Voiture électrique moderne ou vieille thermique légère : laquelle est (vraiment) la plus écologique ?

29 avril 2022 à 17h25
55
electriccar
© Photo by Rathaphon Nanthapreecha / Pexels

C'est l'éternel débat : les véhicules électriques sont-ils vraiment plus écologiques que les voitures à moteur thermique ? De prime abord, oui, les émissions de carbone des voitures électriques sont largement préférables à celles des moteurs thermiques. Mais qu'en est-il des émissions produites par la production, et de la comparaison avec une vieille voiture ?

Nous l'entendons tous les jours : la production des véhicules électriques a une empreinte carbone plus importante que la fabrication des voitures à essence et gasoil. Regardons donc la somme totale des émissions et comparons avec les vieux véhicules.

Émissions de fabrication vs émissions sur la route

Soit, la production de véhicules électriques est plus coûteuse en émissions de carbone. Cependant, dès que les véhicules électriques sont sur la route, ces émissions diminuent drastiquement. D'après une étude de Reuters, il faut rouler 21 725 kilomètres en électrique pour tomber sous le seuil des émissions produites par un moteur thermique (production et consommation sur la route comprises).

L'étude compare les émissions d'une Tesla Model 3 et d'une Toyota Corolla. Selon vos habitudes de conduite, vous pourriez donc compenser l'empreinte carbone de la production après une année d'utilisation de votre véhicule électrique seulement.

Cependant, ces résultats concernent les voitures récentes. Qu'en est-il de l'empreinte carbone d'une voiture à moteur thermique relativement ancienne ?

Vieille voiture thermique ou véhicule électrique ?

En comparant une voiture électrique entrée de gamme (les moins chères étant la Chevrolet Bolt et la Hyundai Kona) à un véhicule de 2010, on trouve les résultats suivants : en moyenne, pour 16 000 kilomètres par an, les voitures électriques susmentionnées émettent 2 740 kg de CO2 en moins qu'un véhicule de 2010. Les émissions de la voiture de 2010 sont calculées sur la base d'une moyenne recensée par l'Agence pour la protection de l'environnement (EPA) aux États-Unis.

Bien évidemment, le problème fondamental reste celui du coût à l'achat du véhicule électrique. En réalité, aux États-Unis, l'âge moyen des voitures sur la route est de 12 ans. Par conséquent, les consommateurs réalisent des économies d'échelle conséquentes en gardant leurs véhicules thermiques. Cependant, tout cela reste à observer au vu de la montée du prix de l'essence. À suivre…

Source : ArsTechnica

Tesla Model 3
Tesla Model 3
Voitures électriques
date de sortie : deuxième trimestre 2019
Voir la fiche produit
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
55
30
batmat
Reuters fait des études maintenant ? C’est nouveau Il faut accéder à la source pour savoir ce que vaut l’étude, et si elle tient compte de l’énergie nécessaire à la destruction ou au recyclage du véhicule. Sinon c’est une étude bullshit.
batmat
L’autre problème environnemental de la voiture électrique c’est le coût environnemental des infrastructures dédiées (stations de recharge qui bouffent du cuivre…) et qui ne sont pas encore créées
marco3522
La vraie question est : si l’on a déjà un véhicule thermique, est-il plus écologique de la garder ou d’acheter une électrique neuve? La réponse est évidente. Le bilan carbone de l’électrique dépend en grande partie de sa construction, et il est libéré en une fois. Celui de la vieille thermique se répartira tout au long de sa vie. Et puis faudrait arrêter avec la pollution des autos et regarder un peu plus la pollution industrielle ou du transport maritime. La seule vraie vertu de l’électrique c’est de diminuer la pollution de l’air des citadins.
pecore
Je pense que la plupart s’accordent qu’il n’est ni rentable ni même très écolo de remplacer un véhicule thermique encore jeune par une électrique, juste parce qu’elle est électrique.<br /> La question se pose surtout lorsqu’on a besoin ou envie de changer de voiture et que cette voiture doit essentiellement servir pour des trajets courts. Là, non seulement on peut faire un geste pour la planète mais aussi bénéficier d’aides qui n’existerons peut être plus d’ici quelques années et faire des économies de carburant.
xeno
J’aimerais pouvoir rouler en électrique, mais je serais obligé de garder mon véhicule thermique pour pouvoir tracter ma remorque, sinon je fais comment pour évacuer mes déchets vert et autre besoins. Et je ne parle même pas de partir en vacances, là où je vais les bornes de recharge n’existe pas
Fathzer
J’avais en tête un kilométrage bien plus élevé pour amortir la fabrication des batteries d’une Tesla (environ 75 000km).<br /> Sur climate.mit.edu/ask-mit/how-much-co2-emitted-manufacturing-batteries on trouve entre 3 et 16 tonnes de CO2 pour une batterie de Tesla modèle 3. Si on prend une petite citadine à 100g de Co2/km (certes elle n’a aucun rapport en prestation avec la Tesla), ça nous fait 1 tonne par 10 000km. 30 000km correspond à une fourchette basse, en supposant que la production d’électricité utilisée par la Tesla soit « carbon free ». Le haut de la fourchette est à 160 000km !<br /> Quand à comparer avec une voiture déjà fabriquée, je n’ai pas trouvé de chiffres sur les rejets de CO2 de la fabrication complète (batterie+le reste).
Benjamin_Sauve
@xeno<br /> J’ai le même problème que toi.<br /> Nous avons décidé de partir en train et de fortement réduire nos déplacements sur place (location de vélo) en attendant de trouver une autre solution.<br /> La situation climatique est trop critique, la « qualité » des vacances c’est secondaire.
