George R.R. Martin compare Trump au détestable Joffrey Baratheon

21 octobre 2018 à 11h15
7
George R. R. MArtin
© Shutterstock

L'écrivain vient de se payer la tête du président américain, qu'il n'hésite pas à comparer à l'un des personnages les plus détestés de sa saga Game of Thrones.

À l'occasion d'une interview donnée au New York Times Magazine dont quelques brides ont été dévoilées cette semaine, le célèbre auteur de la saga Game of Thrones George R.R. Martin, qui a fêté son soixante-dixième anniversaire le 20 septembre dernier, a été interrogé sur Donald Trump. Le NYT lui a demandé quel personnage de son univers lui fait le plus penser au président des États-Unis. Et il lui a répondu sans langue de bois aucune, bien au contraire.

« Le même niveau de maturité intellectuelle »

« Je pense que même pendant la campagne, j'ai dit que Trump me rappelait surtout Joffrey » a livré George R.R. Martin. Et l'auteur de poursuivre : « Ils ont le même niveau de maturité intellectuelle. Joffrey aime rappeler à tous qu'il est roi [...] et cela lui donne la capacité de faire n'importe quoi ».

Donald Trump
© Shutterstock

Visiblement, Martin n'a pas une très grande estime du locataire de la Maison-Blanche, qui rappelle que « nous ne sommes pas une monarchie absolue, comme Westeros (NDLR : l'un des continents issus de l'univers du Trône de Fer). Nous sommes une république constitutionnelle [...] et Trump ne semble pas savoir ce que cela signifie » ajoute-t-il, en appuyant une fois de plus sur la gâchette en fin de réponse : « Oui, Joffrey est Trump. »

Joffrey Baratheon et Donald Trump... des « qualités » communes ?

Joffrey Baratheon est l'un des personnages principaux des saisons 1 à 4 de la série Game of Thrones. Alors qu'il est censé être le fils et héritier du roi Robert Baratheon, il se trouve qu'il est le fils biologique de Cersei et... de son frère jumeau, Jaime Lannister.

Pour bien comprendre la comparaison faite par George R.R. Martin, il faut avoir à l'esprit le personnage dont il parle. Joffrey est un adolescent gâté à la fois lâche et sadique, caractérisé par une arrogance aussi forte que dangereuse. Voilà qui devrait plaire à Donald Trump...

Modifié le 21/10/2018 à 11h45
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
ariakas
« Ils ont le même niveau de maturité intellectuelle. Joffrey aimer rappeler à tous qu’il est roi […] et cela lui donne la capacité de faire n’importe quoi »<br /> il en fait des fautes d’orthographe
KlingonBrain
On voit toute l’hypocrisie des classes sociales aisées que la politique de Trump n’arrange pas du tout.<br /> Rappelons que ce sont les classes sociales populaires qui prennent de plein fouet cette concurrence mondialisée sauvage car ils n’ont plus de travail étant donné que toutes les productions ont été délocalisées la ou c’est le moins cher.<br /> Au contraire, les riches qui ont de bons revenus profitent un maximum de cette concurrence acharnée de l’homme contre l’homme qui fait baisser les prix et améliore encore leur niveau de vie déjà élevé.<br /> Ceci expliquant cela, et particulièrement pourquoi les média et les stars qui sont des gens aisés n’ont de cesse de diaboliser trump.<br /> On a le droit d’être en désaccord avec une politique ou une personne. Mais a ce moment la, on critique les idées, non la personne.<br />
stbx00
Pas d’accord… Par exemple je trouve que Mélanchon a de bonnes idées mais je ne l’apprécie pas lui… J’ai le droit ?
carinae
pas d’accord non plus … le personnage est visiblement détestable. Il suffit de voir comment il se comporte vis a vis des autres dirigeants et de certaines tranches sociales. Même dans sont propre gouvernement il est loin d’être populaire . la preuve il a viré je ne sais combien de personnes …<br /> On peut avoir des idées tranchées et les faire passer en “douceur”
porecreat
Il aurait fallu lui demander à qui lui faisait penser Hillary Clinton…je pense qu’on aurait pu tomber dans la même famille, avec moins d’écart d’âge…
KlingonBrain
@stbx00 @carinae Rassurez vous, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de gens qui soient “fan” de la personnalité de Trump ni de sa légendaire “finesse” de troll de compétition.<br /> Mais c’est un patron qui viens du privé et qui a un savoir faire évident pour faire avancer les choses.<br /> Et concernant la douceur, vous vous trompez. C’est malheureux a dire, mais dans la vie, ça ne fonctionne pas toujours. Parfois, il faut de la pogne pour faire avancer les chose et se faire respecter pour convaincre ceux qui font de la résistance passive. Et c’est précisément parce que Trump dispose de cette capacité que les classes populaires ont voté pour lui. Et tant pis si cette qualité est aussi son principal défaut.<br /> Rappelons qu’une bonne partie des hommes politiques qui l’entourent font justement partie de la classe sociale aisée que ses décisions dérangent, il n’est pas étonnant que son mandat soit difficile et qu’il ait eu à virer beaucoup de monde.<br /> Parce qu’être président n’est pas tout. Encore faut t’il que les décisions soient exécutées. Et certains n’ont semble t'il pas hésité à faire de la résistance passive allant jusqu’à cacher des documents pour bloquer certaines décisions. On a envie de demander à ces gens ce qu’ils ne comprennent pas dans le mot “démocratie” et sur quelle légitimité ils s’appuient pour estimer ce qui doit être fait ou non.<br /> Et quand j’entends des gens d’une classe aisée continuer de déblatérer sur la personnalité de Trump, j’ai envie de leur rétorquer que le peuple n’aurait pas eu à élire ce gars si leurs intérêts n’avaient pas été autant piétinés sur l'autel d'une politique économique faite par des riches pour des riches. Pour eux, le scandale, c'est Donald Trump, pour ma part, je pense que le vrai scandale, c'est le nombre d'américains qui survivent grâce aux bons alimentaires.
glaurent06
Juste par curiosité, avec quels médias vous informez vous ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Des biologistes créent une mouche mutante avec des gènes âgés de 140 millions d'années
Vacasa, entreprise qui gère votre Airbnb pour vous, lève 64 M$
Hot Wheels : un
DeepFake, un fan de la saga réussit à intégrer Harrison Ford à
Royaume-Uni : malgré les mesures, le contenu pornographique encore accessible aux mineurs
Quand notre vie numérique met la planète en danger
Insolite : Kyocera sort un téléphone E-Ink de la taille d'une carte de visite
Oubliez Mars : la NASA s'intéresse à l'exploration et la colonisation de Vénus
First Man : Damien Chazelle rend hommage à Neil Armstrong dans un biopic poignant
Critiqué, Jeff Bezos se poserait presque en sauveur de la civilisation
Haut de page