Effet Streisand pour Konbini, condamné après avoir essayé de cacher ses actionnaires

06 octobre 2022 à 17h35
9
justice police tribunal © © Sora Shimazaki/Pexels
© Sora Shimazaki/Pexels

La justice vient de donner raison à La lettre A, média d'information politique, dans son procès qui l'opposait à Konbini. Le site d'infotainment doit désormais s'acquitter de 6 000 euros d'amende pour procédure abusive.

Le 20 septembre dernier, un tribunal parisien a débouté Konbini de sa plainte en diffamation. Les dirigeants de ce média en ligne n'avaient pas apprécié voir La lettre A publier dans ses colonnes l'identité de ses actionnaires, la famille Perrodo, composée d'industriels du pétrole et de milliardaires. La décision, publiée par Libération, a atteint une belle audience ce qui devrait amener Konbini à réfléchir la prochaine fois que le site tente une procédure bâillon.

Les faits reprochés à La Lettre A

En mai 2019, le site d'infodivertissement a porté plainte contre La lettre A pour diffamation. En cause, un article du média spécialisé qui décryptait le modèle économique de Konbini. Entre autres révélations, on y apprenait ainsi que ses propriétaires cherchaient, pour le moins, à rester discrets. La famille Perrodo, quinzième fortune de France, mais relativement peu connue, en serait en effet l'actionnaire principal via un réseau complexe de sociétés plus ou moins opaques immatriculées au Luxembourg et aux Bahamas.

L'article explore également le mélange des genres que constitue la ligne éditoriale du site : capable d'un véritable travail journalistique, il adopte avant tout un ton décalé et orienté divertissement… mais est aussi un vrai relai de communication pour ceux qui sont prêts à ouvrir assez grand leur porte-monnaie. Les articles sponsorisés sont en effet à la base du business model de l'entreprise. Plusieurs noms de l'organigramme de l'entreprise auraient également des liens étroits avec des acteurs du monde politique, à l'image de son ancienne directrice de la communication.

Défaite juridique et effet Streisand pour Konbini

Communément appelée « procédure bâillon », la plainte de Konbini n'est, pour beaucoup, rien de plus qu'une tentative d'intimider un média ayant moins d'audience et de moyens en lui imposant des frais de justice importants. Rendue plus simple encore par l'application au droit français d'une directive européenne sur le secret des affaires, cette méthode est théoriquement illégale. C'est d'ailleurs ce qu'a estimé le tribunal dans son verdict. Expliquant que l'article ne revêtait aucun caractère diffamatoire, lui donnant une légitimité supplémentaire, la décision condamne de plus Konbini à 6 000 euros de dommages et intérêts pour procédure abusive.

Le jugement, qui rappelle « l’importance, dans une société démocratique, de pouvoir investiguer, débattre et émettre des opinions critiques sur les questions relatives à la transparence et au pluralisme des médias », est un camouflet pour Konbini, d'autant que l'entreprise est en théorie concernée par la protection de la liberté de la presse. Et un cruel rappel de l'effet Streisand, un phénomène médiatique qui désigne l'audience donnée involontairement à un contenu en tentant d'en empêcher la diffusion.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
D_Sponge
Merci la Lettre A, et merci à Clubic de relayer l’information ! J’y réfléchirai à deux fois avant de regarder une de leurs vidéos à présent (même si je dois bien dire qu’elles sont plutôt de qualité).<br /> (Oh, et « relais » prend un -s, même au singulier :))
okololo
#PierreBarnerias #FAKE-UP<br />
Werehog
Un peu de jugeotte et on voyait bien que c’était un média poubelle de toute façon…
ultrabill
Rendue plus simple encore par l’application au droit français d’une directive européenne sur le secret des affaires, cette méthode est théoriquement illégale.<br /> J’ai pas compris : c’est plus simple de lancer une procédure illégale ?
pecore
C’est plus simple de trouver un motif de plainte pour lancer une procédure.
ultrabill
Mais alors qu’est-ce qui est illégal ?
Bombing_Basta
De dénoncer « l’armée privée » de drahi… <br /> Clubic.com – 6 Oct 22<br /> Reflets.info interdit de publier à nouveau sur Altice, notamment les infos...<br /> Les défenseurs de la liberté de la presse le redoutaient, la justice française l'a fait. L'application d'une directive européenne sur le secret des affaires a fait sa première victime.<br />
Popoulo
ll devient juste illégal d’embêter les copains des copains.<br /> Et si un média quelconque décidait de mettre la liste des juges et leurs affiliations politiques, ous sont pistonnés la famille, les copains haut placés etc… réagiraient-ils pareil ? Le jugement serait-il identique ?
LedragonNantais
Kombini est un des plus gros acteur de propagande du wokisme et du sjwisme. Dès que je vois leur logo où que ce soit je zap. Très bon pour Lettre A. J’èspere que plus de petit médias fouineurs, vont à l’avenir mettre leur nez dans les affaires de ce genre de médias, et savoir surtout qui sont leur bienfaiteurs…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

L'excellent SSD 2,5
Idée cadeau | Papertrophy : des animaux en papier
Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Idées cadeaux : 5 accessoires Nintendo Switch pour Noël
Le prix du kit mémoire Kingston FURY Renegade DDR4 2x16 Go s'effondre (-32%)
Après le Black Friday, voici 10 idées cadeaux pour Noël
Vous devriez faire attention à vos données collectées depuis ces caméras et sonnettes connectées
Google One déploie son VPN gratuit sur les Pixel 7 et 7 Pro
Le Bitcoin est à bout de souffle, peut-il encore revenir ? La BCE n'y croit pas
Haut de page