Free : Xavier Niel se lance au Sénégal, pour contrer Orange

04 octobre 2019 à 15h18
0
free-senegal-couv.jpg
© Twitter @balde0101

Tigo, deuxième opérateur sénégalais derrière Orange, va désormais commercialiser ses offres sous la marque Free.

Xavier Niel est sans doute l'un des meilleurs ennemis d'Orange. Le propriétaire d'Iliad, maison-mère de Free, a traversé la méditerranée et s'est emparé de Tigo Sénégal, deuxième opérateur du pays de la Téranga derrière Orange. Le milliardaire français a mis la main sur Tigo via sa holding personnelle, NJJ, à travers un consortium franco-africain. L'opérateur local vient ainsi d'être renommé Free Sénégal.

Free Sénégal mise sur la data

Au Sénégal, Free se vante déjà de proposer de la 4G, même si comme en France, ce sont les clients des villes qui en profiteront les premiers. L'opérateur a également l'intention de casser les prix, en offrant aux Sénégalais de la data à un tarif défiant toute concurrence. Le forfait de 30 minutes accompagné de 2 Go de données et des appels illimités via l'application WhatsApp est par exemple proposé pour 1 000 francs CFA, la monnaie locale, soit 1,50 euro.


De l'autre côté, pour ce même tarif, son principal concurrent Orange Sénégal propose, certes, deux heures d'appels, mais seulement 300 Mo de data et 100 SMS. Pour bénéficier d'un forfait offrant au moins 1 Go de données, il faut débourser 4 900 CFA, soit environ 7,50 euros. Vous pouvez également vous procurer un pass de 2,5 Go, valable au mois contre 2 000 francs CFA (3 euros).

Xavier Niel ne compte pas faire de la figuration

Free Sénégal ne s'arrête pas aux simples forfaits mobiles. L'opérateur a également annoncé le lancement de Free Money, son propre service de transfert d'argent. Une réponse à Orange Money, le service de son concurrent qui permet le paiement mobile, l'achat de crédit et... le transfert d'argent. Une Freebox pourrait aussi être prochainement commercialisée dans le pays.


Vous l'aurez compris, Xavier Niel et Free ne débarquent pas au Sénégal pour faire de la figuration, mais bien pour bousculer le marché. Pour jouer son rôle - parfois contesté - de trublion. Sur place, Orange détient 53 % du marché et compte environ 9 millions d'abonnés, soit largement plus du double de Free Sénégal (ex-Tigo, 26 % de parts de marché), et Expresso (rien à voir avec la café), qui capte 21 % de parts de marché.

Source : Capital
Modifié le 04/10/2019 à 15h27
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top