SplendoRage
On parle du bilan carbone toussa mais …<br /> Le bilan carbone au transport des matières premières comme le lithium depuis les mines chiliennes ? On s’en fout ?? Ah d’accord ;o C’est carbon free c’est vrai !<br /> Tous les composés viennent des 4 coins de la planète direction la Chine, puis sont ensuite renvoyés aux US pour l’assemblage …<br /> Le dégazage d’un cargo est Carbon free mais alors pour le reste … Je vous conseille pas de faire trempette dans un port industriel, parce que là … Même un ours polaire se verrait pousser une 2e b*te en nageant dedans pendant 2 min !! )et accessoirement crever au bout de 5 !)
toast
Et bien entendu une vielle voiture thermique tourne comme un moulin propre au premier jour.<br /> Je serai curieux de savoir s’il y a des mesures d’émissions carbone pour comparer avec le neuf au-delà de 100 000km par exemple. Juste pour voir…
cirdan
« Cependant, tout cela reste à observer au vu de la montée du prix de l’essence. »<br /> Et de l’électricité.
pascalavz
Bonjour, ayant fait une petite étude récemment sur le sujet, je me permets d’apporter ma contribution.<br /> Écologiquement parlant, c’est exact il faut environ 30 000 km au véhicule électrique pour devenir moins polluant que son homologue thermique… EN FRANCE.<br /> En effet l’empreinte carbone due à la production électrique en France est faible (nucléaire).<br /> Pour info une zoe qui parcourt 1km laisse une empreinte carbone de 12g en france, 84 en Allemagne et 167 en Pologne. Une clio essence tourne a 110g et une diesel à 90g.<br /> Il en résulte qu’en Allemagne ou en Pologne on amortira jamais l’empreinte carbone liée à la fabrication de la batterie. Il est difficile d’établir quelque chose de mondial, mais une étude datant d’il y a 5 ans, donnait l’avantage pour le véhicule électrique au bout de 140 000 km.<br /> Comme chacun le sait la pollution n’a pas de frontière…<br /> On pourrait parler aussi de durée de vie du véhicule. Tesla annonce 600 000km par exemple.<br /> Pourquoi pas, rappelons au passage que tesla reste du haut de gamme électrique et qu’une thermique haut de gamme peut parcourir le même kilométrage.<br /> Vous allez me dire la Zoe en fera autant, admettons… sauf que sa décote naturelle fera que la première panne un peu costaud incitera le client à changer le véhicule (comme pour un thermique).<br /> Aujourd’hui il y a beaucoup de panne d’origine électrique sur les véhicules thermiques (je sais de quoi je parle je suis enseignant en maintenance des véhicules), il n’y a pas de raison qu’il y en ai moins sur les VE.<br /> Les constructeurs annoncent des batteries pour ainsi dire inaltérables dans le temps…pourtant ils ne les garantissent que 8 ans (100 000km en moyenne). Tesla annonce 90% d’efficacité au bout de 8 ans. OK , et au bout de 10 ? vous avez tous des téléphones avec des batteries Lion, les batteries tiennent 2 ans, et d’un coup leur capacité décroit très rapidement… on peut parler de cycle de charge adapté etc, etc … la magie n’existe pas : passer de 2 ans a 8 ans c’est déjà beau. Une batterie, en l’état actuel ne tiendra jamais 20 ans ou 300 000 km en conservant sa capacité ne serait-ce qu’a 80%<br /> Bilan : le critère de longévité est purement commercial.<br /> Économiquement parlant … si votre voiture est payée, l’achat d’un véhicule electrique est tellement onéreux qu’il faudra trés longtemps pour l’amortir :<br /> comptez environ 2500 euros de carburant par an en moyenne contre 300 pour un VE.<br /> Mais vous contractez un prêt sur 5 ans dont les mensualités sont de 350 euros (pour une ZOé)<br /> Autre possibilité les LOA, environ 150€ par mois pour un petit véhicule. On tourne a environ 200€ par mois conso comprise, grosso modo le meme prix de revient qu’une thermique deja payée , mais vous roulez en véhicule neuf et propre (en france). par contre 10 000km maxi par an. Pour quelqu’un qui fait 15-20 000km par an c’est inacceptable vu les pénalités engendrées.<br /> Pour répondre a Toast, j’ai passé mon véhicule au banc de pollution 5 gaz (une volvo V70 de 2008 totalisant 320 000 km) et les résultats répondent toujours aux normes (euro4 en ce qui me concerne) : largement en dessous en ce qui concerne les emissions de particules je suis à moins de 0.1 en opacité (non mesurable par l’appareil) , en dessous pour les NOX et les HC. Et mon véhicule n’est qu’un EURO4, en euro6 on a divisé par 3 le max de NOx.<br /> La vérité est qu’aujourdhui les véhicules thermiques polluent trés peu (y compris le diesel). Le seul reproche qu’on peut leur faire c’est l’émission de CO2 dont on a parlé plus haut. Et Effectivement comme quelqu’un le disait il faudrait se pencher sur la pollution industrielle.
ld9474
Et la construction des stations services, le transport du pétrole, les tankers qui s’échouent, les « tâches » d’essence en station, les vidanges et rejets d’huile etc… Vous les prenez en compte aussi? Parce que si on veut tout mesurer, on mesure tout !
ld9474
J’ai le même problème mais il semble qu’une première solution existe enfin !! la MG5 est capable de tracter 500kg ce qui suffit pour le quotidien à la dechetterie :). Pour le bornes il faut espérer que ca se démocratise effectivement car c’est là que le bât blesse.
ld9474
« Autre possibilité les LOA, environ 150€ par mois pour un petit véhicule. On tourne a environ 200€ par mois conso comprise, grosso modo le meme prix de revient qu’une thermique deja payée »<br /> je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. Lorsque j’ai changé mon dernier véhicule j’ai voulu prendre une petite citadine en boite auto. J’avais une Aygo boite auto dont j’avais été satisfait. Et bien vous savez quoi? Ce qui était le moins cher: une zoé ! Vous comparez un véhicule thermique d’entrée de gamme avec une électrique qui par défaut a une boite auto (ou pas de boite) et un niveau de finition souvent bien supérieur !
