Comparatif des meilleurs smartphones à - 200€ (2021)

On vous présente notre sélection des meilleurs smartphones dans cette gamme de prix, représenté par de nombreuses marques : Xiaomi, Samsung ou encore Poco. Nous avons misé sur la qualité plutôt que la quantité. La crème des téléphones sous la barre des 200 € est là.

Le marathonien

Xiaomi Poco M3

Le marathonien

  • Autonomie monstre
  • Petit prix
  • Prise jack, double SIM et microSD
Monsieur 120 Hz

Xiaomi Poco X3 NFC

Monsieur 120 Hz

  • Design original
  • Écran 120 Hz
  • Prise jack
La valeur sûre

Samsung Galaxy A21s

La valeur sûre

  • Qualité de fabrication
  • Autonomie monstre
  • Micro SD + mini-jack 3.5 mm

1. Poco M3

Xiaomi Poco M3
  • Autonomie monstre
  • Petit prix
  • Prise jack, double SIM et microSD
Le troisième oeil

Le Poco M3 est un bon smartphone d'entrée de gamme qui conviendra à ceux qui cherchent avant tout un téléphone simple et efficace capable de tenir la distance 2 à 4 jours avant d'être rechargé.

Le troisième oeil

Le Poco M3 est un bon smartphone d'entrée de gamme qui conviendra à ceux qui cherchent avant tout un téléphone simple et efficace capable de tenir la distance 2 à 4 jours avant d'être rechargé.

Poco est une filiale de Xiaomi qui entend bien se faire une place sur le marché des smartphones en proposant des produits aux design affirmés et rapport qualité-prix agressif. C'est le cas du Poco M3 qui se positionne comme un smartphone d'entrée de gamme au look singulier et à l'autonomie tout simplement impressionnante.

Poco M3 : un monstre d'autonomie

Poco affirme ni plus ni moins que son smartphone est capable d'une autonomie de 5 jours. Nous l'avons testé et, bien que nous n'ayons pas réussi à aller aussi loin, il reste très impressionnant sur ce point. Sans le ménager, nous avons réussi à tenir pendant 3 jours sans trop de difficultés. Vous pourrez donc compter sur une autonomie située entre 2 et 4 jours selon l'usage que vous avez de votre mobile. Peu de produits sont capables d'en faire autant, ce qui démarque clairement le Poco M3 de ses concurrents directs sur ce segment de prix.

Un autre point différenciant du Poco M3 : son design. Si la face avant est assez classique avec son capteur d'empreinte intégré sous forme de goutte d'eau, c'est le dos du smartphone qui joue la carte de l'originalité. On retrouve un dos en plastique "effet cuir" qui marque peu les traces de doigts, ainsi qu'un énorme rectangle qui occupe toute la partie supérieure du téléphone. Sur ce dernier est intégré le module photo avec ses trois capteurs et son flash LED, ainsi que le logo de la marque. Ajoutez à cela trois coloris disponibles (noir, bleu et jaune), et vous avez un smartphone au design "Pocommun".

Vous vous en doutez, à un tel tarif, le Poco M3 doit faire quelques concessions. C'est le cas sur la partie photo du téléphone qui ne nous a pas totalement convaincus. On regrette également des performances qui, si elles sont suffisantes dans la plupart des cas, ne pas de faire tourner certains jeux 3D dans de bonnes conditions. Des ralentissements lors de l'ouverture d'applications sont également à noter. Enfin, on apprécie la connectique complète du téléphone, avec une prise jack 3.5 mm, mais également deux ports nanoSIM et un port microSD pour étendre la mémoire de stockage.

2. Poco X3 NFC

Xiaomi Poco X3 NFC
  • Design original
  • Écran 120 Hz
  • Prise jack
Le challenger

Avec son Poco X3 NFC, Xiaomi propose un smartphone d’entrée de gamme de qualité qui n’a pas à rougir face à la concurrence, et se paie le luxe de faire mieux sur certains points. Il a pour lui un écran 120 Hz, une autonomie solide, un design original et un rapport performance-prix très intéressant.

