Cinq tendances DevOps pour 2019

le 26 février 2019 à 18:11
 0
Software as a service SaaS

TRIBUNE - Harbinder Kang, Responsable mondial des opérations de développement au sein de l'entreprise internationale Finastra spécialisée en développement de logiciels financiers, s'est penché sur les nouveaux outils et disciplines qui ont émergé pour soutenir l'approche DevOps.

DevOps (Développement et opérations) en tant qu'approche du développement logiciel s'est largement établi au cours des neuf dernières années. Le regroupement des fonctions de développement et d'exploitation informatique a apporté de nombreux avantages, notamment une meilleure communication et une collaboration accrue.

De DevOps à NoOps


Le passage à NoOps (pas d'opérations) s'accélère et devrait continuer d'accélérer au cours de l'année à venir.

Traditionnellement, lorsqu'un professionnel souhaite utiliser une ressource informatique (tel qu'un environnement de test), il dépend d'une équipe d'exploitation distincte pour traiter la demande en son nom. La procédure, bien que largement répandue, peut entraîner des frustrations à cause du délai entre la demande initiale et son traitement.

Avec NoOps, l'équipe des opérations rend cette expérience plus transparente. Elle est réalisée avec une automatisation intelligente qui permet le libre-service, responsabilise l'entreprise et favorise la transparence de l'équipe qui en est chargée. Le professionnel peut ainsi utiliser les ressources informatiques directement et sans attendre. Cela permet à différents collaborateurs au sein de l'entreprise d'améliorer leur productivité.

« une automatisation intelligente qui permet le libre-service, responsabilise l'entreprise et favorise la transparence »


Prenons une simple analogie : imaginez que vous deviez appeler votre fournisseur de services Internet chaque fois que vous voulez utiliser Internet, puis attendre qu'il réponde à votre demande. Difficile à concevoir, n'est-ce pas ? Il en va de même pour les demandes informatiques, qui doivent devenir plus homogènes.

Bien que l'on parle de NoOps depuis deux ans, je pense que les entreprises verront les avantages potentiels l'année prochaine et concentreront leurs efforts sur la création d'une pratique. Un modèle de Platform as a Service suppose une approche NoOps et nous constatons déjà un intérêt croissant des sociétés de services financiers pour aller rapidement dans cette direction.

L'intégration de l'IA et DevOps


DevOps est de plus en plus axé sur les données. L'augmentation spectaculaire du nombre d'applications fournies par le biais d'un modèle Software as a Service basé sur le cloud signifie que les entreprises collectent de plus en plus de données sur la façon dont les individus interagissent avec les applications, mais aussi sur la façon dont ces applications sont fournies.

Grâce à ces données, il est désormais possible de mesurer les principaux indicateurs de débit et la stabilité de livraison d'une entreprise, à l'aide de paramètres tels que la fréquence de déploiement et le délai d'implémentation, ainsi que le temps nécessaire pour restaurer un service et le taux d'échec des modifications.

« je m'attends à ce que les experts en IA et en data science travaillent beaucoup plus étroitement avec les équipes de DevOps »


C'est un domaine qui est "mûr" pour l'IA et le machine learning. L'application du machine learning au cycle de vie de la distribution de logiciels permettra aux entreprises d'analyser et de comprendre les goulots d'étranglement, les blocages ou les problèmes de capacité qui surviennent ou sont susceptibles de survenir à l'avenir. Cela permettra de faire des suggestions prédictives pour rationaliser et optimiser la prestation en conséquence.

Je m'attends à ce que les experts en IA et en data science travaillent beaucoup plus étroitement avec les équipes de DevOps en 2019, pour améliorer l'efficacité et la compréhension du processus de livraison et de test des logiciels. Cet alignement est crucial pour permettre aux organisations d'agir beaucoup plus rapidement pour fournir les nouvelles fonctionnalités et caractéristiques souhaitées par le client.

DevOps


Sécurité intégrée : DevSecOps


DevSecOps va également prendre de l'ampleur en 2019. L'état d'esprit de plus en plus "Shift-Left" dans DevOps signifie qu'au lieu de traiter la sécurité comme une réflexion après coup à la fin du processus de livraison, l'accent est mis sur l'écriture de code en toute sécurité dès le premier tour. Intégrer les préoccupations relatives à la sécurité des produits et des opérations dans le pipeline de distribution continue, le plus tôt possible, accélère le cycle de test et de correction.

En 2019, je m'attends à ce que les entreprises travaillent avec leurs équipes de sécurité pour tirer parti des outils et des plates-formes de sécurité, afin d'intégrer les stratégies de sécurité dans un environnement DevSecOps automatisé et intégré.

« au lieu de traiter la sécurité comme une réflexion après coup, l'accent est mis sur l'écriture de code en toute sécurité »


Un tel environnement peut détecter automatiquement les vulnérabilités de sécurité et déterminer rapidement si le code peut ou non progresser en toute sécurité vers un environnement orienté client en utilisant des portails de qualité.

Il s'agit de permettre aux clients de bénéficier d'une valeur ajoutée, mais pas au détriment de la sécurité.