Yannk
Je changerai mes voitures diesel quand les avions et les cargos seront en électrique.
xeno
Situation climatique critique ?<br /> Attention les battages médiatique sur Le CO2 qui est devenu la mode depuis quelques temps, nous avons eu les même délire pour le trou dans le zone, les réserves de pétrole et maintenant le CO2.<br /> Je ne dirais pas que l’homme n’a pas un impact, mais il faut bien comprendre, qu’avec ou sans l’homme le réchauffement climatique est un phénomène naturel.<br /> Nous ne faisons qu’accélérer le phénomène de quelques années. Il faut penser à l’échelle planétaire, le Sahara ce n’est pas l’homme, la méditerrané a une période il n’y avait pas d’eau.<br /> L’humanité est bien présomptueuse pour s’imaginer contrôler une planète qui vit sa vie depuis plusieurs millions d’année entre période glaciaire et réchauffement.<br /> Nous vivons sur un vaisseau spatial qui est vivant, pas un cailloux inerte.<br /> La plus grande inquiétude si il faut en avoir une, c’est le champs magnétique, cela fait un moment que les pôles ne ce sont pas inversé, et oui le champs magnétique à changé régulièrement tous les quelques millier d’année et là c’est plus problématique.<br /> Car là cela va faire mal…pour nous, pas pour la terre
xeno
Et il est bon de garder aussi à l’esprit que le parc automobile Français doit représenter à peine 1% du parc automobile mondiale.<br /> ca sert à rien de s’acharner sur le papillon qui sera incapable, même avec la meilleur des volonté d’avoir un impact, à part s’échiner et se sacrifier pour rien
Simon_Kenoby
Alors bien sur le transport et l’extraction du lithium est problématique d’un point de vue climat en environnemental, mais c’est nuisance sont sans commune mesure avec l’extraction et le transport du pétrole.<br /> Il faut seulement quelques centaines de kg de lithium pour construire une batterie, mais combien de tonne de pétrole viennent du moyen-orient par bateau pour faire avancer une voiture thermique?<br /> Personne n’as jamais prétendu que c’est parfait, c’est juste beaucoup mieux.
Simon_Kenoby
Ouf, merci de me soulager. Je suis content de savoir grâce a vous que les milliers de scientifiques ayant travailler sur le rapport de GIEC sont tous des incompétents, mais heureusement vous êtes la pour relever le niveau.
Droid5819
Il ne faut pas oublier que la fabrication et la fin de vie d’une voiture thermique n’est pas nulle. Il faut fabriquer le bloc moteur, la boite de vitesse, le filtre à particule qui possède des terres rares.<br /> Est ce qu’il y a pas un biais dans les articles sur internet défaveur des voitures électriques, car l’industrie du pétrole a de l’argent pour le lobbying et des très gros intérêts ? Donc retarder la transition doit être leur objectif.<br /> La voiture électrique est l’opportunité de changer de mobilité avec des véhicules plus petits et mieux adapté à notre mobilité du quotidien avec moins de 100km par jour.
kuicke
@pascalavz.<br /> Merci pour toutes ces informations détaillées et étoffé d’exemples concrets.
pascalavz
Je n’ai jamais dit ça Simon, mais tu oublies la dimension politique et commerciale qui prime toujours sur le technique<br /> Les chiffres parlent d’eux même : c’est beaucoup mieux écologiquement en france par exemple, c’est à peine mieux en Allemagne et c’est beaucoup moins bien en Pologne qui utilisent massivement gaz et charbon pour produire l’électricité.<br /> Ce ne sont pas mes chiffres , ce sont des chiffres consultables partout.<br /> Bon nombre de commentaires que je lis, montre que la politique menée a déjà permis d’ancrer des idées reçues chez pas mal d’entre nous.<br /> Simon : une partie des chiffres dont je me suis servi provient d’une formation effectuée sur les énergie alternatives dispensée par un ingénieur motoriste de chez Peugeot.<br /> ensuite le coût d’extraction du pétrole est bien moins élevé que celui du lithium. Le coût du transport est également très faible pour le pétrole qui utilisent des moteurs électriques dont l’électricité provient de génératrice thermique utilisant en partie le gaz qui se dégage des cuves. le rendement de ces moteurs dépassent les 50% du au fait qu’il tourne à régime constant. De plus ces bateaux transportent des centaines de milliers de litre de pétrole à la fois ce qui diminue grandement le coût du transport par litre de pétrole.<br /> Ce n’est pas pour rien que l’empreinte carbone de la fabrication d’une batterie est importante.<br /> Pour Lionel : je ne vois pas en quoi un véhicule automatique est un véhicule plus haut de gamme qu’une boite manuelle. Moi je vois surtout un véhicule qui consomme plus (pour les boites auto avec coupleurs) ou qui ont eu pas mal d’ennuis mécaniques (pour les boites robotisées à double embrayage).<br /> En ce qui concerne le niveau de finition d’une Zoé … les voitures électriques sont excessivement cher : une fiat 500e ou une Zoé toutes options dépassent les 30 000€.<br /> Pour de la citadine bas de gamme ça commence à faire non ?