Au concours de piratage Pw2Own, la Tesla Model 3 offre des récompenses alléchantes

17 janvier 2019 à 10h34
1
Star de la catégorie voiture électrique, la Tesla Model 3 a forcément attiré l’œil des curieux

Le concours de piratage Pwn2Own récompensera de sommes alléchantes les hackeurs parvenant à infiltrer les systèmes de la voiture électrique Tesla Model 3.

Chaque année depuis 2007, le concours de piratage Pwn2Own rassemble plusieurs centaines de hackeurs venus pirater divers navigateurs web, mais aussi des systèmes d'exploitation et des téléphones portables. En cas de réussite, chaque « pirate informatique » repart généralement avec des sommes d'argent non négligeables. Et cette année, la Tesla Model 3, voiture à la fois électrique et connectée, fait office de cobaye.


Jusqu'à 250 000 dollars à la clé

Ainsi, des récompenses oscillant entre 35 000 et 250 000 dollars - détaillées par Zero Day Initiative - seront décernées aux férus de codes informatiques, selon la difficulté du système à infiltrer : WiFi ou Bluetooth, Autopilot, porte-clés ou encore Infotainment.

La tâche s'annonce rude, mais le jeu en vaut la chandelle. Surtout pour Tesla qui, en fonction des résultats observés, aura une belle opportunité d'améliorer ses systèmes de sécurité. C'est d'ailleurs tout le but...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Hayabusa-2 pourrait devenir la 2e sonde à rapporter de la poussière d'astéroïde sur Terre
Microsoft présentera Hololens 2 au Mobile World Congress 2019
Apple discute avec les assurances santé US pour faire rembourser l'Apple Watch
Nvidia préparerait une GTX 1660 Ti sous Turing, mais sans Ray Tracing
The Division 2 : la beta démarre le 7 février et les inscriptions sont ouvertes
Les cyberattaques coûtent en moyenne 52% de plus aux entreprises par rapport à 2017
YouTube teste de nouvelles « bulles de recommandations »
Le Futur Collisionneur Circulaire (FCC) post-LHC se dévoile un peu plus
Un processeur alimenté par des fréquences radio pour des appareils connectés sans batterie
Microsoft signe un contrat de plus d’un milliard de dollars avec le Pentagone
Haut de page