Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon

Pierre Crochart Contributeur
21 juin 2019 à 16h45
0
Good Omens
Crédits : Chris Raphael / Amazon Prime

C'est l'information loufoque de cette fin de semaine, et elle provoque l'hilarité générale outre-Atlantique. Un groupe de chrétiens s'est fendu d'une pétition sommant Netflix de déprogrammer la série Good Omens - adaptée du roman de Neil Gaiman et Terry Pratchett. Problème : la série est produite par Amazon, pas Netflix.

La pétition, portée par l'organisation chrétienne "Return to Order" (retour à l'ordre) a déjà recueilli plus de 20 000 signatures. Moqueur, le compte Twitter de Amazon Prime Video propose alors à Netflix d"annuler Stranger Things s'ils décident de déprogrammer Good Omens".




"Ok, promis on ne le fera plus", écrit pour sa part le compte britannique de Netflix.

Des représentations religieuses qui dérangent

Pour motiver sa requête, Return to Order pointe du doigt des représentations religieuses blasphématoires. L'un des "problèmes" particulièrement mis en avant par les signataires est le fait que, dans la série, Dieu soit "doublé par une femme" (Frances McDormand, en l'occurrence).

Selon l'organisation, Good Omens tente de "normaliser le satanisme, le rendre léger et acceptable". Et d'ajouter que "ce type de vidéo (...) détruit les barrières de l'horreur que la société conservait jusqu'alors pour le diable".

Good Omens pétition
Capture d'écran de la pétition de l'association chrétienne. Crédits : The Guardian

Des accusations desquelles Neil Gaiman, co-auteur du roman originel, s'amuse grassement sur Twitter.




Une satire religieuse en six épisodes

Particulièrement attendue par les fans des deux auteurs de science-fiction, Good Omens reçoit un accueil chaleureux de la part du public ; obtenant le score respectif de 66 sur Metacritic et 83% sur Rotten Tomatoes.

Dans la série, l'ange Aziraphale (Michael Sheen) doit travailler main dans la main avec le démon Crowley (David Tennant) pour empêcher l'arrivée de l'antéchrist et une apocalypse imminente.

Return of Order, l'association chrétienne à l'origine de la pétition s'est quant à elle déjà illustrée en 2018 en tentant de faire retirer de la vente une crème glacée appelée "Sweet Jesus" (doux Jésus).

L'association, qui s'est évidemment rendu compte de son erreur, a corrigé le tir. "Nous regrettons cette erreur, et les protestations seront adressées à Amazon quand la campagne sera terminée", rapporte le quotidien anglais The Guardian.

Via : The Guardian
30 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top