Google teste de nouvelles publicités plus imposantes

24 octobre 2013 à 14h21
0
Google teste actuellement de très larges publicités au sein de son moteur de recherche, une initiative visant à enrichir les outils mis à disposition auprès des annonceurs du service Adwords.

Pourquoi se contenter de quelques lignes en tête des résultats de recherche pour une publicité quand il possible de l'afficher sur la moitié de l'écran ? Telle semble être la réflexion en cours chez Google puisque le géant californien est actuellement en train de tester des annonces bien plus imposantes.

Certains internautes rapportent en effet avoir observé ces publicités et Google confirme être entrain de les évaluer auprès de quelques utilisateurs localisés aux États-Unis. Plus précisément, Google tente de déterminer le taux de clics obtenu avec ces dernières, lesquelles sont non seulement constituées de liens mais également d'une bannière. De leurs côté les annonceurs mesurent alors le taux de transformation.

L'éditeur Synrgy, qui rapporte, entre autres, l'information, ajoute que Google aurait été signé avec 30 annonceurs pour la diffusion de ces annonces. Le blog spécialisé SearchEngineLand souligne qu'en 2005, Google avait promis que son moteur n'afficherait aucune bannière au sein des résultats de recherche.

06750762-photo-google-publicit.jpg



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung annonce avoir vendu 40 millions de Galaxy S4 en 6 mois
Snap.svg : une nouvelle bibliothèque JavaScript par Adobe
Angela Merkel espionnée par la NSA : Berlin s’agace
Vente-privée diversifie son offre avec des produits du terroir
Roccat Power-Grid : une application pour contrôler son PC depuis son smartphone
Qobuz : abonnement lossless abordable et DSD en approche
Canon baisse ses prévisions face à la morosité économique
Opera revendique 140 000 applications au sein de son répertoire mobile
Windows Azure : Microsoft rachète Apiphany et renforce sa plateforme cloud
Un malware affecte les PC en se faisant passer pour la version Windows de GTA 5
Haut de page