La panne de Google révèle d'importantes failles en matière de cloud

Bastien Contreras Contributeur
03 juin 2019 à 18h13
0
Google Cloud Platform logo

Dimanche soir, Google Cloud a connu un dysfonctionnement de grande ampleur. Cette panne a rendu inaccessibles de nombreux services de l'entreprise américaine, mais également des applications telles que Snapchat ou Spotify, soulignant au passage les risques engendrés par une dépendance aussi forte à un seul fournisseur.

La panne a fait grand bruit dimanche soir. Snapchat était en panne sèche, et les utilisateurs clamaient leur désarroi sur d'autres réseaux sociaux. La cause de ce problème était en fait à chercher chez un fournisseur de l'application : Google Cloud.

De nombreuses applications en rade

Google Cloud est une plateforme d'hébergement cloud, proposée par la filiale d'Alphabet. Hier, elle a été confrontée à un « problème d'encombrement du réseau dans l'Est des États-Unis », selon un communiqué de l'entreprise. Cette dernière n'a pas donné davantage de précisions quant à l'origine de la panne, mais a indiqué qu'elle publierait un rapport détaillé, une fois son enquête interne terminée.

Quoi qu'il en soit, cet incident a empêché l'accès à plusieurs services de Google : YouTube, Gmail, Analytics... mais également à certaines applications : Snapchat donc, ainsi que Shopify ou Discord...

Pas d'alternative en cas de problème

Si le problème a depuis été résolu, il en dit long sur la dépendance de nombreuses entreprises à un seul fournisseur d'hébergement, en l'occurrence Google. Cela prouve, premièrement, que la défaillance d'un seul acteur peut avoir des répercussions sur des centaines de millions d'utilisateurs, via les multiples services affectés. Google Cloud a en effet permis à plusieurs sociétés de lancer leur solution, grâce à des coûts d'hébergement réduits.

Mais la panne démontre également que ces entreprises n'ont prévu aucune solution de secours. Et en cas de souci, comme cela a été le cas ce week-end, les applications s'avèrent impossibles à utiliser. Pour une plateforme comme Snapchat, les répercussions restent limitées, si ce n'est en chiffre d'affaires potentiellement perdu. Mais à l'heure où les particuliers utilisent de plus en plus d'objets connectés chez eux (smart home), une telle dépendance amène à s'interroger.

Source : TechCrunch
26 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top