🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Sony Xperia 1 IV : le smartphone haut de gamme pour les photographes

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
16 juin 2022 à 12h30
22
test sony xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic

À l'heure où la majorité des smartphones proposent des expériences semblables, le Xperia 1 IV fait figure d'ovni. Sony persiste dans son pari audacieux de proposer un smartphone haut de gamme qui entend se démarquer de la concurrence par sa qualité d'affichage, son expérience audio, mais aussi et surtout sur le plan de la photo et de la vidéo.

Pour autant, ces spécificités sont-elles suffisantes pour convaincre le grand public ? La réponse dans notre test du Sony Xperia 1 IV (prononcez Mark IV).

Sony Xperia 1 IV
  • Design réussi et prise en main agréable
  • Bel écran 4K OLED 120 Hz
  • Autonomie solide
  • Qualité photo/vidéo, de jour comme de nuit
  • Les applications Pro
  • Qualité des haut-parleurs et de la prise jack
  • Écran 4K sous-exploité
  • Chauffe dans les modes vidéos Pro
  • Mode portrait peu convaincant
  • Un smartphone pas vraiment "grand public"
  • Encore des efforts à faire sur l'interface
  • Prix très élevé

Le Xperia 1 IV est un smartphone haut de gamme vendu au prix très élevé de 1 399 euros, il se positionne donc face aux cadors du marché que sont le Samsung Galaxy S22 Ultra, l'iPhone 13 Pro Max ou encore l'OPPO Find X5 Pro, pour ne citer qu'eux.

Pour le resituer dans sa gamme, le Xperia 1 IV se veut un peu moins ambitieux sur le plan photographique que le Sony Xperia Pro-I vendu 1 800 euros, mais souhaite proposer un mobile premium polyvalent qui s'adresse avant tout aux créateurs de contenus.

Fiche technique Sony Xperia 1 IV

Résumé

Taille de l'écran
6,5in
Mémoire interne
256 Go, 512 Go
Processeur
Qualcomm SM8450 Snapdragon 8 Gen1
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
12 Go
Capacité de la batterie
5000 mAh
Compatible 5G
Oui

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
12
Surcouche Android
Sony Xperia
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6,5in
Type d'écran
OLED
Définition de l'écran
1644 x 3840 pixels
Taux de rafraîchissement
120Hz
Densité de pixels
643 ppp
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
256 Go, 512 Go

Performance

Processeur
Qualcomm SM8450 Snapdragon 8 Gen1
Finesse de gravure
4nm
Nombre de cœurs CPU
8
Fréquence CPU
3GHz
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
12 Go

Batterie

Capacité de la batterie
5000 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Oui
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
30W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
5
Définition du / des capteur(s) arrière
12 Mpx; 12 Mpx; 12 Mpx; 0,3 Mpx
Définition du / des capteur(s) avant
12, Mpx
Enregistrement vidéo
4K@24/25/30/60/120fps
Stabilisateur caméra
Optique et Numérique
Flash Frontal
Non
Taille des photosites objectifs arrière
1.8µm
Ouverture objectif photo arrières
f/1.7; f/2.3; f/2.2
Ouverture objectif photo frontaux
f/2.0
Zoom Optique
3.5x-5.2x

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Non
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac/6e
Bluetooth
5.2
NFC
Oui
GPS
Oui
Infrarouge
Non

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Oui
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
165mm
Largeur
71mm
Epaisseur
8,2mm
Certification IP
IP65/IP68
Indice de réparabilité
6/10

Débit d’Absorption Spécifique (DAS)

DAS tête
0.88 W/kg
DAS tronc
0.92 W/kg
DAS membres
1.56 W/kg

Dans la boîte du Sony Xperia 1 IV

Pas besoin d'épiloguer sur le packaging du Sony Xperia 1 IV. Sa boîte comprend… (roulement de tambours) : le téléphone ! Voilà. Point de notices, de câble USB et encore moins de chargeur ou de coque de protection. Sony précise qu'aucun plastique n'a été utilisé pour concevoir l'emballage du téléphone. Une démarche écologique qui a pour objectif l'atteinte d'un impact environnemental nul d'ici à 2050. Oui, c'est loin.

Un design soigné et un format agréable

test xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic

Le Sony Xperia 1 « Mark » IV ressemble à s'y méprendre à son prédécesseur, le Sony Xperia Mark III. C'est loin d'être un défaut dans la mesure où nous apprécions son format 21:9 tout en longueur et sa largeur de seulement 72 mm. Bien qu'un peu plus haut que la moyenne, il est donc très agréable à tenir à une main et relativement léger compte tenu de sa taille avec ses 185 grammes sur la balance.

