer une stabilité auprès des entreprises et des personnes qui utilisent nos services ». En revanche, le géant social entend mettre en œuvre une campagne visant à convaincre les adeptes de son réseau de se laisser pister.

Pour Facebook, si vous acceptez d'être suivi à la trace sur iOS 14, vous bénéficierez non seulement de publicités répondant strictement à vos besoins, mais vous aiderez également les entreprises dont le modèle économique repose sur la publicité.

Laissez-vous pister et sauvez des vies

Pour continuer la collecte opaque des données personnelles de ses utilisateurs, Facebook se positionne en porte-parole des petites entreprises et a même ouvert une page dédiée aux petits business recueillant des témoignages larmoyants. « On essaie simplement de survivre », explique un certain Hrag Kalebjian. « Cela va m'affecter moi et ma famille mais cela va aussi toucher beaucoup de gens qu'on essaie d'aider actuellement », affirme ainsi Annette Njou.

Après avoir vivement critiqué Apple en pleine page de journaux et même lancé des actions en justice, le géant social souhaite désormais positionner l'utilisateur en sauveur de la petite entreprise familiale, comme si leur succès, et même leur vie, était entre nos mains.

Permettre aux autres de s'enrichir en troquant sa vie privée, tout en s'incitant soi-même à acheter des produits supposés taillés sur mesure, c'est donc le message que Facebook essaie d'embellir.

