Le porno a le vent en poupe sur smartphones

01 juillet 2015 à 14h41
0
Une étude anglaise évoquant la consommation de vidéos pornographiques en ligne prédit un accroissement rapide de la popularité de ce type de contenu d'ici à 2020. L'utilisation du smartphone pour accéder à des vidéos X est également en pleine expansion.

C'est l'institut Juniper Research qui a mené une importante étude concernant la consommation de contenu pornographique sur Internet, aussi bien via un ordinateur de bureau que via les terminaux mobiles. On y découvre notamment que plus de 136 milliards de vidéos X devraient être consultées depuis des terminaux mobiles en 2015, un nombre qui devrait s'élever à 193 milliards en 2020.

La 4G et le Wi-Fi, moteurs sur mobile

Les terminaux mobiles, comme les tablettes ou les smartphones, sont de plus en plus prisés par les consommateurs de contenu pornographique. Des dispositifs qui permettent d'accéder plus discrètement au contenu, mais qui disposent également de connexions plus performantes et accessibles : le développement de la 4G et des hotspots Wi-Fi sont désignés comme d'importants facteurs d'évolution de la tendance. De même, bien évidemment, que la démocratisation des smartphones et tablettes.

136 milliards de vidéos X vues sur mobile en 2015, cela représente 348 vidéos par utilisateur. Un chiffre moyen particulièrement conséquent, et qui tend donc à augmenter considérablement dans les prochaines années, estime le cabinet. « La croissance nette sera plus importante aux Etats-Unis tandis que d'autres marchés matures, comme l'Europe occidentale, connaîtront une augmentation plus modeste » explique le rapport.

03E8000008095178-photo-fotolia-smartphone-lingerie.jpg

Hausse de la consommation, mais pas des revenus

La consommation de contenu pornographique ne va vraisemblablement pas s'arrêter, mais du côté des revenus, aucune hausse notable n'est prévue par Juniper. Si certains secteurs, comme les chat par vidéo et les services via webcam pourraient gagner un peu plus d'argent, le développement encore important des offres gratuites devrait, sans surprise, plomber les services par abonnement. Quant aux services coquins par SMS, leur déclin devrait s'accélérer considérablement d'ici à 2020.

D'autres secteurs pourraient par ailleurs émerger favorablement, comme les services liés à la réalité virtuelle. L'arrivée sur le marché de casques dans les prochaines années devrait favoriser l'offre de services qui y sont rattachés, et comme souvent, l'industrie pornographique n'est jamais bien loin pour s'introduire là où le divertissement vidéo est présent.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Malwarebytes annonce avoir aussi été touchée par les même pirates de l'affaire SolarWinds
Soldes Cdiscount : 7 promotions sur le high-tech à saisir avant minuit
Trump gracie A.Levandowski, inculpé pour vol de documents secrets portant sur la voiture autonome Google
Test Sony KD-48A9 : un petit téléviseur OLED qui en fait trop … ou pas assez ?
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce soir
Soldes Cdiscount : un PC portable Asus Vivobook vraiment moins cher !
L’activité criminelle liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020, selon un récente étude
L'image du fan de séries amorphe et accro en partie démontée par le CNRS
Soldes Amazon : 3 accessoires pour smartphones en promotion
Sennheiser annonce le HD 250BT, version Bluetooth et allégée d'une légende du casque audio
Haut de page