Tesla imagine des essuie-glaces électromagnétiques

Benoît Théry Contributeur
10 septembre 2019 à 09h27
0
Tesla Model 3

Tesla met régulièrement au point de nouveaux équipements synonymes de haute technologie. Nouvelle étape par la marque : les essuie-glaces.

Un brevet a effectivement été déposé par Tesla, qui mettrait au point des essuie-glaces électromagnétiques au look futuriste.

Les essuie-glaces conventionnels mis au ban

Tesla résume ainsi ce qui est, pour la marque, le problème des essuie-glaces conventionnels : « Les avancées dans le secteur des systèmes de nettoyage des pare-brise et dans le design ergonomique des véhicules ont mené à une augmentation des besoins pour les essuie-glaces, qui ne doivent plus seulement être visuellement attrayants, mais aussi efficaces. Dans certaines situations, un conducteur ou une caméra (dans le cas d'un véhicule à conduite assistée ou autonome) a besoin d'un champ de vision parfaitement clair. Les essuie-glaces conventionnels, qui utilisent plusieurs lames, encombrent le pare-brise inutilement et dégagent insuffisamment le pare-brise, gênant la vision de la route ».

Pour Tesla, les modèles d'essuie-glaces traditionnels seraient donc encombrants et leurs capacités de nettoyage, insuffisantes. La firme invoque aussi une usure des pièces mécaniques, un manque d'efficacité énergétique et même un style qui ne répond plus à l'allure des véhicules de luxe.

Tesla essuie glaces électromagnétique
© Tesla

Technologie électromagnétique

En échange, Tesla imagine donc des essuie-glaces à la conception radicalement différente. Il s'agirait en réalité d'un essuie-glace, puisqu'il n'y aurait désormais plus qu'une seule lame balayant l'intégralité du pare-brise. Le projet comprendrait un rail de guidage et un bloc mobile électromagnétique. Ce dernier serait situé sous le capot pour plus de discrétion. Tesla explique que « le rail de guidage peut inclure une multitude de barres magnétiques disposées horizontalement le long de la courbe du pare-brise ». Cela doit permettre un nettoyage intégral du pare-brise, libérant totalement le champ de vision. Tesla souligne en outre que, contrairement aux balais d'essuie-glaces traditionnels, sujet à une importante force de frottement sur le pare-brise et nécessitant donc un surplus d'énergie, les essuie-glaces électromagnétiques permettront « une friction minimale », et par conséquent, une économie de batterie supplémentaire.

À l'heure actuelle, la distribution de ces essuie-glaces sur les véhicules Tesla n'est pas connue. Toutefois, les deux ingénieurs de Tesla Maithreya Kedambadi et Gonzalo Espinoza Graham ont annoncé sur Twitter travailler sur des « systèmes électro-mécaniques extérieurs ». D'après les dires de Graham, ces systèmes seraient destinés aux Model S, X et 3. Nicolas Clift, également ingénieur chez Tesla, est listé comme l'un des hommes à l'origine du brevet qui vient d'être déposé. Au sein de la marque, il est responsable des systèmes d'essuie-glaces et des vitres des véhicules.

Source : Electrek
8 réponses
6 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top