Au concours de piratage Pw2Own, la Tesla Model 3 offre des récompenses alléchantes

Grégoire Huvelin Contributeur
17 janvier 2019 à 10h34
0
Star de la catégorie voiture électrique, la Tesla Model 3 a forcément attiré l’œil des curieux

Le concours de piratage Pwn2Own récompensera de sommes alléchantes les hackeurs parvenant à infiltrer les systèmes de la voiture électrique Tesla Model 3.

Chaque année depuis 2007, le concours de piratage Pwn2Own rassemble plusieurs centaines de hackeurs venus pirater divers navigateurs web, mais aussi des systèmes d'exploitation et des téléphones portables. En cas de réussite, chaque « pirate informatique » repart généralement avec des sommes d'argent non négligeables. Et cette année, la Tesla Model 3, voiture à la fois électrique et connectée, fait office de cobaye.


Jusqu'à 250 000 dollars à la clé


Ainsi, des récompenses oscillant entre 35 000 et 250 000 dollars - détaillées par Zero Day Initiative - seront décernées aux férus de codes informatiques, selon la difficulté du système à infiltrer : WiFi ou Bluetooth, Autopilot, porte-clés ou encore Infotainment.

La tâche s'annonce rude, mais le jeu en vaut la chandelle. Surtout pour Tesla qui, en fonction des résultats observés, aura une belle opportunité d'améliorer ses systèmes de sécurité. C'est d'ailleurs tout le but...
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top