Un document dévoile les bénéficiaires de la générosité de la discrète Fondation Musk

24 janvier 2019 à 18h08
0
elon musk

Elon Musk garde généralement le secret sur les dons qu'il effectue via sa fondation. Mais des documents permettent d'en savoir davantage sur leurs bénéficiaires. On y retrouve notamment une large part consacrée à l'IA, mais aussi l'organisation caritative de son frère ou l'école de ses enfants.

Si vous voulez en savoir plus sur la Fondation Musk, vous pouvez vous rendre sur son site Internet. Mais vous risquez d'être déçu(e) : la totalité du site contient exactement 33 mots, écrits simplement en noir sur fond blanc. Néanmoins, The Guardian a réussi à se procurer des documents, qui détaillent les contributions de l'organisme d'Elon Musk.

10 millions de dollars pour la recherche sur l'IA


Depuis sa création en 2001, la Fondation Musk a versé plus de 54 millions de dollars (environ 48 millions d'euros) à diverses organisations. Le plus gros don jamais enregistré ne donne pas beaucoup d'informations sur son bénéficiaire final. En effet, il a été effectué en 2016, au profit de Vanguard Charitable, un organisme collecteur de fonds, qui les redistribue ensuite à des organisations caritatives. Ce système rend alors difficile l'identification du donateur.

Mais les documents permettent aussi de mettre en évidence l'une des problématiques de prédilection d'Elon Musk : la quête d'une intelligence artificielle sûre, qui servirait l'humanité. La Fondation Musk a ainsi contribué à hauteur de 10 millions de dollars (près de 9 millions d'euros) à une société de recherche fondée en 2015, nommée OpenAI. Un montant qui dépasse largement celui accordé aux autres domaines figurant dans le périmètre de la fondation.

Musk n'oublie pas sa famille


Mais les dons réalisés par la Fondation Musk font également apparaître des bénéficiaires proches du milliardaire. En 2010, elle a ainsi participé financièrement au lancement de Kitchen Community, une organisation destinée à l'éducation des enfants dans les zones isolées. Une initiative portée par... Kimbal Musk, petit frère d'Elon Musk.

Entre 2011 et 2013, la fondation a également donné 100 000 dollars à l'école Mirman, située à Los Angeles. L'établissement était alors fréquenté par les enfants d'Elon Musk.

Il faut cependant préciser que ces donations n'ont rien d'illégal. Et elles ne revêtent pas un caractère exceptionnel en comparaison à d'autres fondations financées par des milliardaires.

En dernier lieu, citons un dernier exemple de bénéficiaire de l'organisation. En 2012, un petit groupe nommé « Angelenos Against Gridlock » a reçu 25 000 dollars de la fondation Musk. Son but : faire pression sur les pouvoirs publics pour désengorger une route du comté de Los Angeles, régulièrement utilisée par Elon Musk. Mais ça, c'était avant qu'il ne se lance dans la construction de tunnels anti-bouchons.
Modifié le 25/01/2019 à 12h57
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top