Enfants influenceurs : le Sénat adopte une loi qui va encadrer leur travail sur le web

26 juin 2020 à 12h05
6
enfant influenceur © Pixabay / ShiftGraphiX
© Pixabay / ShiftGraphiX

Le texte, qui doit permettre d'encadrer le travail des enfants dits "influenceurs", a été adopté par les deux assemblées en première lecture.

Le Sénat examinait, le jeudi 25 juin en première lecture, une proposition de loi émanant de députés LREM qui vise à encadrer l'exploitation commerciale de l'image d'enfants de moins de seize ans, sur les plateformes en ligne. La question est évidemment épineuse, mais aussi très actuelle, et le vide générique pourrait bien être en passe d'être comblé, pour réglementer et encadrer l'activité d'enfants sur des plateformes comme Twitch, TikTok, YouTube ou Instagram, où ils sont de plus en plus nombreux à se mettre en scène.

La proposition vise à combler un vide juridique autour des contenus du Web

C'est à l'unanimité que les sénateurs ont voté, jeudi, la proposition de loi du député de la majorité Bruno Studer, avec le vote de certains amendements également. Le texte avait déjà été voté par l'Assemblée nationale en première lecture avant la crise du coronavirus, le 12 février dernier. Et si le processus de la navette parlementaire n'est pas terminé, la loi sera vraisemblablement bientôt adoptée, sa nécessité paraissant impérieuse. Mais que nous dit-elle cette fameuse loi ?

La proposition de loi permettra d'étendre l'autorisation individuelle préalable et la réglementation applicable aux enfants employés dans les secteurs du spectacle, de la mode, du cinéma ou de la télévision aux enfants de moins de seize ans qui apparaissent en ligne de façon générale, que ce soit sur les réseaux sociaux, comme sur des plateformes de vidéo à la demande ou de streaming. En gros, la loi s'étendra aux jeunes e-sportifs et aux influenceurs capables de générer des communautés entières.

Les enfants qui participent à des vidéos partagées sur les plateformes en ligne et qui n'entrent pas dans le cadre juridique d'une relation de travail basculeront sur un régime ad hoc de déclaration de l'activité. Les plateformes, elles, devront adopter des chartes visant à lutter contre l'exploitation commerciale illégale de l'image des enfants. Elles seront aussi contraintes d'offrir sans discussion un "droit à l'effacement" aux mineurs qui le souhaitent. Le droit à l'oubli pour les jeunes, donc.

La relation enfants/parents sera enfin réglementée

Le Sénat a procédé à certains ajustements et modifications de la loi avant de procéder au vote, grâce aux amendements. Concernant le fameux régime d'autorisation individuelle, qui sera donc étendu à toutes les activités en ligne, les sénateurs ont souhaité que celui-ci s'applique également aux parents, qui seront considérés comme "l'employeur" de l'enfant s'ils diffusent la vidéo dans laquelle le mineur est mis en scène.

Mais qu'en est-il concrètement des zones grises ? Ces vidéos ou contenus pour lesquels il est difficile de dire si il y a une relation de travail. La proposition de loi a prévu de les réglementer. Cela concerne notamment les enfants qui apparaissent dans des vlogs familiaux. Le texte prévoit ainsi que la déclaration prenne en compte le temps consacré par l'enfant aux vidéos, et les revenus engrangés par la famille.

Les parents "employeurs" pourront percevoir les revenus à la base destinés à leur enfant sur leur compte bancaire. Mais la loi obligera les parents à verser eux-mêmes ces revenus sur un compte ouvert à la Caisse des dépôts, validant ainsi un encadrement des horaires et des revenus du mineur.

À l'initiative du projet, le député Bruno Studer a tenu à saluer ses "collègues sénateurs pour tout le travail qu'ils ont fourni pour améliorer encore, ce qui est la première initiative législative mondiale", le tout pour l'intérêt des enfants.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
Blues_Blanche
Dans le conseil il y aura Jordy. Dur dur d’etre un bébé
cloomcloom
Ça ne serait pas bête d’avoir le retour des enfants stars. Il me semble qu’il s’est embrouillé avec ses parents pour des histoires d’argent.<br /> Mais est-ce qu’Alison c’est toujours sa copine à lui?
Blues_Blanche
J’en plaisante, mais c’est un sujet important. Tant du côté des enfants qui sont «&nbsp;exploités&nbsp;», considérés comme influenceurs que de ceux qui regardent ces vidéos.<br /> Je connais une gamine de 10 ans qui répond qu’elle voudra être influenceuse quand on lui demande ce qu’elle fera quand elle sera grande…
c_planet
bon alors, vu que mes gamins avancent doucement en âge, je les laisse un peu piloter YT Kids et je découvre les familles YT qui font des événements et des défis pour avoir des vues. Comment, dire, … si au premier abord ça peut paraitre gentillet, au bout du compte tu vois clairement la relation malsaine que ça engendre. Déjà au-delà du fait que tout doit être génial et incroyable, chaque découverte est surjouée car sinon y aurait même pas besoin de filmer. Et donc, les parents poussent les enfants à passer 24h sur une balancelle, dans leur lit, etc. Ils n’ont plus de vie irl strict, au buffet resto la mère fait un sondage YT pour demander si le gamin doit prendre boeuf ou poulet, pour savoir lequel des deux gamins va prendre le lit du dessus dans l’hotel, etc. un des pires trucs vu, c’est le jeu «&nbsp;le sol c’est de la lave&nbsp;», phrase dite par la mère toute puissante qui oblige ses enfants robots à tenir sur un point haut dans les trois secondes, ça dure des heures dans leur journée, même le plus fidèle des chiens lui boufferait le mollet après 20 minutes …
Bombing_Basta
le tout pour l’intérêt des enfants.<br /> L’intérêt des enfants, ça serait d’interdire simplement des telles pratiques.<br /> Un parent est sensé éduquer et subvenir aux besoins d’un enfant, pas l’instrumentaliser et le formater pour s’engraisser sur son dos.<br /> Et de manière générale, s’adresser aux enfants pour vendre devrait être interdit (c’est pas la pub sur france TV qu’il fallait supprimer, mais la pub sur tous médias confondus s’adressant aux enfants).
chaton51
bien vu VDD
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La smart TV LED Philips The One 65
Après 28 jours dans l'espace, la capsule Crew Dragon fait un sans-faute
COVID-19 : la NASA, l'ESA et la JAXA font équipe pour le suivi des effets de la pandémie
Stadia 2.23 prépare la suite : partage familial et réseau mobile au programme
Wirecard, prestataire de services de paiement, dépose le bilan et laisse une dette colossale
Le soldes Steam ont débuté : les jeux qu'il ne faut absolument pas rater
OPPO Find X2 Lite, une version Lite qui a tout d'une grande !
YouTube lance à son tour sa fonctionnalité pour concurrencer TikTok
Markdown, PDF, images : GitHub pour Android s'enrichit de nombreuses fonctionnalités
L'AutoPilot de Tesla confond Burger King et panneau stop, le fast-food en fait une publicité
Haut de page