Le challenger

Avec son Poco X3 NFC, Xiaomi propose un smartphone d’entrée de gamme de qualité qui n’a pas à rougir face à la concurrence, et se paie le luxe de faire mieux sur certains points. Il a pour lui un écran 120 Hz, une autonomie solide, un design original et un rapport performance-prix très intéressant.

Les constructeurs chinois se livrent une guerre féroce sur le segment des smartphones d’entrée de gamme. Une des marques les plus agressives ces dernières années est sans doute Poco. Le constructeur a frappé un grand coup avec son Poco X3 NFC. La promesse du constructeur ? Proposer “exactement ce dont vous avez besoin”.

Poco X3 NFC : un écran 120 Hz et un excellent rapport qualité-prix

Commençons par les choses qui fâchent. S’il y a bien un point sur lequel le
Poco X3 NFC ne fait l’unanimité, c’est bien son design. Il a le mérite d’être original, mais son module photo protubérant n’est clairement pas du goût de tout le monde. La mention en énorme de la marque au dos du smartphone est également un sacré parti pris. Mais c’est bien son écran 120 Hz qui impressionne. Une telle caractéristique est extrêmement rare sur un smartphone vendu à ce prix. Le confort de navigation s’en voit nettement amélioré. Pour le reste, le contraste, les couleurs et la luminosité se situent dans une bonne moyenne.

L’interface MIUI 12 qui accompagne Android est égale à elle-même : riche et personnalisable. On apprécie pouvoir personnaliser de nombreux éléments de l’interface, de la navigation en passant par les raccourcis et l’affichage des notifications. On pourrait en revanche se passer assez facilement des quelques publicités intempestives et des traductions pas toujours heureuses de l’interface dans la langue de molière. Le quadruple photo du Poco X3 s’en sort avec les honneurs. Le capteur principal de 64
mégapixels capture des clichés de qualité en plein jour. Sans surprise, c’est nettement moins bien de nuit, même si l’ambiance globale de la scène est plutôt bien restituée. Le capteur ultra grand-angle fait logiquement moins bien.

Le processeur Snapdragon 732G assure au Poco X3 NFC de bonnes performances. Aucun ralentissement à constater au quotidien. Seuls les jeux les plus gourmands comme Fortnite mettront à mal le SoC du smartphone qui est capable de faire tourner le titre d’Epic Games entre 20 et 30 FPS avec des graphismes réglés sur “moyen”. Une belle performance pour un smartphone au prix aussi serré. La batterie de 5160 mAh permet au smartphone de profiter d’une endurance allant d’un à deux jours selon l’utilisation que vous en avez. C’est un excellent point pour un smartphone avec un taux de rafraichissement de 120 Hz, connu pour être particulièrement énergivore. Dans la boite, on retrouve un chargeur de 33W qui permet une recharge complète en un peu plus d’une heure.

3. Samsung Galaxy A21s

Samsung Galaxy A21s
  • Qualité de fabrication
  • Autonomie monstre
  • Micro SD + mini-jack 3.5 mm
Le marathonien

Le Samsung Galaxy A21s est un des meilleurs rapports qualité-prix dans sa catégorie. Un produit que l'on conseille à tous ceux qui cherchent un téléphone polyvalent avec un grand écran et une autonomie XXL.

Le marathonien

Le Samsung Galaxy A21s est un des meilleurs rapports qualité-prix dans sa catégorie. Un produit que l'on conseille à tous ceux qui cherchent un téléphone polyvalent avec un grand écran et une autonomie XXL.

Connu pour sa gamme “S” et “Note”, Samsung propose aujourd’hui des smartphones intéressants pour toutes les bourses. Le Galaxy A21s est la preuve que le constructeur coréen sait allié qualité et prix serré. N’en déplaise à ses concurrents chinois, Samsung montre qu’il est également capable de faire de bons compromis pour proposer un téléphone à moins de 200 euros.

