Chez Microsoft, l’AR grand public n’est pas pressentie avant plusieurs années

Nathan Le Gohlisse Contributeur
11 mars 2019 à 15h12
0
Hololens

Dans un bref entretien accordé au site spécialisé Upload VR, Greg Sullivan, Directeur de la Communication pour Microsoft, s'est exprimé sur les projets de la firme quant à son récent HoloLens 2. Ostensiblement pensé pour les professionnels et annoncé à un tarif de 3 500 dollars, l'appareil confirme la vision du groupe de Redmond en matière d'AR.

Contrairement à Apple et d'autres acteurs de l'industrie, Microsoft voit pour l'heure en la réalité augmentée, une technologie dédiée avant tout au monde de l'entreprise. Si l'on en croit Greg Sullivan, les choses sont simples : la réalité augmentée n'est pas encore prête à se généraliser auprès du grand public, du moins chez Microsoft... et pour le moment. Concernant le commun des mortels, la firme préfère d'ailleurs renvoyer le chaland vers ses casques de Réalité Mixte, capables - sur le papier - de mêler AR et VR. Regarder un film Netflix sur un écran géant virtuel, incrusté directement dans notre environnement réel, ce sera donc pour plus tard, même si le directeur de la comm' de Microsoft ne se ferme aucune porte.

L'HoloLens 2 : un produit voué à l'entreprise tout au long de sa vie

« La manière dont nous voyons les choses (...), c'est que le parcours qui mènera au grand public se mesure certainement en années », estime Greg Sullivan lorsqu'on l'interroge sur l'avenir de l'AR. « Ceci étant dit, nous croyons que la Réalité Mixte au sens large est, dans une certaine mesure, le future du modèle d'interaction. Nous pensons qu'il y a une vraie plus-value à libérer le monde digital des écrans plats (...) pour l'emmener dans le monde réel, avec nous », a-t-il ajouté.

Greg Sullivan ne se montre cependant pas des plus catégoriques lorsqu'on lui demande si une version grand public du HoloLens, dépourvue de certaines fonctionnalités, mais proposée à un prix nettement plus abordable, est dans les cartons. Sur ce dossier, l'intéressé se contente de déclarer que Microsoft n'a aucune annonce à faire dans ce sens pour l'instant. Nous n'en saurons pas plus.

Le monde du Gaming ? Un remarquable pourvoyeur de contenus digitaux, nous dit Microsoft

Avec l'HoloLens premier du nom, la firme avait toutefois proposé quelques applications en lien avec le Gaming. Un moyen pour la marque de prendre la température, expliquait le Directeur de la Communication de Microsoft à Upload VR.

« Nous ne savions pas précisément où se trouvait le meilleur taux de retour sur investissement avec cet appareil », a indiqué Sullivan. « Mais il est aussi vrai que le middleware, les outils et l'expertise pour créer du contenu digital se trouvent avant tout dans l'industrie du Gaming. Même chose pour les outils et les connaissances qui permettent de créer des choses en 3D ».

Tenez-vous-le pour dit, Microsoft garde donc un œil attentif sur le Gaming, et pas seulement pour sa division Xbox. Reste maintenant à savoir si l'HoloLens et le monde du jeu vidéo sont vraiment fait pour se rencontrer à moyen ou long terme. Au travers d'un casque low-cost, la chose semble envisageable, mais rien n'est fait.

Modifié le 11/03/2019 à 16h51
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top