IP Tracking : l'eurodéputée Françoise Castex demande la position de la Cnil

0
La députée socialiste siégeant au Parlement européen annonce avoir demandé à la Cnil de se positionner sur le traitement des adresses IP, opéré notamment pas les opérateurs de transport européens. Après avoir saisi la Commission européenne sur le sujet, Françoise Castex s'en remet donc aux autorités chargées de la protection des données personnelles.

00FA000005933362-photo-fran-ois-castex-put-e-europ-enne-circo-sud-ouest-pr-sidente-de-l-intergroupe-services-publics-du-pe-socialiste.jpg
En janvier dernier, Françoise Castex demandait à l'exécutif européen l'ouverture d'une enquête portant sur l'IP Tracking. L'eurodéputée socialiste estimait alors que : « de plus en plus d'internautes européens, usagers de sites d'achat de billets en ligne, se disent victimes de l' IP tracking utilisé par les opérateurs de transport européens ».

L'élue demandait donc de faire la lumière sur les pratiques des opérateurs en matière d'algorithmes complexes chargés de gérer l'évolution des prix en fonction de l'offre et de la demande. Un internaute serait alors identifié par son adresse IP lors de ses premières simulations, l'objectif étant de favoriser le passage à l'acte d'achat en lui affichant des prix progressivement croissants.

L'institution communautaire, par la voix de Viviane Reding, avait répondu en mars dernier, précisant alors qu'une adresse IP peut « par des moyens raisonnables » permettre d'identifier une personne physique. En conséquence, ces adresses « peuvent être considérées comme des données à caractère personnel ». Il revenait donc aux autorités de contrôle de ces données (en France, la Cnil) de se pencher sur le traitement de ce type d'informations personnelles.

Ce 24 avril, Françoise Castex indique avoir envoyé une missive à l'attention de la Commission nationale Informatique et Libertés afin qu'elle fasse connaître sa position, et éventuellement l'état de ses travaux sur la question. « En raison des enjeux qui s'attachent à ces questions au Parlement européen, une réponse prompte de votre part m'obligerait », écrit-elle.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ericsson reste dans le vert sur le réseau mais le profit plonge
Télévision connectée: la Commission européenne veut y voir plus clair
Stockage : EMC publie de bons résultats au premier trimestre
Solocal affecté par la pub, se renforce encore sur Internet
Universal remporte un procès d'importance face à Grooveshark
Insolite : Coca Cola s'offre 61 noms de domaine pour une pub
Huawei ne serait plus intéressé par le marché américain
Apple lance le dédommagement des victimes de l'antennagate
LG grevé par ses téléviseurs, explose sur les smartphones
Apple : pas d'iPhone plus grand pour le moment
Haut de page