VivaTech 2019 - Qwant et Microsoft s'associent pour rivaliser face à Google

Mathieu Grumiaux Contributeur
20 mai 2019 à 19h40
0
Qwant

Le moteur de recherche va utiliser la plateforme Azure pour améliorer la pertinence des résultats envoyés, tout en garantissant ses engagements en matière de respect de la confidentialité des utilisateurs.

Le partenariat a été annoncé durant le salon Viva Technology, qui vient tout juste de fermer ses portes à Paris. Qwant, le moteur de recherche français qui se présente comme une alternative à Google sur le terrain de la vie privée, vient de signer un accord avec Microsoft afin d'utiliser les technologies de cloud computing Azure.


Qwant va utiliser les technologies Microsoft


Qwant explique vouloir améliorer les résultats obtenus par son moteur de recherche en utilisant la puissance technologique développée par Microsoft. Le moteur de recherche serait capable d'indexer plus de 100 milliards de pages par an, et profiterait des dernières innovations de l'éditeur de Redmond en matière d'analyse d'image et d'intelligence artificielle. Qwant déléguera également sa stratégie publicitaire à Bing Ads, la régie appartenant à Microsoft.

La société française ne dispose pas des mêmes armes technologiques qu'un Google, et a besoin de s'associer à un partenaire du poids de Microsoft comme l'explique Eric Léandri, PDG de Qwant au Figaro : « Si nous voulons passer à l'échelle supérieure, aller chercher des utilisateurs hors d'Europe, nous devons recourir à la puissance des serveurs en ligne Microsoft Azure ».

L'association ne changera rien au respect de la vie privée


Pourtant, cette association fait craindre aux utilisateurs que Qwant n'abandonne un peu sa promesse du respect de la confidentialité des informations personnelles. On le sait, Microsoft se montre moins respectueux de la vie privée de ses utilisateurs à travers ses nombreux produits et services.

Malgré tout, Eric Léandri se veut rassurant et explique que les informations seront anonymisées par Qwant avant l'envoi sur les serveurs de Microsoft. « Trahir ma promesse n'aurait aucun intérêt ! Microsoft n'est pas Google, et nous restons un acteur souverain. Tous nos data centers sont ouverts et chacun peut venir voir comment fonctionne notre plateforme ».

La Commission Informatique et Liberté (Cnil) et l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) auraient également été consultées pour vérifier la validité du système mis en place.

Qwant veut désormais accélérer sa croissance à l'international et ce partenariat devrait l'aider à boucler une levée de fonds de 30 millions d'euros, prévue courant juin.
Modifié le 20/05/2019 à 20h30
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top