Samsung Galaxy A21s : un best-seller

L’époque où "smartphone pas cher” et qualité de fabrication ne faisaient pas bon ménage semble bien loin. Aujourd’hui, même les mobiles les plus modestes affichent un design moderne et une vraie sensation de solidité une fois en main. C’est le cas du Galaxy A21s et de sa coque en polycarbonate (plastique). Les bords de l’écran sont relativement fins et le “poinçon” pour la caméra avant est de la partie. À l’arrière, le module photo et le lecteur d’empreinte sont parfaitement intégrés. La petite originalité du smartphone vient de sa coque aux reflets arc-en-ciel. Point d’écran OLED pour ce modèle de chez Samsung. La marque se contente d’une dalle TFT avec une résolution HD+ qui assure l’essentiel. Sans éblouir, l’affichage est correct. Oui, certains concurrents font mieux sur ce point précis.

C’est un processeur maison qui a été intégré par Samsung dans son mobile. Ainsi, le Galaxy A21 est équipé d’un SoC Exynos 850, épaulé par 3 Go de RAM. Un duo efficace dans les tâches basiques qu’on attend d’un smartphone (navigation web, réseaux sociaux, streaming, photo), mais qui montre ses faiblesses en jeu. En effet, Fortnite refuse tout simplement de se lancer. De son côté, Call of Duty Mobile fonctionne, mais uniquement à 30 FPS avec des graphismes réglés sur “Faible". Au niveau de l’interface, le Galaxy A21s intègre la désormais célèbre interface One UI de Samsung. Cette dernière est particulièrement bien pensée, avec des éléments de l’interface positionnés sur la partie basse de l’écran pour une utilisation plus simple à une main. Le mode sombre, l’écran de veille personnalisable et les différentes options de navigation par gestes sont autant d’options bienvenues.

Le A21s est équipé d’un capteur grand-angle, d’un ultra grand-angle, un capteur macro et d’un capteur dédié à laprofondeur de champ pour les portraits. Le capteur principal de 48 mégapixels permet de prendre des photos précises, avec un rendu des couleurs vif, faute d’être réaliste. De jour, la qualité est au rendez-vous. L’ultra grand-angle est en revanche bien plus limité, avec une luminosité bien plus faible. Le capteur macro, quant à lui, sera rapidement oublié. Le mode portrait est correct, mais montre quelques limites lorsqu’on constate le détourage hasardeux des sujets photographiés. Comme beaucoup de smartphones à moins de 200€, Samsung mise beaucoup sur l’autonomie de son produit. La batterie de 5000 mAh, allié à la faible définition de l’écran et à ses performances moyennes, permet au téléphone de tenir la distance jusqu’à deux journées et demie avant de devoir être rechargé ! En revanche, il faudra se montrer patient avec la recharge 15W qui mettra deux bonnes heures pour redonner au mobile ses 100% de batterie.

4. Realme 7

realme 7
  • Écran 90 Hz
  • Performances satisfaisantes
  • Très bonne autonomie

Le Realme 7 est disponible en 3 configurations, allant de 4 à 8 Go de RAM, et de 64 à 128 Go de stockage. De quoi adapter la configuration à vos besoins, tout en profitant d'un écran 90 Hz et d'une autonomie solide. Ajoutez à cela 3 ans de garantie, et vous avez un smartphone plus que recommandable pour ce prix.

Le Realme 7 est disponible en 3 configurations, allant de 4 à 8 Go de RAM, et de 64 à 128 Go de stockage. De quoi adapter la configuration à vos besoins, tout en profitant d'un écran 90 Hz et d'une autonomie solide. Ajoutez à cela 3 ans de garantie, et vous avez un smartphone plus que recommandable pour ce prix.

Realme compte bien s’imposer sur tous les segments de prix, y compris sur celui des smartphones à moins de 200 euros. Pour se faire, le constructeur chinois présente son Realme 7. Un produit intéressant qui se démarque de la concurrence par la présence d’une dalle 90 Hz, encore très rare à ce tarif. Realme propose également 3 ans de garantie sur son téléphone, ce qui est toujours bon à prendre.

