Le prochain vehicule de Tesla sera "presque complètement autonome"... enfin, c'est Musk qui le dit !

Samir Rahmoune
Publié le 08 mars 2023 à 13h00
© David von Diemar / Unsplash
© David von Diemar / Unsplash

Elon Musk vient d'annoncer que le prochain modèle de Tesla aurait droit à un niveau d'autonomie inédit.

Une annonce intéressante, mais qui laisse en même temps dubitatif. L'homme d'affaires a promis d'avancer rapidement sur l'autonomie de ses voitures électriques depuis de nombreuses années, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous pour le moment .

Plus d'autonomie pour la prochaine génération

Alors, que nous prépare Tesla pour les années à venir ? On espérait en savoir plus lors de l'Investor Day du 1er mars dernier, qui nous a surtout appris que Tesla voulait à l'avenir réduire par deux le coût de production de ses véhicules. Du flou autour des ambitions de la fameuse Partie 3 de son master plan qui pourrait en partie s'effacer avec cette nouvelle annonce d'Elon Musk.

L'homme d'affaires présent brièvement lors d'une conférence de la Morgan Stanley a en effet expliqué que le prochain véhicule produit par Tesla fonctionnera « presque entièrement en mode autonome ». La façon de présenter son nouveau projet semble indiquer qu'avec ce véhicule de nouvelle génération, le conducteur n'aura à toucher que très rarement le volant.

Le retour de la promesse non-promise ?

Mais évidemment, quand il s'agit de véhicule autonome et des engagements d'Elon Musk dans le domaine, il est nécessaire de rester prudent. Le patron de l'entreprise a multiplié les promesses depuis 2016, avant de rétropédaler plus récemment et de parler d'objectifs ambitieux non tenus.

Une direction en zigzag qui n'a pas plu aux actionnaires, dont certains ont porté plainte contre la direction de Tesla après une enquête du régulateur américain. Cette dernière montrait que le logiciel Full Self-Driving de Tesla, support de ses fonctionnalités de conduite autonome, pouvait « augmenter le risque de crash ».

Et Tesla, qui semblait bien en avance dans le secteur de la conduite autonome, doit en plus dorénavant faire face à une concurrence de plus en plus efficace. C'est ainsi Mercedes, et non Tesla, qui a le premier obtenu une certification de niveau 3 aux États-Unis. De quoi pousser à faire plus d'efforts ?

Source : Electrek

Samir Rahmoune
Par Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Morlac

Le même Musk qui bully et humilie ses employés handicapés devant 100 millions d’utilisateurs sur Twitter ? Il risque d’avoir du mal à recruter à l’avenir…

xryl

Ils seront presque complètement autonome :

Comprendre, avec la main d’œuvre que je viens de libérer chez Twitter, on peut livrer un travailleur par voiture. Il sera presque autonome, sauf pour les vidanges et le remplissage.

malak

Musk est « presque complètement con ». Ouf tout va bien en fait. Il ne ment pas.

Martin_Penwald

Et voilà ! Un Gé-Nie, on vous dit.

ayaredone

Il doit avoir les boules que Mercedes ait été le premier constructeur certifié niveau 3 :wink:

Pernel

On y croit Etron, on y croit…

ovancantfort

Tout ce qui manque, c’est juste tout ce qui est nécessaire pour obtenir les certifications officielles :grinning:
Blague à part , je suis à peu près certain que Melon n’en a rien à battre des règles, lois et normes qu’il considère peu ou prou comme des obstacles au développement de son business selon son bon désir. En particulier, les stupides lois du travail qui empêchent les corvées à merci.
Pas sûr qu’on voie de si tôt une Tesla certifiée.

Bombing_Basta

Il se dit aussi qu’elle sera presqu’accessible financièrement…

Blackalf

Il aura au moins inventé un running gag, celui de la même promesse faite depuis début 2017 et répétée chaque année. paf

kroman

En parlant de ça, où en est l’action collective lancée par les clients floués par le FSD payé $10000 et jamais livré ?