Le dos mat en verre dépoli est également très agréable à l'œil et présente l'avantage de ne pas marquer les traces de doigts. On apprécie par ailleurs que le cadre en aluminium profite de tranches plates légèrement biseautées qui facilitent la prise en main. Notez que les deux côtés du téléphone sont maintenant protégés par du Gorilla Glass Victus et que le téléphone est certifié IP65/68 pour une protection à l'eau et la poussière.

design sony xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic

L'écran 6,5 pouces est parfaitement plat. Les bordures supérieures et inférieures sont plus larges que les autres, mais Sony y abrite deux haut-parleurs frontaux. Comme le constructeur nippon ne fait vraiment rien comme tout le monde, la caméra est légèrement excentrée et intégrée à la bordure noire. On retrouve également dans le coin supérieur droit une espèce en voie de disparition : une LED de notification.

Bien que très fournie, la tranche droite possède un bouton en moins que l'année dernière : celui dédié à Google Assistant. On retrouve toujours le bouton pour le réglage du volume, situé un peu trop haut, ainsi que celui pour la mise sous tension qui sert également de lecteur d'empreinte (très réactif). Tout en bas, on retrouve le bouton dédié à la capture de photo. Il possède deux niveaux de pression : le premier pour la mise au point, le second pour la capture. Pratique.

usb-c sony xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic
boutons sony xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic
prise jack sony xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic
tranche sony xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic

Le Xperia 1 IV profite également d'une prise jack sur la tranche supérieure, et d'une trappe pouvant être ouverte avec un angle sur la tranche inférieure. Vous pouvez y loger une carte nanoSIM et une carte microSD pour étendre la mémoire de stockage.

Un mot sur la qualité du moteur de vibration. Le retour haptique se montre très précis et les vibrations dynamiques viennent accompagner avec justesse la pression que vous exercez sur une partie de l'écran. C'est assez rare pour être noté. Seuls quelques smartphones comme le OnePlus 10 Pro peuvent se vanter d'une telle précision. Dans les paramètres, vous pouvez également activer le mode « vibration dynamique » qui se déclenche lorsque vous jouez ou consultez vos contenus multimédias.

Le Sony Xperia 1 IV n'est peut-être pas à la pointe du design, mais propose une qualité de fabrication irréprochable et un nombre de connecteurs et de boutons comme on en voit plus sur les smartphones haut de gamme en 2022.

Écran : un peu plus de luminosité

Le Sony Xperia 1 IV profite d'une dalle de 6,5 pouces au format 21:9. Les bordures noires sont toujours bien présentes, mais plus fines que sur le modèle précédent. Un format tout en hauteur plutôt agréable à l'usage. En revanche, vous aurez des bandes noires verticales si vous regardez des contenus qui sont uniquement compatibles avec le 16:9, comme c'est souvent le cas.

ecran sony xperia 1 IV
© Gabriel Manceau pour Clubic

Nous sommes en présence d'une dalle OLED avec une définition 4K ou presque (1 644 x 3 840 pixels) qui offre une résolution impressionnante de 643 pixels par pouce. Une densité remarquable dont ne profite pas toujours le téléphone. En effet, le Xperia 1 IV, comme son prédécesseur, affiche la plupart du temps une définition Full HD+ (2 560 x 1 096 pixels), l'affichage 4K ne s'activant que dans les applications multimédias comme les photos ou vidéos par exemple.

Sur le Xperia 1 III de l'année dernière, nous pointions du doigt le manque de luminosité de la dalle. Bonne nouvelle, cette dernière a été améliorée. Ainsi, on passe de 550 cd/m² à un maximum de 650 cd/m² avec le mode d'affichage « Créateur ». C'est mieux, mais nous avons encore rencontré quelques problèmes de lisibilité de l'écran lorsque nous étions en plein soleil.

reglages ecran sony xperia 1 IV

Le mode créateur permet d'ajuster les couleurs de l'écran en fonction du contenu affiché, basculant de l'espace colorimétrique STGB au DCI-P3 lorsqu'il estime cela pertinent. Retenez que les couleurs sont précises et que consulter ses contenus multimédias sur le téléphone est un vrai plaisir. Toutes les plateformes de streaming reconnaissent le téléphone comme étant compatible HDR10 et 10 bits. Pas de Dolby Vision en revanche.