<br /> Personnellement ça ne me dit rien et ça tombe bien je n’en ai pas les moyens.<br /> je préfere rouler avec des véhicule prémium fiables que j’achete en occasion avec un kilométrage élevé et que je revends 100 000km plus tard avec une faible décote (voir parfois une plus-value) avec juste de l’entretien classique. Il est vrai que j’ai l’avantage de faire tout moi-même.<br /> Encore une fois, je maintiens qu’investir dans un véhicule electrique à 20 000 euros grace aux aides, ça reste un sacré budget pour des revenus modestes.<br /> Maintenant je dis juste une chose , pour ceux qui veulent rouler à l’électrique faites le rapidement.<br /> Les taxes sur les carburants se reporteront forcément sur le prix de l’electricité via des impulsions envoyées par le véhicule lors des charges qui déclencheront un comptage différent enregistré par nos compteurs Linky (oui oui ils sont prévus pour). Et le plein qui coute aujourdhui moins de 10€ va rapidement rejoindre des taris beaucoup plus « conventionnels ». De grosses augmentations sont déja prévues sur les bornes ou meme deja effectives :<br /> « Alors que, jusqu’à présent, les chargements étaient limités à 8 € par session, il faudra payer selon sa consommation 0,79 € par kWh. Cela revient donc à environ 79 € pour un plein de 100 kWh. Selon le CEO de Ionity, Michael Hajesch, ce changement de tarification est “bon pour le client, puisqu’il paie exactement ce qu’on lui sert”, et il ne concerne que les “clients qui, par exemple, n’utilisent pas régulièrement l’autoroute et qui n’ont pas de contrat avec un opérateur de mobilité”. »<br /> Je n’invente rien encore une fois. je fais juste des constats
Palou
pascalavz:<br /> rappelons au passage que tesla reste du haut de gamme électrique<br /> T’énerve pas mon gars, « voiture chère » ne signifie pas spécialement « haut de gamme »
Krimog
Et si on compare avec un véhicule thermique équipé d’un boîtier bio-éthanol, ça donne quoi ?
cavecaven
Le meilleur achat c’est celui que l’on ne fait pas, niveau financier et écologique<br /> Par ailleurs, le poids des véhicules électrique est +++ à cause des batteries (usure des routes accélérée), davantage d’usure pneumatique (pollution), davantage de poussière de frein émise (pollution). empreinte carbone supérieure à la production et destruction (recyclage batteries impactant et important)<br /> Le côté je branche je suis propre, belle image pour cacher la « poussière » sous le tapis<br /> Le lobbying écolo est très bien financé, pub voiture électrique à profusion tous les jours du matin au soir, à des tarifs +++ Messages infantilisants, marchez à pied ou prenez le vélo (il ne pleut jamais, il ne fait jamais froid, on ne va jamais faire ses courses à traîner, sécurité d’un vélo parmi les voitures c’est le top…/…) pendant ce temps là Castex prend son jet pour aller voter, normal quoi<br /> Fragmenter le sol des pays pauvres avec des machines ultra polluantes, avoir recours à la main d’oeuvre pas cher enfants compris ça fait tout de suite beaucoup moins rêver<br /> On change de pollution « destruction », ah puis j’oubliais on va être recrack niveau électricité, pensez à éteindre vos lumières, avec toutes ces véhicules à alimenter on va devoir redémarrer les centrales à charbon (ce qui a été fait avec la fermeture de Fessenheim pour une histoire de gros sous avec EDF) ah bon l’électricité va augmenter de 15, 30%. On est dans la chasse aux polluants visibles tandis que l’invisible est ignoré (les belles apparences). Faire passer le possesseur de véhicule thermique en vache à lait, doublé d’un assassin potentiel, Super Malus, Taxe au poids, mentions publicitaires moralisatrices et autophobes (on est trop con à priori) zones à traffic limité 'mesures liberticides) pour « punir », interdiction d’accès aux centres villes, interdiction, interdiction, interdiction. Ça vend du rêve ça ! C’est vrai que le remplacement anticipé de millions de véhicules du jour au lendemain est très vertueux, j’avoue. Toutes les étapes de la vie d’un véhicule électrique ou hydrogène sont à l’origine d’émissions polluantes, pas la peine de fermer les yeux. Sur 200 000 kms une étude en 2019, une voiture hydrogène consomme 1,7 fois plus d’énergie que la voiture électrique. Plus grave elle serait même plus énergivore qu’un véhicule hybride essence. Les Lobbies, les conflits d’intérêt et le pognon, voilà pour le nerf de la guerre, la vraie écologie c’est de ne pas produire, car produire sans impact ça n’existe pas ! Transition ok mais de manière progressive et durable sans faire culpabiliser à tout va et non punitive aussi, on sera pas mal et ça sera mieux accepté aussi
marco3522
La voie de la voiture électrique c’est des petites voitures pour des petites distances. Vouloir faire des berlines au long cours c’est les alourdir par de grosses batteries, comme elles sont plus lourdes il faut encore mettre plus de batteries, et il faut créer un réseau de bornes de recharge qui à un coût financier et donc écologique énorme. C’est un non-sens.