Realme 7 : grosse autonomie et recharge rapide

Pour un tel tarif, on retrouve évidemment des finitions en plastique, mais un design assez réussi qui se démarque des autres par la bande située sur la partie gauche du smartphone. Sur la tranche droite, on retrouve le capteur d’empreinte situé sur le bouton de mise sous tension. Une prise mini-jack 3.5 mm est également de la partie, ainsi que la trappe pouvant accueillir jusqu'à deux cartes SIM, en plus d’une carte microSD. Le large écran de 6.5 pouces profite d’une définition Full HD+, mais surtout d’un écran de 90 Hz très agréable pour la navigation web, les réseaux sociaux, ou le gaming. La luminosité de l’écran est quant à elle suffisante pour un usage confortable en extérieur.

Sur le plan des performances, le Realme 7 est animé par un processeur Helio G95 de chez MediaTek. Selon le modèle, ce SoC sera accompagné de 4, 6 ou 8 Go de RAM. Une configuration qui se révèle confortable pour un usage multitâche sans ralentissement. Si vous comptez jouer sur le smartphone, il pourra en revanche rencontrer des limites sur les jeux 3D les plus gourmands du Play Store. Le Realme 7 tourne sous Realme UI, basé sous Android 10. Une interface agréable à utiliser qui ne viendra pas bouleverser vos habitudes si vous avez déjà un smartphone Android. On retrouve la navigation par geste, le mode sombre ou encore une option pour filtrer la lumière bleue le soir venu.

Le Realme 7 est équipé de 4 capteurs photo. Le plus intéressant étant le capteur principal de 48 mégapixels. Sans briller, ce dernier s’en sort plutôt bien dans de bonnes conditions lumineuses. Le capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels est également très pratique même si sa balance des blancs est largement perfectible. Enfin, les deux autres capteurs (noir et blanc et macro) restent anecdotiques. Le capteur avant de 16 mégapixels “fait le job” pour les selfies. L’un des gros points forts du smartphone est sans aucun doute son autonomie de deux jours, permise par la batterie de 5000 mAh. La recharge est également très rapide pour cette gamme de prix, avec un chargeur 30W capable de faire passer le Realme 7 de 0 à 50% de batterie en seulement 30 minutes.

5. Redmi Note 10 : le meilleur écran sous les 200€

Xiaomi Redmi Note 10
  • Écran AMOLED très bien calibré
  • Un son stéréo et Hi-Res Audio
  • Très bonne autonomie

En offrant enfin à son smartphone d’entrée de gamme un écran AMOLED digne de ce nom, le Redmi Note 10 remporte notre suffrage. Malgré des performances un poil décevantes et une expérience photo incomplète, il satisfera sans peine les mobinautes à la recherche d’une excellente autonomie.

En offrant enfin à son smartphone d’entrée de gamme un écran AMOLED digne de ce nom, le Redmi Note 10 remporte notre suffrage. Malgré des performances un poil décevantes et une expérience photo incomplète, il satisfera sans peine les mobinautes à la recherche d’une excellente autonomie.

Avec sa nouvelle gamme Note 10, Redmi fait un vrai carton. Non content d’offrir un rapport qualité-prix très solide avec son Redmi Note 10 Pro, le constructeur signe aussi avec le Redmi Note 10 l’un des meilleurs smartphones disponibles actuellement sous la barre des 200€. C’est simple : il s’agit ni plus ni moins que du seul smartphone à offrir un écran AMOLED à ce tarif. Et le plus beau dans l’histoire ? Il est très bien calibré.

Le meilleur écran sous la barre des 200€

À l’oeil du profane, l’écran 6,43 pouces du Redmi Note 10 n’a rien d’extravagant par rapport à d’autres. Mais il s’agit bien là d’une dalle AMOLED, et non plus LCD comme sur les gammes précédentes du constructeur (et comme chez la concurrence).

Pour rappel, une dalle AMOLED (dérivée de l’OLED que l’on retrouve sur les téléviseurs haut de gamme) offre des contrastes saisissants (un pixel noir étant tout simplement éteint) et des couleurs plus vives.

