La panne de Google révèle d'importantes failles en matière de cloud

03 juin 2019 à 18h13
26
Google Cloud Platform logo

Dimanche soir, Google Cloud a connu un dysfonctionnement de grande ampleur. Cette panne a rendu inaccessibles de nombreux services de l'entreprise américaine, mais également des applications telles que Snapchat ou Spotify, soulignant au passage les risques engendrés par une dépendance aussi forte à un seul fournisseur.

La panne a fait grand bruit dimanche soir. Snapchat était en panne sèche, et les utilisateurs clamaient leur désarroi sur d'autres réseaux sociaux. La cause de ce problème était en fait à chercher chez un fournisseur de l'application : Google Cloud.

De nombreuses applications en rade

Google Cloud est une plateforme d'hébergement cloud, proposée par la filiale d'Alphabet. Hier, elle a été confrontée à un « problème d'encombrement du réseau dans l'Est des États-Unis », selon un communiqué de l'entreprise. Cette dernière n'a pas donné davantage de précisions quant à l'origine de la panne, mais a indiqué qu'elle publierait un rapport détaillé, une fois son enquête interne terminée.

Quoi qu'il en soit, cet incident a empêché l'accès à plusieurs services de Google : YouTube, Gmail, Analytics... mais également à certaines applications : Snapchat donc, ainsi que Shopify ou Discord...

Pas d'alternative en cas de problème

Si le problème a depuis été résolu, il en dit long sur la dépendance de nombreuses entreprises à un seul fournisseur d'hébergement, en l'occurrence Google. Cela prouve, premièrement, que la défaillance d'un seul acteur peut avoir des répercussions sur des centaines de millions d'utilisateurs, via les multiples services affectés. Google Cloud a en effet permis à plusieurs sociétés de lancer leur solution, grâce à des coûts d'hébergement réduits.

Mais la panne démontre également que ces entreprises n'ont prévu aucune solution de secours. Et en cas de souci, comme cela a été le cas ce week-end, les applications s'avèrent impossibles à utiliser. Pour une plateforme comme Snapchat, les répercussions restent limitées, si ce n'est en chiffre d'affaires potentiellement perdu. Mais à l'heure où les particuliers utilisent de plus en plus d'objets connectés chez eux (smart home), une telle dépendance amène à s'interroger.

Source : TechCrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
26
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Suez se rebiffe face à Veolia, en annonçant avoir reçu le soutien des fonds Ardian et GIP
HSBC est sommé de préciser son calendrier de sortie des énergies fossiles
Jeux vidéo : pourquoi les patchs day one sont-ils devenus la norme ?
Comment choisir votre téléviseur ? Tous nos conseils pour faire le bon choix
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : les nouveautés de la SVoD en janvier 2021
Test Toshiba Canvio Flex : un disque dur externe classique et bon marché
Que peut faire un « satellite espion » ?
Rétrospective : nos interviews les plus marquantes de 2020
Xbox : Microsoft fait le point sur les exclusivités qui sortiront en 2021
Haut de page