The Boring Company : un premier test du tunnel a été effectué sous Los Angeles

Grégoire Huvelin Contributeur
19 décembre 2018 à 16h48
0
Tunnel The Boring Company

Un premier essai du tunnel anti-bouchons de The Boring Company a été réalisé dans la nuit du mardi 18 décembre 2018, sous Los Angeles. Pour l'occasion, Elon Musk a mis au jour un nouveau système de roues déployables censé maintenir le véhicule lors de son déplacement.

Les projets de The Boring Company avancent doucement mais sûrement. Après un premier test fixé au 10 décembre, puis repoussé huit jours plus tard, les équipes de l'entreprise fondée par Elon Musk ont enfin réalisé une démonstration de leur tunnel anti-bouchons situé sous Los Angeles. Tunnel dont l'objectif, à l'avenir, sera de relier l'aéroport de LA à son centre-ville en l'espace de huit minutes seulement.

Uniquement réservé aux véhicules à la fois électrique et autonome


Après une avancée significative des chantiers, Elon Musk a eu le plaisir de faire tester son projet à plusieurs médias américains tels que Electrek et TechCrunch, sur une portion d'1,14 kilomètre située sous la 120e rue de Hawthorne, une ville du Comté de Los Angeles. Pour l'occasion, la firme californienne a privilégié l'utilisation d'une Tesla Model X. Un choix loin d'être anodin.


Car Elon Musk a de suite précisé que seuls les véhicules autonomes et électriques, au moins capables de freiner et d'accélérer tout seuls, seront autorisés à emprunter son tunnel. A l'heure actuelle, les produits Tesla demeurent les seuls éligibles, avant que cette alternative au réseau routier classique n'ouvre ses portes à d'autres voitures. Ces dernières devront d'ailleurs s'équiper de « tracking wheels », ou « roues de suivi », littéralement.

Une allure modeste, mais qui devrait grimper


Concrètement, ce nouveau système mis en place par le groupe repose sur de petites roues installées sous le châssis du véhicule. Une fois dans le tunnel, elles se déploient latéralement de sorte à s'appuyer sur des parois externes dans le but de maintenant l'automobile dans le droit chemin malgré une vitesse élevée. A l'avenir, cette pièce complémentaire devrait même être vendue sur le marché entre une fourchette de 200 à 300 dollars, comme nous l'apprend TechCrunch, présent à la conférence de presse.


Lors des tests, l'engin utilisé a atteint la vitesse de 56 km/h environ. Une allure bien loin des objectifs d'Elon Musk, qui compte exploiter au maximum ce tunnel anti-bouchons autorisant des vitesses tutoyant les 240 km/h. Un moyen de diviser le temps de trajet entre l'aéroport et son centre ville par cinq, par rapport à la durée habituellement enregistrée lors d'un déplacement en voiture.
13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top