Syfy ne reconduit pas Nightflyers, la série basée sur le roman de SF de George RR Martin

le 24 février 2019
 0
nightflyers-syfy.jpg

Le projet était ambitieux, peut-être trop pour Syfy. Après avoir été descendu en flammes par les critiques américains, et diffusé dans l'indifférence sur Netflix (co-producteur de la série) dans nos contrées, Nighflyers en restera là. La chaîne américaine, spécialisée dans la science-fiction et l'épouvante, a en effet choisi de ne pas reconduire son show spatial pour une seconde saison. Autant dire qu'on s'y attendait.

Adaptée d'un roman de George R.R. Martin, la série avait pourtant tout pour plaire aux geeks... du moins sur le papier. Empruntant beaucoup dans son ambiance et son traitement à Alien: le huitième passager, Nightflyers devait coupler l'écriture savante du papa de Game of Thrones à une atmosphère spatiale oppressante à souhaits. Le fruit de cette mixture hautement prometteuse n'aura pas su convaincre.

Nightflyers : un échec cuisant pour Syfy


Syfy s'était pourtant donné les moyens de ses ambitions sur le dossier Nightflyers, en tout cas en termes de financement. Comme le précise Engadget, la chaîne câblée américaine avait signé un partenariat avec Netflix pour produire ce qui restera pour l'heure le show le plus coûteux de son histoire. Tourné en Irlande, Nightflyers s'était par ailleurs vu financé en partie par le gouvernement de l'île d'émeraude et avait été diffusé sur 10 soirées consécutives par Syfy, courant décembre.

Une stratégie aussi risquée qu'audacieuse pour la chaîne, qui souhaitait aussi permettre aux « binge viewers » de voir l'intégralité de la saison en streaming depuis son network. En dehors des Etats-Unis, c'est Netflix qui s'est par la suite chargé de la diffusion de la série. Depuis début février, l'ensemble des épisodes de Nightflyers sont ainsi disponibles sur la plateforme de SVoD.

Seulement 420 000 téléspectateurs pour l'ultime épisode de la saison 1


Initialement, Syfy espérait capitaliser sur la série en vendant des droits de diffusion sur d'autres plateformes de streaming, mais les faibles audiences constatées (seulement 420 000 téléspectateurs recensés lors de la diffusion du dernier épisode) risquent de compromettre sérieusement les projets de la chaîne en la matière.

Reste à savoir si Netflix compte racheter l'ensemble des droits de la série pour la faire sienne et produire une saison 2. Une éventualité sur laquelle il ne faudrait pas trop compter, ou en tout cas pas à court terme, certains des acteurs principaux du show étant déjà engagés pour d'autres tournages dans les tout prochains mois.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top