Il faut dire qu'à l'instar de Google , Facebook sait pertinemment que la majorité des utilisateurs risque de refuser d'être pistée et le fera clairement savoir en répondant au pop-up généré par iOS 14.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
16
SlashDot2k19
Laissez-nous vous sucer le sang jusqu’à la dernière goutte.<br /> On dirait des vampires…
LeVendangeurMasque
Je crois qu’Apple n’aurait rêvé d’une meilleure pub pour sa fonction d’anti-tracking… et gratuite en plus !
trollkien
Plus c’est gros plus ça passe… ou pas (plus)
natanoj
Ils prennent vraiment les gens pour des demeurés chez Facebook
LeToi
Mouais moi les pubs qui m’apparaissent c’est plutôt pour les gros sites, genre Wish, pas sûr que ça sauve une PME de voir une pub WISH, ou alors une PME chinoise ^^
xeno
Je n’ai jamais compris cet intérêt pour la publicité ciblé, c’est du non sens pour moi.<br /> J’ai plus besoin de connaitre ce que je ne connais pas que ce que je connais déjà car ce qui m’intéresse je vais cherché suivant mon besoin.<br /> La publicité ciblé cela ressemble plus à un rappel de ce que je connais déjà, donc sans intérêt
Koin-Koin
Pendant ce temps là sur clubic<br /> 300×600 654 KB
elminster44
Donc je vais sauver Gérard et sa femme Germaine dans le Cher avec leur entreprise de maçonnerie si je laisse la pub de Facebook ?<br /> Hum j’ai mon petit doigt qui me dit que Facebook veut juste sauver sa tronche…
_Troll
Je vais pleurer. Comment faire ?
Nervantoss
Politiciens, entreprises…dissimuler leur avidité derrière des discours servant l’intérêt général c’est plutôt classique.<br /> C’est un bel exemple du cynisme sans limite de ces gens.
HAL1
Je n’ai que peu de sympathie à l’égard de Facebook, mais, même si bien évidemment ils défendent avant tout leurs propres intérêt, force est de constater que leur position est juste. Il n’est pas possible d’avoir un produit gratuit, de qualité, sans aucune contrepartie. Facebook a choisi un modèle commercial où ils proposent leurs services sans que l’utilisateur n’ait à débourser de l’argent, et ils se rémunèrent en faisant du profilage et en vendant des publicités ciblées. Il semblerait que ça convienne à une très large partie des gens, puisqu’ils comptent des milliards d’utilisateurs actifs.<br /> Apple cherche a affaiblir Facebook en attaquant son modèle commercial. Son hypocrisie est assez hallucinante, quand on sait que pendant des années (= quand il s’agissait de capter de nouveaux utilisateurs) ça ne lui a posé aucun souci d’avoir sur sa boutique en ligne des dizaines d’applications gratuites faisant du profilage. Maintenant que le marché des téléphones portables a atteint un plafond, la Pomme cherche a se positionner en chevalier blanc, protecteur de la vie privée des utilisateurs (en grande partie captifs) de ses appareils, en leur disant ce qui est bien et ce qui est mal. Bien sûr, elle passe soigneusement sous silence le fait qu’elle accepte environ 10 milliards de dollars par année de Google pour mettre le moteur de recherche de ce dernier par défaut dans Safari. Nul doute que si Facebook était prêt à verser une somme plus ou moins équivalente à Apple par année, cette dernière fermerait les yeux. Ou si Facebook rendait ses application iOS payantes, ce qui permettrait à la Pomme de prélever sa dîme de 30% sur chaque achat.<br /> La Pomme devient décidément de plus en plus véreuse…
neaufles
Pitoyable de détourner le fond du problème, en œuvre de charité, qui en fait, masque les intérêts de toujours plus.
boboss29200
@HAL en quoi le fait d’avoir Google en navigateur par défaut (qu’on peut changer en 1 clic) est un problème ? La raison d’Apple est que Google est, quoiqu’en en pense, actuellement le meilleur moteur de recherche. Et Apple n’empêche pas Facebook de collecter nos données ,ou de s’installer sur nos Iphone, elle demande juste l’autorisation de l’utilisateur d’utiliser ses informations. En gros tu autorises à ce qu’on collecte tes infos plutôt que de ne pas avoir le choix. Evidement de nombreuses personnes vont surement refuser (et c’est leur bon droit), mais ça il fallait bien que ça arrive un jour ! Le modèle économique de Facebook est assez malsain quand on y pense…
Cris15
«&nbsp;Soutenez les entreprises dont le modèle économique repose sur la publicité&nbsp;»<br /> Comme Facebook et Google, par example.<br /> Non merci.
Demongornot
Il y a une différence ÉNORME entre utilisé la publicité pour gagner des fonds, et être l’entreprise N°1 du manque de respect de vie privée et des données personnelles qui à souvent recours à des pratiques illégales, contre leur close d’utilisation et totalement contre l’éthique.<br /> Pas besoin d’aller bien loin pour trouver des abus de la part de Facebook par rapport aux utilisateurs :<br /> La justice américaine poursuit Facebook pour "discrimination" à l’embauche<br /> La connexion obligatoire à Facebook de l'Oculus sous le coup d'une enquête en Allemagne<br /> Un ancien manager de Facebook dénonce les dérives du réseau social<br />
HAL1
boboss29200:<br /> en quoi le fait d’avoir Google en navigateur par défaut (qu’on peut changer en 1 clic) est un problème ?<br /> Ce n’est en aucun cas un problème, sauf lorsqu’une entreprise prétend se présenter en chevalier blanc de défense de la vie privée, Google faisant du profilage contrairement à d’autres moteurs de recherche.<br /> Citation<br /> La raison d’Apple est que Google est, quoiqu’en en pense, actuellement le meilleur moteur de recherche.<br /> Non, la raison est qu’Apple et Google ont un contrat qui fait que le second paie environ 10 milliards de dollars annuellement au premier. Si Apple avait fait de Google le moteur de recherche par défaut dans Safari uniquement parce que «&nbsp;c’est le meilleur&nbsp;», alors ils l’utiliseraient également par exemple pour les recherches via Siri. Or c’est Bing qu’Apple emploie dans ce cadre.<br /> Citation<br /> Et Apple n’empêche pas Facebook de collecter nos données […]. Evidement de nombreuses personnes vont surement refuser (et c’est leur bon droit), mais ça il fallait bien que ça arrive un jour !<br /> Ce qui revient très exactement au même.<br /> Citation<br /> Le modèle économique de Facebook est assez malsain quand on y pense…<br /> Ça, ce n’est pas à Apple d’en décider. Et des milliards d’utilisateurs se servent des services de Facebook, donc leur modèle économique semble convenir à de très nombreuses personnes.
HAL1
Demongornot:<br /> Pas besoin d’aller bien loin pour trouver des abus de la part de Facebook par rapport aux utilisateurs :<br /> On pourrait tout à fait parler des abus d’Apple également, pour lesquels elle a été condamnée en justice ou est sous le coup d’enquête par des autorités en charge de veiller au respect de la concurrence (prix des livres sur son magasin en ligne, monopole de sa boutique applicative, ralentissements des iPhone via une mise-à-jour furtive, etc.), mais je n’en vois pas l’intérêt. C’est à la justice et aux États de régler cela.<br /> Ici, Apple essaie d’entraver un concurrent, en utilisant ses gigantesques ressources et son contrôle total sur sa boutique applicative iOS. La question n’est pas d’aimer ou non Facebook, mais de savoir si une entreprise peut décider elle-même ce qui est bon pour les utilisateurs de ses produits et ce qu’ils doivent faire avec. Indice : ça n’est jamais à l’avantage de ceux-ci quand ça arrive.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Huawei dévoile le Nova 9, son flagship à destination des
Onyx Boox lance trois nouvelles liseuses grand format (et une grosse mise à jour logicielle)
Pixel 6 vs iPhone 13, un combat sans vainqueur (sur le papier) ?
Samsung s'ennuie et nous parle des nouveaux coloris du Galaxy Z Flip 3 et Watch 4
OPPO développe ses propres puces, destinées à ses téléphones haut de gamme (et aux OnePlus ?)
Google Pixel 6 : 5 ans de mises à jour garanties ? Non, ce n'est pas si simple
Samsung Unpacked : comment suivre les nouvelles annonces ?
Des hackers chinois piratent iOS 15.0.2 en quelques secondes, mais Apple n'est pas leur seule victime
Android 12 est maintenant disponible sur les Pixel 3 et ultérieurs
Google lance ses Pixel 6 et Pixel 6 Pro : sortie le 28 octobre, à partir de 649€
Haut de page