Alors que la concurrence est passée depuis longtemps au taux de rafraîchissement variable allant de 10 Hz (voire 1 Hz) à 120 Hz pour ses écrans, ce n'est pas le cas de celui du Sony Xperia 1 IV. Dans les paramètres d'affichage, vous pouvez forcer le mode 120 Hz. Ce taux de rafraîchissement sera respecté, sauf dans quelques cas où l'affichage sera en 60 Hz comme la navigation sur Google Maps, l'appareil photo ou encore la lecture vidéo. Notez également que l'affichage 120 Hz se désactive automatiquement lorsque le téléphone chauffe trop. Ce qui nous amène aux performances…

Performances : ça chauffe là-dessous !

jeu sony xperia 1 IV

Sans surprise, le Sony Xperia 1 IV est équipé du dernier processeur haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 8 Gen1. Il est accompagné de 12 Go de RAM et d'un stockage très rapide en UFS 3.1. Il nous a malheureusement été impossible d'installer des applications de benchmark sur le téléphone, ce qui arrive lorsque le produit n'est pas encore commercialisé. Mais nous avons déjà testé suffisamment de téléphones avec le SoC de Qualcomm pour vous dire que les tests théoriques sont excellents.

En pratique, nous n'avons jamais rencontré de ralentissement dans l'interface. La grande quantité de mémoire vive permet de faire tourner de très nombreuses applications simultanément et de retourner dessus en un clin d'œil. Sur ce point, le Xperia 1 IV n'a rien à envier à la concurrence.

genshin impact sony xperia 1 IV

Et dans les jeux ? Nous avons joué à Genshin Impact qui est probablement l'un des titres qui demandent le plus de ressources. Par défaut, les préréglages du jeu sont paramétrés sur « moyen », avec un nombre d'images par seconde fixé à 30. Dans ces conditions, Genshin Impact est parfaitement fluide, y compris lors des scènes d'action et le téléphone chauffe modérément après une demi-heure de jeu. Vous pouvez utiliser le mode 60 i/s, mais cela se fera au détriment de la qualité graphique et avec une chauffe plus importante du téléphone.

Nous avons ensuite compris pourquoi le téléphone nous avait alertés sur le fait que l'écran pourrait passer de 120 Hz à 60 Hz s'il chauffait trop. Nous n'avons jamais rencontré ce scénario en jouant, mais plutôt en filmant. En ouvrant les applications Cinéma Pro et Vidéo Pro, Sony vous met tout de suite dans l'ambiance avec un message on ne peut plus clair :

chauffe sony xperia 1 IV

Sans aller jusqu'à nous brûler les mains, nous avons rencontré le scénario d'une chauffe trop importante du téléphone. Pourtant, nous étions loin de l'utiliser dans des conditions extrêmes.

Il faisait environ 24 degrés dehors et nous avons réussi à filmer seulement 2 à 3 minutes en 4K à 30 FPS avant de recevoir un message d'avertissement sur la chauffe du téléphone, au point de ne pas vouloir le remettre dans la poche tout de suite. Sony ne semble donc pas avoir travaillé suffisamment le système de refroidissement interne pour prévenir ce genre de problèmes.

refroidissement sony xperia 1 IV

Une interface discrète, mais imparfaite

Le Xperia 1 IV tourne sous Android 12 avec une légère surcouche de Sony. Lors de notre test, le téléphone profitait de la dernière mise à jour de sécurité. L'interface est très proche de la version « stock » d'Android, à quelques exceptions près.

Sony a revu son panneau de contrôle pour proposer des raccourcis, non plus sous la forme d'icônes circulaires, mais de rectangles arrondis. Un parti pris qui a le mérite de les rendre plus facilement accessibles. En revanche, on constate quelques aberrations, comme l'icône « Internet » sur laquelle il faut cliquer une première fois, puis une deuxième fois pour activer le Wi-Fi et/ou la 4G.

interface sony xperia 1 IV

Sans vraiment savoir pourquoi, nous avons également constaté que l'heure affichée sur l'écran de verrouillage avait toujours un train de retard sur l'heure réelle.

