Le nouveau routeur T4000 de Juniper sera lancé au second semestre 2011

18 novembre 2010 à 16h24
0
00FA000003411480-photo-juniper-logo.jpg
Juniper complète sa série de routeurs T avec un nouveau modèle, le T4000. Annoncé aujourd'hui, il se veut l'offre de plateforme de routage la plus rapide du marché, selon le communiqué de Juniper Networks. Pour l'entreprise, c'est une façon de répondre à la demande de trafic croissante, liée aux besoins de la vidéo, du cloud computing ou des mobiles.

Le T4000 se veut donc « le routeur IP/MPLS le plus rapide et le plus dense du marché. » Il délivre une vitesse de 240 Gbits par port, pour une consommation électrique de 2,7 W par gigabit de trafic traité. A ce titre, il serait trois fois plus efficace que le précédent T1600.

Le nouveau routeur est compatible avec les anciens matériels, permettant un remplacement des T640 et T1600 « sans générer ni interruption de service, ni changement de l'interface utilisateur. » Basé sur le système d'exploitation Junos, comme les autres produits de la gamme T, le T4000 offre une capacité multichâssis intégrée à l'architecture. « Avec le T4000, Juniper est désormais le premier à offrir une solution parfaitement compatible avec trois générations de routeurs depuis le lancement du T640 il y a plus de 8 ans, » explique le communiqué de Juniper.

Juniper Networks précise que son T4000, dont le prix n'a pas été communiqué, sera disponible au cours de la deuxième moitié de l'année 2011.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top