Le budget des DSI repart mais ne soutient pas assez l'innovation

Thomas Pontiroli
18 novembre 2014 à 18h18
0
Parti de très bas, le budget des directeurs informatiques confirme sa reprise en 2014, mais reste encore trop focalisé sur la gestion des affaires courantes, au mépris de la transformation numérique.

« Le temps des coupes budgétaires drastiques est révolu », écrit le cabinet Deloitte dans son enquête menée auprès de 900 directions des systèmes d'information au sein de 49 pays dans le monde. Seuls 23% des DSI interrogés rapportent une baisse de leur budget en 2014. Les autres constatent une stagnation, et même une reprise. C'est une confirmation de la tendance amorcée en 2013. Mais deux bémols ternissent cette reprise.


021C000007760299-photo-dsi-2014-deloitte.jpg


Tout d'abord, la hausse est plus le résultat des sous-investissements massifs observés ces dernières années et qui avaient atteint un plancher. Ensuite, le cabinet constate que les DSI restent accaparés par les opérations courantes, « au détriment des projets d'investissement ». Leur budget est « toujours majoritairement (55%) concentré sur la maintenance des briques essentielles du système d'information », souligne Deloitte.

Le budget ne soutient pas l'innovation



Alors que l'on parle toujours plus de transformation numérique des entreprises, les dépenses côté DSI ne progressent que de 3% sur un an, pour peser 45% des investissements. Les choses évolueront peut-être en 2015 dans la mesure où une majorité significative des responsables placent dans leurs priorités de « répondre aux nouveaux besoins métiers et de conduire la stratégie numérique ». Encore faut-il que le budget suivre.

Si 52% ses DSI n'ont aucun problème avec l'innovation et la considère même comme importante pour leur organisation - vu autrement, 48% pensent l'inverse -, ils déplorent en parallèle un budget restant insuffisant. Alors, si on leur demande vers où iraient leurs dépenses s'ils avaient les fonds, ils sont un sur trois à placer l'analytics (et le big data) en premier. Viennent, assez loin derrière, les applications mobiles et le cloud privé.

Il y a aussi un problème de maturité



A ce jour, tout de même 42% des DSI affirment avoir adopté l'analytics à des fins de stratégie d'entreprise, mais « de nombreux directeurs se tiennent encore à l'écart du sujet », déplore Deloitte. Manque de budget, certes, mais aussi manque de compétences et manque de soutien des dirigeants sont les principaux freins.

Les patrons des systèmes d'information pointent aussi du doigt le manque de maturité de leur entreprise ainsi que la mauvaise gestion des investissements. Un responsable informatique sur cinq estime en effet que son organisation n'est pas assez mature pour adopter un modèle de distribution plus agile. Et seuls 6% indiquent que leur entreprise gère de façon efficace les investissements consentis dans les technologies émergentes...

Il résulte de ce constat une évolution : les DSI adoptent de plus en plus un comportement d'entrepreneur (55%) prenant des risques, et rompant avec l'image du gestionnaire de budget. Cependant, ils continuent de privilégier leurs relations avec les dirigeants traditionnels, délaissant encore trop les nouveaux responsables (responsable des données ou du numérique), qui gagnent pourtant en importance dans l'entreprise.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top