Brevets : Apple, Microsoft, Napster, Rhapsody en justice

01 juin 2018 à 15h36
0
Le magazine Ars Technica rapporte qu'une nouvelle de plaintes a été déposée par les sociétés Sharing Sound LLC et MONKEYmedia auprès des cours fédérales Est et Ouest du Texas pour violation de brevets.

Sharing Sound LLC détiendrait en effet des droits de propriété intellectuelle sur les dispositifs de « distribution musicale par Internet ou au travers d'un site Internet ». Le document en question décrit un système de paiement, une prévisualisation des morceaux de musique ainsi qu'un panier au sein duquel l'utilisateur peut y placer ses achats. Clairement, ce sont donc les plateformes de vente de musique qui sont la cible de ce recours judiciaire. Parmi sociétés incriminées nous retrouvons Apple, Microsoft, Rhapsody ou encore Napster.

Le navigateur Safari serait également en violation d'un autre brevet, déposé cette fois par MONKEYMedia. La société détient en effet les droits sur un système via lequel l'utilisateur est en mesure de régler la quantité d'informations à afficher à l'écran. Cette fonctionnalité se retrouve par exemple dans la prévisualisation d'un flux RSS au travers de Safari et se présente sous la forme d'un petit control à glisser de droite à gauche pour ne révéler que le titre d'un article ou l'ensemble de son contenu disponible. Selon MONKEYmedia, les logiciels DVD Player et Front Row, embarqués au sein du système Mac OS X, seraient également en violation du brevet puisqu'ils permettraient de ne révéler qu'une partie d'un fichier vidéo.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Steam sur Mac : 11% des ventes de jeux depuis son lancement
Facebook : Mark Zuckerberg présente ses excuses
L'iPad interdit de stade chez les Yankees
L'application Google My Tracks GPS passe en open source
Sony et Samsung pourraient conclure un partenariat sur la TV 3D
Windows Live Video Message bêta fermera ses portes le 21 juillet
Waka dément censurer ses comm'
uTorrent ouvre le projet Falcon au public
Des chercheurs japonais inventent un matériau pour créer des super-disques
Après ICQ et Facebook, le russe  DST continuera ses investissements
Haut de page