Croissance des micro-services conteneurisés


Les micro-services constituent un moyen efficace pour les entreprises de proposer des fonctionnalités à leurs clients, car cette approche permet de diviser un système plus vaste en composants indépendants, faiblement couplés, pouvant être livrés et exécutés à l'aide de conteneurs légers et isolants.

La combinaison agit comme un moyen rapide d'apporter des changements. À mesure que les organisations cherchent à devenir plus agiles, leur adoption de micro-services en conteneur le devient également.

Ce changement favorise l'adoption de plates-formes open source telles que Kubernetes de Google. Je m'attends à ce que cette tendance se poursuive - de même que l'utilisation accrue des Functions as a service.

« désormais, les développeurs peuvent écrire une fonction serverless native au cloud »


Traditionnellement, les développeurs dépendent d'une infrastructure configurée pour exécuter leurs services, mais les principaux services de cloud computing font disparaître cette infrastructure pour le développeur. Désormais, les développeurs peuvent écrire une fonction « sans serveur » native au cloud, sans avoir à se soucier de l'endroit ou de l'infrastructure sur laquelle elle s'exécute.

Les fonctions basées sur le cloud ont leurs limites, mais à mesure qu'elles arrivent à maturité, leur applicabilité à la résolution de problèmes plus complexes s'accroîtra également.

Focus accru sur la livraison continue


L'adoption d'une approche de livraison continue pour le développement de logiciels devrait augmenter dans les grandes entreprises l'an prochain. Les équipes de direction reconnaissent de plus en plus la corrélation entre les pratiques techniques clés, qui constituent la prestation continue des services et le rendement global de l'entreprise, et l'engagement organisationnel.

L'analyse approfondie des résultats des enquêtes DevOps, telles que le rapport DevOps 2018 Puppet et Splunk, montre comment l'informatique peut devenir à l'avenir un moteur de performance de l'entreprise plutôt qu'une simple source de frais pour l'entreprise. Ce changement de mentalité s'accélérera en 2019.

A propos de Finastra :
Finastra est l'une des plus importantes Fintech au monde. L'entreprise développe un vaste portefeuille de logiciels pour les services financiers disponibles sur place ou dans le cloud. Sa plateforme FusionFabric.cloud permet à tout l'écosystème des Fintechs de collaborer pour développer des nouvelles technologies, accélérer leur croissance et continuer d'évoluer afin de répondre aux nouveaux besoins du marché.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Amazon teste depuis plusieurs mois l’affichage de vidéos dans les résultats de recherche sur l’application iOS...
16:27 | Amazon
Une vulnérabilité découverte par un expert en sécurité permettait à des personnes mal intentionnées d’accéder à certaines données utilisateurs depuis Google Photos.
Trois personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir diffusé en streaming et illégalement des matchs de Premier League.
Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
La capitale a décidé de durcir le ton face à la multiplication des trottinettes, vélos et scooters en libre-service, qui provoquent de plus en plus d’accidents.
Les mots de passe d’entre 200 et 600 millions d’utilisateurs ont été accessibles à une grande partie des employés du réseau social. Facebook va prévenir les personnes touchées et les inviter à le modifier.
13:32 | Facebook
Xiaomi est en forme en ce début d’année. Après un impressionnant Mi 9, le constructeur chinois renouvelle son entrée de gamme avec le Redmi Note 7, l’indétrônable champion du rapport qualité-prix.
À l’heure où nous rédigeons ces lignes, Nick Hagues et Anne McClain se préparent à leur première sortie extravéhiculaire depuis qu’ils ont rejoint la station spatiale internationale le 15 mars à l’aide du vaisseau Soyouz. Une sortie de l’ISS à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la NASA.
12:19 | Espace
À l’instar du service de streaming musical, la société russe de cybersécurité Kaspersky s’oppose à la politique de distribution de la firme à la pomme sur son App Store.
11:47 | Kaspersky
BMW va proposer un total de 12 voitures électriques dans son catalogue d'ici 2025.
Le groupe Razer annonce une nouvelle collaboration autour du jeu mobile, avec le chinois Tencent.
10:37 | Smartphone
Une vie extra-terrestre pourrait-elle évoluer sous la surface de la planète ? C’est en tout cas ce que la NASA aimerait vérifier à l’aide d’un drone spatial autonome capable d’explorer les grottes martiennes.
10:02 | Nasa
Selon le patron d'Epic Games, malgré ses dizaines de millions de joueurs, Apex Legends n'a jamais fait trembler Fortnite.
NVIDIA cherche à rassurer. Dans le cadre d’un événement dédié à ses actionnaires, la firme au caméléon a fait part de son optimisme sur les performances de sa gamme Turing sur le marché. On apprend notamment que cette dernière se vend mieux que la génération Pascal en son temps.
Une vidéo de prise en main du prochain Galaxy Fold de Samsung laisse entrevoir une marque bien visible une fois l’écran déplié. Cependant, le téléphone présenté pourrait n’être qu’un prototype qui aurait fuité des usines d’assemblages de la marque.
scroll top