On retrouve les applications Sony ainsi que quelques applications partenaires. Si elles ne sont pas nombreuses, on s'en serait tout de même passé, surtout sur un téléphone à 1 399 euros. Le comble est que certaines d'entre elles ne peuvent même pas être désinstallées. Vous pourrez simplement les « désactiver ».

sidesenssony xperia 1 IV

On note la présence de la fonction SideSense pour accéder aux applications depuis le bord de l'écran. Pratique, mais loin d'être indispensable. Parmi les applications Sony, on retrouve notamment Bravia Core, le service de streaming de films. L'achat du téléphone vous donne le droit de télécharger gratuitement cinq films et d'accéder en streaming au catalogue de films pendant 12 mois.

Audio : une expérience très complète

Sony est l'un des rares constructeurs à proposer des haut-parleurs stéréo sur la face avant, juste au-dessus et en dessous de l'écran. Autre bon point, les deux proposent la même puissance, pour une expérience audio équilibrée. Sur le Xperia 1 IV, Sony propose un volume sonore maximum un peu plus élevé que l'an dernier, mais également des basses beaucoup plus riches.

audio sony xperia 1 IV

On retrouve un connecteur mini jack 3,5 mm sur la tranche supérieure du téléphone. Le Bluetooth 5.2 est également de la partie si vous préférez brancher votre casque ou vos écouteurs audio sans-fil. Sony propose beaucoup de réglages audio, comme le son Dolby ou le 360 Reality Audio. Ce dernier permet de profiter d'une meilleure expérience sonore, mais uniquement sur certaines plateformes, dont Tidal.

Appareil photo

Contrairement au Xperia PRO-I qui s'adresse aux professionnels, le Sony Xperia 1 IV est un smartphone haut de gamme grand public. Les différentes applications dédiées à la photo et la vidéo visent tout de même les créateurs de contenus et les utilisateurs avertis.

L'application Photo Pro

application photo basique sony xperia 1 IV

C'est l'application photo principale. Elle propose plusieurs modes : basique, auto, programme auto, vitesse de l'obturateur prioritaire, exposition manuelle et rappel de mémoire. Si vous n'avez pas l'habitude d'utiliser un appareil photo « classique », vous passerez l'essentiel de votre temps avec le mode basique qui propose déjà des options intéressantes.

Ainsi, on retrouve sur cette application le réglage de la balance des blancs, la compensation de l'exposition, le mode bokeh, le minuteur, le mode rafale, le flash et enfin le choix parmi quatre ratios photo. Le zoom et tous les réglages que nous venons de citer sont à portée de pouce.

application photo sony xperia 1 IV

Dans le coin opposé, vous retrouvez le bouton « Plus », un raccourci vers Google Lens, un bouton « Menu » pour ouvrir les paramètres et le dernier bouton pour basculer d'un mode de prise de vue à l'autre. Le tout est très complet, trop diront certains. Ce sera clairement un avantage pour les photographes confirmés, mais pourrait rebuter les amateurs habitués aux applications d'autres constructeurs, beaucoup plus simples à prendre en main.

Un module photo innovant et discret

L'an passé, le Sony Xperia 1 III introduisait un zoom périscopique avec deux positions : 70 mm ou 105 mm. Cette année, Sony va plus loin avec son Xperia 1 IV en offrant toujours un zoom périscopique, mais cette fois avec un zoom optique qui n'est pas fixe, capable de se balader de 85 mm à 125 mm. Une avancée indéniable et un confort d'utilisation vraiment appréciable lors des prises de vue.

Sony se démarque ainsi de la concurrence, sans pour autant mettre une « plaque de cuisson » à l'arrière du téléphone. Le module photo reste relativement discret. Tout en longueur, il comprend quatre objectifs, dont les trois premiers profitent d'un double autofocus à détection de phase :

  • Grand-angle (principal) de 12 Mpx, 24 mm, ouverture f/1.7 avec stabilisation optique ;
  • Téléobjectif de 12 Mpx, 85 mm (f/2.3) et 125 mm (f/2.8), zoom optique de 3,5x à 5,2x avec stabilisation optique ;
  • Ultra grand-angle de 12 Mpx, 16 mm, ouverture f/2.2, 124° ;
  • Profondeur de champ de 0,3 Mpx, iTOF 3D.

Le tout est soutenu par le fameux processeur BionZ que l'on retrouve dans la gamme des appareils photo Alpha de Sony. L'autofocus ultra rapide et le suivi très précis de l'œil sont également de la partie.