SplendoRage
Plusieurs centaines de kg de lithium, plus le cobalt, l’or, le cuivre, et tous les autres éléments qui composent une batterie.<br /> Vous multipliez ça par des centaines de milliers voir de millions de batteries à produire par an …<br /> V’la le bilan … Et c’est pas finit !! Parce que ensuite, les voitures thermiques, va falloir les recycler alors qu’elles pourraient servir ! Donc gaspillage de ressources, carbone toussa pour des voitures qui peuvent servir encore treeeees longtemps.<br /> Le pétrole ? Pour l’Amérique du Nord, la production est « locale », donc par pipeline, pour l’Europe, il provient de Russie pour la majorité, donc par pipelines également , idem pour le gaz. Il y a moins de transport par tankers que de cargos qui acheminent du lithium brut, puis transformé, puis les batteries finit … C’est que ça voyage une batterie avant d’arriver dans une voiture …<br /> Puis après … Ça voyage encore beaucoup pour être recyclé …<br /> Moi le bilan carbone de ma voiture, il est fait depuis très longtemps ! Donc pour une voiture électrique, ça attendra encore treeeeees longtemps !
SplendoRage
Ah bah …. C’est pas demain qu’une Tesla aura le niveau de fabrication d’une Class E et encore mois d’une Class S !!<br /> La notion de « haut de gamme » c’est prit un revers de la main en pleine gueule avec Tesla …<br /> Entre les joints mal foutus, les finitions des plastiques, les morceaux de bois pour caller les moteurs (oui … ils le font toujours …), etc, une Peugeot 205 était mieux finit à l’époque et mieux insonorisée !<br /> On parle d’une voiture dontt le ticket d’entrée est de presque 50 000€ !! Pour des finitions DE GEU LA SSE !
pascalavz
tout a fait d’accord avec vous.<br /> je trouve que les SUV sont une aberration , en électrique encore plus.<br /> Des poids lourd sortent en électrique aujourd’hui , autonomie entre 100 et 200km. et en plus on perd de la charge utile ce qui fait augmenter le cout du transport.<br /> L’écologie coûte cher et aujourdhui peu en ont les moyen.<br /> Le problème c’est qu’on vend du reve aux gens<br /> J’ai récemment fait installer des panneaux solaire. Jai rien à dire ça marche trés bien , j’habite perpignan. Mais depuis des années j’entends dire dans le nord, en allemagne etc etc ça marche trés bien . Je peux vous dire une chose c’est que quand il fait gris ça ne fournit quasiment rien. jhabite une région ensoleillé , mes 10 panneaux vont me fournir aux alentours de 5000 kwh dans l’année (3750 wh en crete). ca donne environ 7/800 euro d’économie à l’année , il faudra donc une douizaine d’année pour les rentabiliser. dans une région moins ensoleillée il en faudra 20.<br /> Meme constat pour les matériaux isolant, ca coute tellement cher qu’il faut entre 10 et 15 ans pour amortir la différence de cout entre du standard et du haut de gamme.<br /> Autre aberration, pourquoi aide-t-on de la meme maniere les gens dans le nord de la france ou la production solaire est moindre par rapport au sud ?<br /> On passera tous a l’électrique par obligation, mais soyez averti, vous n’en ressortira pas plus riche (ou moins pauvre)
pascalavz
exact !
Cartman
Merci beaucoup pour vos commentaires très instructifs pascalavz et Spleen Pedersen.<br /> Je partage vos points de vue, nous n’allons pas dans le bon sens écologique.<br /> Nous ne nous attaquons pas à la source du problème, qui reste de changer les habitudes de consommation.<br /> Au lieu de vouloir remplacer les voitures par d’autres, cherchons plutôt à en réduire le nombre en circulation…<br /> La problématique, comme vous le soulignez bien, se trouve essentiellement dans la chaîne de production (matière première à extraire, à raffiner, à transformer et à livrer), dans le cycle de vie (produire l’électricité, développer un réseau de recharge, répondre à cette nouvelle demande) et la fin de vie (recyclage des composants), et j’en passe…<br /> Or, les problématiques écologiques liées aux voitures électriques sont essentiellement de nature industriel. Le développement des voitures électriques ne fera qu’augmenter les mauvais chiffres, sauf technologies disruptives.<br /> Le bon sens ne serait-il pas de chercher à réduire, coûte que coûte, la multiplication sans fin de nouvelles voitures en circulation ?<br /> Évidemment, cela pose un paradoxe économique… mais n’est-ce pas cette même logique économique qui nous mène dans une impasse ?<br /> Je ne suis pas contre les voitures électriques attention, au contraire ! Mais nous ne sommes pas du tout en train d’exploiter correctement cette alternative.
Palou
Cartman:<br /> Le bon sens ne serait-il pas de chercher à réduire, coûte que coûte, la multiplication sans fin de nouvelles voitures en circulation ?<br /> Tu as raison, mettons tout le monde au chômage, la France à l’arrêt … Mettons tous ces feignants d’éboueurs, de cantonniers, de plombiers, de livreurs de légumes, en télétravail !
Blackalf
Droid5819:<br /> Est ce qu’il y a pas un biais dans les articles sur internet défaveur des voitures électriques, car l’industrie du pétrole a de l’argent pour le lobbying et des très gros intérêts ? Donc retarder la transition doit être leur objectif.<br /> On peut aussi le tourner dans l’autre sens. <br /> Est-ce qu’il n’y a pas un biais dans les articles sur Internet en faveur des véhicules électriques, car l’industrie de l’électricité a de l’argent pour le lobbying et des très gros intérêts ? Donc accélérer la transition doit être leur objectif.<br />
Cartman
Peut-être pourriez vous nous faire profiter de votre savoir, pour nous expliquer comment vous arrivez à faire le lien entre mon commentaire et ces « feignants d’éboueurs » ?
Palou
Il suffit de te relire juste avant :<br /> Cartman:<br /> Le bon sens ne serait-il pas de chercher à réduire, coûte que coûte, la multiplication sans fin de nouvelles voitures en circulation ?<br /> Réduction drastique des voitures, plus personne ne travaille, etc…
Cartman
C’est pour cela que j’ai pris le soin de préciser, juste après la partie que vous citez : « Évidemment, cela pose un paradoxe économique… ».
