Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news

13 décembre 2019 à 18h27
0
Fake news

Afin de jouer au mieux son rôle de régulateur, conformément à la récente loi « anti-fake news », le CSA a décidé de s'entourer d'experts. L'autorité a donc fait appel à des journalistes, des dirigeants, des chercheurs, ou encore à des associatifs, constituant ainsi une équipe dédiée à la question de la désinformation.

La loi du 22 décembre 2018, également connue sous le nom de loi « anti-fake news », relative à la lutte contre la manipulation de l'information, concerne l'ensemble des plateformes en ligne. Celles-ci sont tenues de mettre en œuvre diverses actions permettant de limiter la diffusion de fausses informations, en particulier en période électorale.

Élaborer de nouveaux outils contre la désinformation

Dans ce cadre, c'est le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) qui a été chargé, par le gouvernement, de surveiller l'application de ces nouvelles règles. L'organisme a ainsi envoyé de premières recommandations aux plateformes le 15 mai dernier, afin de les aider à lutter le plus efficacement possible contre la propagation de fake news, quelques jours avant les élections européennes.

À présent, le CSA cherche à « concevoir les outils de cette nouvelle régulation ». Dans cet objectif, l'autorité a constitué une équipe projet de neuf personnes, toutes issues de ses services. Ce groupe aura notamment pour rôle de travailler sur la mise en œuvre du dispositif prévue par la loi, mais également d'anticiper les implications de potentielles futures réglementations, en particulier quant à la lutte contre les contenus haineux en ligne.

CSA : Les Experts

Par ailleurs, l'équipe projet pourra s'appuyer sur un comité d'experts, extérieurs au CSA. Composé de 18 personnes d'horizons différents, il aura un rôle consultatif et pourra également émettre des avis et des propositions. Il sera piloté par Michèle Léridon, ancienne directrice de l'information de l'Agence France-Presse (AFP) et conseillère du CSA.

Les membres du groupe seront donc chargés d'apporter un éclairage à la fois juridique, économique, scientifique et éthique sur la lutte contre les fake news. C'est pourquoi on retrouve des profils aussi divers que Cécilia Ragueneau, ancienne directrice générale d'iTélé et de RMC, Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières, Sophie Viger, directrice générale de l'école 42, ou encore Christine Balagué, professeure titulaire de la chaire « Good in Tech » de l'Institut Mines-Télécom Business School.

Le comité d'experts se réunira plusieurs fois par an, pour débattre des sujets autour de la désinformation en ligne. La première réunion est prévue dès aujourd'hui.

Source : CSA
Modifié le 16/12/2019 à 11h57
31
20
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top