Grand-angle et ultra grand-angle

ultra grand angle 1 sony xperia 1 IV
Ultra grand-angle / Grand-angle

Bonne nouvelle pour ceux qui ne veulent pas toujours avoir à farfouiller dans les paramètres de l'application photo, le mode basique permet de capturer des clichés d'excellente qualité. Une première différence par rapport au modèle précédent qui se montrait moins convaincant dans cet exercice et nécessitait quelques modifications a posteriori.

ultra grand angle 2 sony xperia 1 IV
Ultra grand-angle / Grand-angle

Dans de bonnes conditions lumineuses, le Sony Xperia 1 IV produit des photos avec une très bonne exposition, des couleurs réalistes et un niveau de détail satisfaisant dans les angles, particulièrement avec le capteur principal. Globalement, nous avons été impressionnés par la gestion de la dynamique. Sony ne cherche pas à éclaircir artificiellement la scène ou accentuer les couleurs. Fidélité est ici le maître mot. On apprécie le rendu.

ultra grand angle 3 sony xperia 1 IV
Ultra grand-angle / Grand-angle

Le capteur ultra grand-angle s'en sort également très bien, avec une belle continuité colorimétrique par rapport au capteur principal (grand-angle). On constate une perte de détails dans les coins et un piqué moins important que sur le grand-angle, mais le tout reste très solide. L'exposition est aussi gérée différemment, pour un rendu un peu plus sombre.

grand angle 1 xperia 1 IV
Grand-angle
grand angle 3 xperia 1 IV
Grand-angle
grand angle 2 xperia 1 IV
Grand-angle
grand angle 4 xperia 1 IV
Grand-angle

Téléobjectif / Zoom

Sony met les petits plats dans les grands en proposant un zoom hybride de 24 mm à 85 mm. De 85 mm à 125 mm, on passe sur le zoom optique. Au-delà de 125 mm, le zoom hybride prend de nouveau le relais. Une configuration qui permet d'offrir une vraie flexibilité dans les prises de vues, tout en conservant un niveau de qualité vraiment appréciable.

grand angle sans zoom sony xperia 1 IV
Grand-angle / Zoom x3,5
zoom x5.2 sony xperia 1 IV
Zoom x5,2 / Zoom x15,6

Passer du grand-angle au zoom x3,5 permet de se rapprocher du sujet capturé tout en gardant un très bon niveau de qualité. Mais là où Sony frappe fort, c'est sur le zoom optique allant de x3,5 à x5,2 dans lequel il est possible de « naviguer » sans perdre en qualité.

La grande ouverture du capteur téléobjectif permet de capturer beaucoup de lumière et de restituer un excellent niveau de détails. Si vous voulez zoomer encore plus loin, vous pouvez pousser jusqu'à x15,6, mais cette fois avec le zoom hybride. Le rendu est, certes, moins bon, mais le niveau de détails affichés rend les clichés tout à fait exploitables.

grand angle sans zoom xperia z1 IV
Grand-angle / Zoom x3,5
zoom x5 xperia z1 IV
Zoom x5,2 / Zoom x15,6

Photos de nuit

Le Sony Xperia 1 IV n'a pas de « mode nuit ». La bonne nouvelle est qu'il n'en a pas vraiment besoin. En effet, le capteur grand-angle s'en sort admirablement bien pour restituer la scène. Des détails en passant par le rendu des couleurs et la dynamique, le Xperia 1 IV est exemplaire. Là encore, le rendu est très réaliste.

ultra grand angle nuit
Ultra grand-angle / Grand-angle

Sony ne cherche pas à « voir en pleine nuit » et se contente de restituer le plus fidèlement possible la scène. Sans surprise, le capteur ultra grand-angle est moins convaincant, notamment à cause du manque de luminosité.

ultra grand angle nuit xperia 1 IV
Ultra grand-angle / Grand-angle

Portraits et selfies

Prendre des portraits avec le téléphone est un régal. Les couleurs sont parfaitement restituées et le niveau de détails assez bluffant. En revanche, le mode portrait (bokeh) s'est montré à plusieurs reprises assez approximatif, comme vous pouvez le voir avec le coussin en arrière-plan qui n'a pas bien été détaché du sujet.

sans mode portrait sony Xperia 1 IV
Grand angle sans mode portrait / Avec

Le capteur avant du Sony Xperia 1 IV fait 12 Mpx. Il permet de prendre des selfies naturels avec une bonne reproduction des couleurs et un bon niveau de détails. Ici, le mode portrait est complètement à côté de la plaque. Comme vous pouvez le constater, le détourage très grossier laisse apparaître des éléments de l'arrière-plan.