Muggsy68
Et de la taxe d’électricité sur le rechargement de véhicule. Car ça tombera aussi.
cirdan
@Cartman a raison, le nombre de véhicule en circulation est un frein en lui-même à l’amélioration écologique. Malheureusement, notre développement social et économique a toujours mis au centre la voiture et là on a un problème.<br /> Palou:<br /> Réduction drastique des voitures, plus personne ne travaille, etc…<br /> Sans aller jusque là mais s’attaquer sérieusement au développement de déplacements alternatifs : transports en commun optimisés, co-voiturage fortement encouragé (incitations fiscales), repenser en profondeur le développement urbain, ne pas avoir besoin du covid pour favoriser le télétravail, par exemple.<br /> Des vœux pieux, peut-être, mais là on va droit dans le mur alors la volonté politique et les initiatives de bon sens, c’est maintenant.
Palou
cirdan:<br /> co-voiturage fortement encouragé (incitations fiscales<br /> Les incitations fiscales ne sortent pas d’un chapeau magique, ce sont forcément ceux qui n’ont pas le choix car n’habitant pas ni ne travaillant pas au même endroit qui seront punis fiscalement, totalement injuste.
cirdan
Mais non, justement, les incitations fiscales sont créées pour favoriser ceux qui n’ont pas le choix.<br /> Ca peut être fait judicieusement : incitation au co-voiturage en pouvant déduire du kilométrage sur les déclarations fiscales, synonyme de baisse d’impôts. Ca n’est qu’un exemple, c’est une question de volonté et d’orientation politique.
ld9474
pascalavz:<br /> avec coupleurs) ou qui ont eu pas mal d’ennuis mécaniques (pour les boites robotisées à double embrayage).<br /> En ce qui concerne le niveau de finition d’une Zoé … les voitures électriques sont excessivement cher : une fiat 500e ou une Zoé toutes options dépassent les 30 000€.<br /> Pour de la citadine bas de gamme ça commence à faire non ?<br /> Personnellement ça ne me dit rien et ça tombe bien je n’en ai pas les moyens.<br /> je préfere rouler avec des véhicule prémium fiables que j’achete en occasion avec un kilométrage élevé et que je revends 100 000km plus tard avec une faible décote (voir parfois une plus-value) avec juste de l’entretien classique. Il est vrai que j’ai l’avantage de faire tout moi-même.<br /> Encore une fois, je maintiens qu’investir dans un véhicule electrique à 20 000 euros grace aux aides, ça reste un sacré budget pour des revenus modestes.<br /> Merci de donner vos sources Il s’agit donc d’un motoriste de chez Peugeot… Comment dire? Je n’ai pas confiance? Je trouve la comparaison lithium/pétrole très mauvaise: Combien de litres de pétrole mettez vous dans votre véhicule thermique, combien de litres dans une batterie? Ca fait combien de tanker de différence? Je en dis pas que le VE est propre, je dis juste qu’il faut comparer ce qui est comparable et je commence à avoir marre d’entendre des gens dire que le thermique est maintenant (re)devenu propre ! Il est pas plus propre qu’hier même si vous y mettiez tous les filtres de l’univers !<br /> Bref au delà de ça, la majorité des gens roulent comme vous avec des véhicules d’occasion. Or si ceux qui achètent du neuf se tournent vers l’électrique vous y viendrez par necessité vu que ce parc se retrouve dans l’occasion in fine.<br /> Ne détournez pas mes propos: je n’ai pas dit qu’un véhicule avec une boite auto était un véhicule haut de gamme. J’ai dit que lorsque j’ai voulu changer mon 2ème véhicule et que mon critère était une boite auto (du moins pas de boite manuelle), le véhicule le moins cher était un véhicule électrique. Et qu’au delà de ce critère les véhicules électriques embarquent également un paque d’options qui ne sont pas par défaut sur les entrées de gamme thermique. Par conséquent il est difficile de comparer les deux.<br /> Derniers point, vous parlez des bornes ionity qui font parti d’un modèle très particulier. Certes aujourd’hui le modèle electrique est grandement subventionné mais quand je charge à la maison, ca me coute moins de 10€ et sauf multiplication de l’electricité par 6 (par combien le pétrole serait il multiplié alors?), mon véhicule électrique coutera toujours moins cher qu’un thermique. Après je ne suis pas dupe sur les taxes non plus l’etat recupérera ce qu’il a à récuperer quand l’heure viendra. En attendant mes poules ne toussent plus quand je me gare à côté d’elles.