Des couleurs d’ailleurs particulièrement ravissantes ici, puisque l’écran du Redmi Note 10 couvre à 100% l’espace colorimétrique DCI-P3. Une caractéristique dont certains smartphones beaucoup plus onéreux ne peuvent se vanter.

Quelques réglages sont nécessaires pour obtenir une balance des blancs parfaite, mais cela est tout à fait faisable avec les outils intégrés au téléphone. En bref : Redmi signe ici l’un des meilleurs écrans actuellement disponibles sous la barre des 200€.

Des progrès à faire en performances

Malheureusement, toute la fiche technique du Redmi Note 10 n’est pas irréprochable. C’est bien normal : Redmi a dû faire des compromis pour maintenir ses coûts au plus bas. Et plutôt que d’offrir un bond générationnel par rapport au Note 9, Redmi a donc choisi de capitaliser sur l’écran.

Ceci étant dit, le SoC Snapdragon 678 et les 4 Go de RAM qui l’accompagnent font un bon boulot dans les tâches du quotidien. Les applications se lancent rapidement, et le multitâche n’est jamais vraiment gênant si l’on n’a pas déjà goûté à la fluidité d’un smartphone haut de gamme.

La limite se situe davantage du côté des jeux vidéo. Sur le Redmi Note 10, il faudra se contenter de quelques jeux peu gourmands, type Candy Crush ou d’autres Match 3 du genre. Dès que l’on veut partir sur des titres en 3D très costauds, le processeur a du mal à tenir le choc, et il est par conséquent très difficile de conserver un bon confort de jeu.

Passable en photo

Ne surclassons pas le Redmi Note 10. Avec ses performances, la photographie figure dans les points de frictions éventuels qui peuvent gêner les futurs acquéreurs.

Avec son capteur principal 48 mégapixels, le Redmi Note 10 est volontaire quand les conditions lumineuses sont bonnes. Comme souvent sur cette gamme d’appareils, ce sont surtout les capteurs secondaires qui pêchent.

En effet l’ultra grand-angle manque cruellement de piqué, et les modules macro et portraits sont plus gadgets qu’autre chose.

On ne recommandera pas non plus le Redmi Note 10 aux personnes souhaitant faire de la vidéo. Mal stabilisé, et doté d’une qualité optique peu engageante, il ne saurait rendre justice aux scènes que vous souhaitez immortaliser.

Comment bien choisir un smartphone à moins de 200 € ?

Ils en imposent :

Les modèles de notre sélection ont tous de grandes diagonales d'écran. Ajoutez à cela des bordures qui sont un peu plus généreuses que sur les modèles haut de gamme, et vous obtenez des smartphones imposants. Ce n'est ni une qualité ni un défaut, mais un simple avertissement pour ceux qui aiment les modèles plus compacts.

Des oiseaux de jour :

Pour moins de 200 €, il est encore difficile d'obtenir une bonne qualité photo, de jour comme de nuit. Sous un grand ciel bleu, les capteurs photo sont à leur avantage. De nuit et dans des conditions lumineuses plus difficiles, la plupart des appareils photo montrent leurs limites. Vous le verrez dans notre comparatif, certains s'en sortent mieux que d'autres à ce petit jeu.

Des marathoniens plutôt que sprinters :

L'avantage des grands smartphones est que l'on peut y intégrer de grandes batteries. De quoi offrir une très bonne, voir une excellente autonomie ! Le revers de la médaille est qu'il faudra prendre votre mal en patience pour recharger votre mobile... Vous voilà prévenu.

Choisissez votre camp :

Si la partie matérielle a son importance, il ne faut pas pour autant en oublier l'interface utilisateur. Sur ce point, chaque constructeur a sa vision d'Android, et chaque utilisateur a ses préférences. La marque du smartphone que vous utilisez actuellement aura sûrement une grande influence sur le choix de votre prochain modèle. Êtes-vous prêt à vous familiariser avec une nouvelle interface ou préférez-vous garder vos habitudes ? Préférez-vous une expérience "pure" d'Android ou les ajouts des constructeurs ?

Découvrez nos autres comparatifs sur les smartphones :

Modifié le 02/04/2021 à 17h00
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page