selfie sans mode portrait sony Xperia 1 IV
Capteur avant sans mode portrait / Avec

Les applications vidéo

Le smartphone de Sony ne propose pas une, mais deux applications vidéo : Cinematography Pro et Videography Pro. La première permet de filmer en 4K à 24, 25, 30, 60 ou 120 i/s au format 21:9 (3 840 x 1 644 px). Elle demande un certain niveau de connaissance pour être utilisée à son plein potentiel. Vous pouvez accéder à une batterie de réglages plus ou moins pointus, ainsi qu'aux profils colorimétriques si vous souhaitez donner des effets à vos vidéos.

cinema pro sony xperia 1 IV
L'application Cinematography Pro
video pro sony xperia 1 IV
L'application Videoraphy Pro

L'application Videography Pro se distingue par son interface (un peu) plus simple à utiliser, mais assez complète tout de même. Elle s'adresse surtout aux créateurs de contenus vidéos. Vous pouvez utiliser l'application pour streamer en direct ou comme moniteur externe pour avoir un retour vidéo. Cette dernière fonctionnalité n'est compatible qu'avec certains appareils comme ceux de la gamme Alpha de Sony.

Comme nous l'avons vu dans la partie performance de ce test, utiliser ces applications plus de cinq minutes dans un environnement trop chaud (24 degrés dans notre cas) a entraîné une interruption de l'enregistrement le temps que le smartphone refroidisse.

Si toutefois vous ne voulez pas utiliser les applications vidéos dédiées, vous pouvez tout simplement utiliser le bouton vidéo qui se trouve dans l'application photo principale. Vous pourrez ici enregistrer en un clip des vidéos jusqu'en 4K à 30 i/s.

Autonomie solide, à une condition

Le Xperia 1 IV profite d'une batterie de 5 000 mAh, contre 4 500 mAh pour son prédécesseur. Le nouveau smartphone de Sony est capable de tenir sans problème une journée et demie, voir deux jours, à condition que vous choisissiez le mode 60 Hz pour le taux de rafraîchissement de l'écran.

Dans ces conditions, nous avons constaté 6 heures 14 d'écran allumé sur la période, ce qui est un bon score. En activant le mode 120 Hz, on passe à 4 heures 51 d'écran et une journée d'autonomie. À vous de voir si vous souhaitez privilégier l'endurance ou la fluidité.

autonomie sony xperia 1 IV

Comme nous l'avons vu plus haut, Sony ne fournit aucun chargeur dans la boîte. Le smartphone est compatible avec la recharge filaire 30 W et la recharge sans fil 15 W. En filaire, comptez 30 minutes pour retrouver environ 50 % de batterie. La recharge complète prendra approximativement 1 heure 40. Rien d'extraordinaire, mais cela reste comparable à ce que proposent certains concurrents comme l'iPhone 13 Pro Max ou encore le Google Pixel 6 Pro.

Prix et disponibilité

Le Sony Xperia 1 IV est disponible à la vente dans trois coloris : noir, blanc ou violet. Son prix conseillé est de 1 399 euros pour l'unique version disponible en France avec 256 Go de stockage. Du 30 mai au 10 juillet 2022 inclus, un casque Sony XM4 est « offert » pour l'achat du téléphone. De quoi faire baisser (un peu) la facture si vous comptiez également acquérir le casque.

Sony Xperia 1 IV : l'avis de Clubic

8

Le Sony Xperia 1 IV corrige certains points que l'on reprochait à son prédécesseur. L'écran est un peu plus lumineux, l'autonomie est meilleure, la caméra avant gagne en définition et le module photo est plus que jamais polyvalent. On apprécie également les efforts faits par Sony pour proposer une excellente qualité photo sans devoir passer par les réglages proposés sur les applications professionnelles.

Les applications Photography Pro, Videography Pro et Cinematography Pro sont aussi de puissants outils pour les créateurs de contenus qui savent les exploiter. Malheureusement, leur utilisation fait très vite chauffer le smartphone lorsque la température ambiante grimpe. Un problème que nous n'avons cependant pas rencontré dans les autres usages du téléphone.

Sony améliore donc sa formule, mais son prix de lancement prohibitif de 1 399 euros et la complexité de certains éléments de son interface ne nous permettent pas de le recommander à tout le monde. Pour les autres ayant lu ce test en entier (merci), vous savez maintenant à quoi vous en tenir.