Hellvtic
Non justement, la grande vertu la la VE c’est de ne polluer qu’à sa construction, alors qu’on sait faire des usines moins polluantes, les procédés industriels sont légions ainsi que les normes, surtout en europe<br /> Alors qu’une pollution diffuse, un fois que c’est dans l’air… Tout le monde en profite<br /> Donc si on arrive à produire en Europe et à développer l’électricité propre (je n’ai pas dis verte) c’est banco
domdom2
Je roule en électrique au quotidien, gérer les déchets verts ou autres dans des sac ne me gène pas. De toute façon il y a des électriques avec attache remorque. J’ai une Twingo elec, Renault propose un contrat location pour les grands déplacements. C’est 8€ par mois pour une trentaine de jours de loc de mémoire…
domdom2
La stratégie Véhicules Electrique actuelle est mauvaise. Elle vise à calquer l’usage sur celui du véhicule thermique. Grosse batterie, cout énorme, réseau de recharge. Ca fonctionne très mal.<br /> Une autre stratégie est possible : utiliser des VE petite capacité (-de 200km) au quotidien et avoir un parc de Véhicule Thermique en location en conséquence pour les longs trajets. Pour la ville il faut d’autres solutions. Mais déjà, si on convertit en électrique les trajets quotidiens de tous les français ayant une place de parking avec recharge (les maisons indiv. essentiellement).<br /> Pour ma part, je suis passé d’une Laguna3 Estate 2.0 diesel à une Twingo Elec. J’effectue entre 80 et 120kms/jour. La Twingo avec sa petite batterie (22kw pour une conso de 11.5kw) est suffisante pour les trajets du quotidien, elle se recharge tranquillement la nuit pour un cout d’environ 1€ au 100kms et un prix d’achat de 15 000€ (remise Renault + Prime écolo + prime à la conversion).<br /> Maintenant je remarque plus le nombre de Suv, monospace et autres berlines utilisés pour aller au taf…Rien ne justifie d’utiliser ces véhivules au quotidient.
MattS32
SplendoRage:<br /> Plusieurs centaines de kg de lithium, plus le cobalt, l’or, le cuivre, et tous les autres éléments qui composent une batterie.<br /> Quelques kg de lithium, pas des centaines. Et le cobalt, on sait faire sans. Le reste, c’est principalement de l’aluminium, du fer, du graphite et de l’acier (à eux 4, ils composent plus de 50% de la masse d’une batterie, contre 2% pour le lithium, et 6% pour le cobalt, quand c’est une batterie en contenant).<br /> SplendoRage:<br /> Donc gaspillage de ressources, carbone toussa pour des voitures qui peuvent servir encore treeeees longtemps.<br /> Mais comme la pollution d’une voiture thermique est principalement à l’usage, alors que celle d’une électrique est principalement à la fabrication, utiliser une thermique encore trèèèèèès longtemps comme tu le dis, c’est maximiser la pollution générée…<br /> En France, il n’y a justement que si on roule peu qu’il est moins polluant de conserver une thermique existante.
philouze
« ’autre problème environnemental de la voiture électrique c’est le coût environnemental des infrastructures dédiées (stations de recharge qui bouffent du cuivre…) et qui ne sont pas encore créées »<br /> Au gros jugé, si tu comptes les stations avec stock tampons (et il y en aura de plus en plus) , c’est effectivement à comptabiliser, et on a surtout un problème sur les stations à échanges de batteries, qui font « dormir » un énorme stock de batteries pour très peu d’utilisateurs.<br /> Par contre, pour des stations classiques, même avec SUC, sans batterie tampon, comparé aux nombres de voitures qu’elles se partagent, on est même pas sur l’épaisseur du trait dans le calcul.<br /> (en moyenne, 2 à 6 chargeurs, comptant eux mêmes 3 ou 4 mètres de cuivre, pour des milliers de voitures, et des décennies d’utilisation… ), quand à la ligne HT qui l’alimente, elles sont de plus en plus en Alu et pas cuivre, et même là, on est pas forcément sur des câbles gigantesques, l’Europe étant extrêmement bien pourvue en ligne HT et MT
philouze
En réalité, tu énumères des préjugés, mais tu ne réponds pas à tes propres questions !<br /> « La vraie question est : si l’on a déjà un véhicule thermique, est-il plus écologique de la garder ou d’acheter une électrique neuve? La réponse est évidente. »<br /> Vu ce que tu suggères… visiblement pas évidente du tout.<br /> Il est plus écologique [ je précise, si tu es au moins un rouleur « moyen » avec + 12 000 kms/an ], de mettre à la casse ton vieux thermique le plus tôt possible et d’opter pour un VE, car la conso de ton thermique dépasse an quelques années l’amortissement de l’empreinte de la caisse neuve.<br /> Cet avis est en général émis par ceux qui ignorent totalement les volumes en jeu.<br /> « Le bilan carbone de l’électrique dépend en grande partie de sa construction, et il est libéré en une fois. »<br /> Et qu’une seule fois… particulièrement en France, suisse, suède, canada et assez particulièrement pour une majorité écrasante d’autres états européens.<br /> " Celui de la vieille thermique se répartira tout au long de sa vie."<br /> mais il le dépasse d’une à plusieurs dizaines de tonnes, donc plus sa vie est courte, plus on limite la casse.<br /> " Et puis faudrait arrêter avec la pollution des autos et regarder un peu plus la pollution industrielle ou du transport maritime. "<br /> Maritime qui est 4x inférieure à celles de nos voitures pour un service rendu considérablement supérieur.<br /> « La seule vraie vertu de l’électrique c’est de diminuer la pollution de l’air des citadins. »<br /> Comme on le voit : certitudes non étayées + prémices fausses + fausses données = conclusion trompeuse.