Les plus

  • Design réussi et prise en main agréable
  • Bel écran 4K OLED 120 Hz
  • Autonomie solide
  • Qualité photo/vidéo, de jour comme de nuit
  • Les applications Pro
  • Qualité des haut-parleurs et de la prise jack

Les moins

  • Écran 4K sous-exploité
  • Chauffe dans les modes vidéos Pro
  • Mode portrait peu convaincant
  • Un smartphone pas vraiment "grand public"
  • Encore des efforts à faire sur l'interface
  • Prix très élevé

Design 8

Ecran 8

Performances 9

Interface 6

Audio 9

Photo 9

Autonomie 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
16
louchi
Merci pour le test.<br /> Je comprends toujours pas l’Intérêt des grand-angles et ultra grand-angles.<br /> Ca fait un rendu tout petit, comme si on était trop loin de la scène. Pourquoi vouloir ce type de rendu ?<br /> Ok, pour les téléobjectifs de qualité, par contre. Ca, ça peut être utile.<br /> Malheureusement, il semble bien que ce soit la course aux grand-angles et ultra grand-angles <br /> A quand le supra grand-angle (où tu vois même derrière) ?
jvachez
Les ultra grand angle c’est surtout utile pour les batiments en ville quand il n’est pas possible de les faire rentrer entièrement parce qu’il n’est pas possible de reculer assez.<br /> C’est surtout utile pour éviter de passer en mode vertical qui n’est pas top une fois relu sur un PC qui est lui en mode horizontal par exemple.<br /> Genre pour prendre en photo une église.
Pernel
Le téléphone a l’air bon, mais beaucoup trop cher. Vraiment cool le périscope « hybride », très bonne idée (c’est nouveau non ?).<br /> Par contre, l’écran n’est pas 4K contrairement à ce que dit Sony (ça fait des années qui « mentent » là-dessus).
uss34
Super test qui rend hommage à enfin un très bon Sony qui donne envie
jcc137
L’ultra grand angle vous offre aussi des clichés naturel à l’aspect « surnaturel », notamment dans les paysages avec un ciel nuageux. En visant un paysage de fuyantes (par exemple une ligne d’arbres sous un ciel bleu nuageux) vous obtenez des photos remarquables.
Gloumouf
CA sert également pour les photos en interieur. Genre tu veux prendre une photo de groupe au resto et tu ne peux pas forcement reculer.<br /> Bref, il y a pleins d’utilisations.
Bilbo
Trop cher, écran d’ancienne génération, et monte vite en température. Peut-être bon en photo mais en retard sur les modèles Chinois régulièrement leader sur cet aspect.
louchi
Merci pour toutes vos réponses, mais vous ne m’avez pas du tout convaincu. Jamais je ne prendrais une photo en grand angle ou ultra grand angle.<br /> Si c’est la mode, alors on va attendre qu’elle cesse.
Gloumouf
Le grand angle existe depuis que les objectifs photo existent. Que tu n’aimes pas c’est une chose, mais c’est tout sauf une mode.
louchi
Non, du moins, sur les Pixels (avant la mode à la con). Les meilleurs photophones. Et les HTC. Bref…
louchi
Justement non…enfin tu viens de me prouver le contraire, à moins d’avoir 30 amis et les mettre sur la même photo pourrie, en ultra grand angle, où on voit rien.
GabrielM
Merci
Palou
@louchi Et si tu arrêtais ta mauvaise foi ?
testi
Encore une « raquette » peu pratique à trimballée , je me contente très bien du Xperia X Compact qui fait des photos correctes hormis les vues larges au grand angle, pour le reste j’ai de bon portraits en recadrant , ce qui serait bien c’est Sony ressorte un vrai compact sans ce format panoramique inutile mais plutôt vrai zoom télé portait &amp; plan large…
Damien_NOBLET
Le testeur ne semble pas faire la différence entre la surcouche Sony et l’androïd stock.<br /> Je suis sur un Pixel et lorsqu’il est écrit « En revanche, on constate quelques aberrations, comme l’icône « Internet » sur laquelle il faut cliquer une première fois, puis une deuxième fois pour activer le Wi-Fi et/ou la 4G. » C’est comme cela by design sur mon Pixel.<br /> Donc le résumé du tél qui dit « Encore des efforts à faire sur l’interface ». Non, c’est une remarque qu’il faut faire à Androïd pas à Sony. Ou alors il faut reprocher à Sony qu’ils n’ont pas de surcouche pour ma part je préfère être stock…
labib
Le téléphone Sony est le téléphone Android le plus puissant et c’est le premier téléphone au monde avec un véritable objectif zoom optique​:fire:<br /> Le téléphone se réchauffe parce que le processeur SD8 gen 1 est fabriqué par la société de machines à laver Samsung , c’est pourquoi Samsung ralentit ses téléphones pour réduire la chaleur et la consommation de batterie…, c’est pourquoi Qualcomm a fabriqué son nouveau processeur SD8 gen1 plus chez TSMC​:fire:
Gloumouf
Il y a une différence entre le GA et l’UGA.<br /> Le premier est clairement utile, notamment en intérieur ou en ville quand le recul n’est pas possible et ne déforme, normalement, pas la perspective. Beaucoup de photo-reporters utilisent ou ont utilisés des focales fixes 24mm, ce qui en 24*36 correspond à un grand angle.<br /> L’UGA est vraiment un type d’objectif différent qui créé une forte déformation optique. Ca du coup c’est une utilisation particuliere et clairement pas indispensable pour la plupart des gens. Mais là encore, c’est loin d’être une mode. Ca a des décennies<br /> Mais bon, c’est cool qu’il y ait la possibilité d’avoir ça sur un smartphone. Si on n’est pas intéressé, il suffit de ne pas s’en servir.
Palou
Gloumouf:<br /> L’UGA est vraiment un type d’objectif différent qui créé une forte déformation optique.<br /> Cette déformation peut être fortement corrigée avec un logiciel du style DxO
_J2B
Pour mon travail, je dois prendre beaucoup de photos en intérieur (des rayons parfois entiers) pour lesquelles je n’ai pas le recul suffisant. Le grand angle voire l’ultra grand angle m’est primordial si je veux une photo quali et surtout suffisamment représentative.<br /> Comme d’autres commentaires le soulignent au dessus, il y a un tas d’autres utilisations possibles du grand angle. Ce n’est pas une mode, mais une fonction pratique qui s’est démocratisée. Ça ne disparaîtra pas, tout comme l’effet bokeh n’a pas disparu.<br /> Que tu n’en aies pas l’utilité, c’est une chose. Mais comprends bien que ce n’est nullement un effet de mode qui passera car c’est une fonction supplémentaire qui n’a pas vocation à disparaitre.
MattS32
Et pourtant, il a bien raison. Les grand angles et ultra grand angles n’ont absolument rien de nouveau dans le monde de la photo.<br /> Et les ultra grand angles des smartphones ont des angles moins larges que les objectifs photo aux plus grands angles (ceux qu’on appelle des « fisheye »)… Sur ce Xperia, l’ultra grand angle a une focale équivalente 24x36 de 16mm, alors qu’en objectifs photo il existe des modèle avec seulement 8mm de focale.<br /> labib:<br /> et c’est le premier téléphone au monde avec un véritable objectif zoom optique<br /> Nope. Cf Samsung Galaxy K Zoom. Ce Sony est seulement le premier smartphone « fin » à zoom optique.
labib
Les entreprises japonaises telles que panasonic, sharp et fujitsu ont été les premières à proposer des téléphones avec des appareils photo avancés avec zoom optique et écrans haute résolution, mais ils étaient exclusifs au Japon et coûteux
gaston_fanoukpe
Gabriel t’a fait un bon test ! Mais l’interface est superbe.<br /> Tu pourrait parler toute juste du prix. Au moins 1200 euros.<br /> Je suis fier de toi, super test du xperia 1iv.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Xiaomi 12S Ultra est officiel, il mise tout sur la photo avec son optique signée Leica
Le Google Pixel 4 a reçu accidentellement sa mise à jour Android 13 trop tôt
Découvrez les premières images de Wear OS 3.5 et One UI Watch 4.5 en fuite
Un kayakiste australien perdu en mer a été sauvé grâce à son Apple Watch
Amazon dévoile les prix du futur Nothing Phone (1)
Le design et la fiche technique du OnePlus 10T se dévoilent
Les OnePlus 9 et 9 Pro reçoivent enfin une mise à jour et des correctifs de sécurité digne de ce nom
Vous pouvez désormais réparer vous-même votre Google Pixel grâce à iFixit
La sortie de ce smartphone signifierait l'arrivée d'un capteur photo de 1 pouce
On connaît le prix, les coloris et la fiche technique du Nothing Phone (1) avant son officialisation
Haut de page