domdom2
Du blabla tous ça… qui vise à nous faire croire qu’il y a une vérité(la tienne bien sur), alors qu’il y a tellement d’éléments en jeu, tellement d’usages possibles…<br /> On lit tellement de bêtises sur les voitures électriques Dans un sens, comme dans un autres…<br /> Et puis quoi ! Je finit ma journée, je monte dans ma voiture électrique, je rentre chez moi pépère dans une voiture agréable, je croise la station service… ça fait 8 mois que je ne m’y suis pas arrêté.<br /> Demain matin le chauffage ou la clim se déclencherons avant que je monte dans la voiture… j’aurais le plein d’électrons fait dans la nuit pour moins d’un €… Et arrivé au boulot, je lirais d’autres bêtises, écrites par des spécialistes de tout, de riens…<br /> Allez, à demain…
rexxie
liberation . fr/economie/transports/les-voitures-thermiques-gaspillent-cent-fois-plus-de-matieres-premieres-que-les-voitures-electriques-20210302_KWBGAQMW6FCFVB6QXKBVQ6YW3U/
Hellvtic
rexxie:<br /> iberation . fr/economie/transports/les-voitures-thermiques-gaspillent-cent-fois-plus-de-matieres-premieres-que-les-voitures-electriques-20210302_KWBGAQMW6FCFVB6QXKBVQ6YW3U/<br /> première ligne de l’article:<br /> Environ 30 kg de métaux sont perdus au cours du cycle de vie de la batterie lithium-ion, contre 17 000 litres de pétrole pour les véhicules thermiques, d’après un rapport de l’ONG Transport et Environnement.<br /> «Cette étude est essentielle au vu de ce que l’on entend parfois sur les voitures électriques. Certains émettent des accusations fallacieuses à leur encontre parce qu’ils se basent sur des hypothèses anciennes ou qu’ils ont des liens assez évidents avec l’industrie automobile thermique. C’est pour cela qu’il est important de démontrer qu’elles ont un moindre coût sur tous les plans»,<br /> Effectivement il n’y a photo
blueamrtini
La question va être de plus en plus ardue, car la rentabilité repose sur des années d’utilisation. Or il est certain que d’ici 2030 le prix de l’électricité va augmenter énormément, et que les taxes vont y être appliquées quand elle sera employée pour un véhicule. Si on a un déport des taxes essence sur l’électricité, ça va faire très mal
MattS32
Mais dans le même temps, il y a toutes les chances que l’essence continue d’augmenter elle aussi. Et il n’y aura pas un « déport » des taxes essence sur l’électricité : s’il y aura effectivement sans doute une augmentation des taxes sur l’électricité, il n’y aura pas pour autant une baisse de celle sur l’essence…<br /> Et comme l’essence coûte bien plus cher au km que l’électricité, même si l’électricité prend 40% et l’essence seulement 10%, l’écart de prix augmente en faveur de l’électricité (prenons un exemple actuel, avec mon véhicule je fait 2.4€/100 km en électrique, 12.6€/100 km en essence. Soit 10.2€ d’économie en électrique. Si l’essence prend 10% et l’électricité 40%, ça passe à 3.36€/100 km en électrique, 13.86€/100 km en essence… Soit 10.5€ d’économie en électrique…<br /> Au final, il y a plus de chances que l’écart de coût au km entre l’électricité et l’essence augmente (au moins quand l’électricité est payée au tarif domestique réglementé… et je rappelle que pour tous ceux qui chargent à domicile, il sera techniquement compliqué de taxer l’électricité, car à moins que la voiture communique l’information, il n’est pas possible de savoir que l’électricité a été utilisée pour charger une voiture plutôt que pour faire tourner un chauffe eau ou une clim…) que l’inverse, surtout qu’on n’échappera sans doute pas, en plus de la TICPE, à une taxe carbone sur le carburant, tandis qu’à l’inverse la taxation de l’électricité sera sans doute retardée le plus possible, pour éviter justement que ça soit un frein à la bascule vers l’électrique… Je ne serai en fait pas surpris que la baisse du rendement de la TICPE sur le carburant ne soit pas compensée par une taxe sur l’électricité avant 2035, année de l’interdiction de la vente des thermiques neuves.
Palou
Aux Etats-Unis pour l’instant, mais un de ces prochains mois en France aussi (logique) :<br /> L'annuel de l'automobile – 4 May 22<br /> La course aux surtaxes sur les véhicules électriques est commencée aux...<br /> La course aux surtaxes sur les véhicules électriques est commencée aux États-Unis – L'annuel de l'automobile par Benoit Charette. Toute l'actualité automobile regroupée en un seul endroit: Essaies routier, comparatifs, conseils et plus!<br />
MattS32
Mais les États des États-Unis ne cherchent pas forcément tous à promouvoir la transition vers la voiture électrique…<br /> En France actuellement on donne des grosses primes à l’achat, on donne des primes pour s’équiper de prise de recharge, etc… Ce ne serait donc pas cohérent dans le même temps de commencer à mettre en place des taxes spécifiques aux VE (bon, tu me diras que la cohérence n’est pas forcément la qualité première de nos politiques publiques ).<br /> S’il y a besoin de compenser la baisse du rendement de la TICPE à court terme, je m’attends plutôt à une solution à la Norvégienne, avec une nouvelle taxe à l’achat, mais qui concerne tous les véhicules, quelque soit leur motorisation.
sazearte
je trouve la question et ce débat stupide.<br /> On s’en fou que ce soit plus écologique ou pas, de mon coté j’ai pas les moyens de dépenser 20000€ dans une bagnole, j’ai une vielle Peugeot 206 acheté 1000€ il y’a 7ans.<br /> Si j’avais l’argent je roulerais en tesla et j’isolerais au top du top ma maison et je mettrais pleins de panneaux solaires et d’éoliennes dans ma cours.<br /> Mais hélas je suis pas médecin et j’ai pas les moyens de me payer toute ça alors « je pollue ».<br /> Vous croyez vraiment que les gens roule avec des vielles thermique pourrie juste par plaisir ? sérieusement ?<br /> Quand mon patron triplera mon salaire j’envisagerais d’acheter une Dacia Spring (20000€ c’est la voiture électrique la moins cher, elle est importé de chine au passage), ou alors qu’il me donne une prime macron de 20000€<br /> Je trouve aberrant de forcer les pauvres a faire des emprunts pour acheter des voitures hors de prix (la vignette crit’air c’est forcer les pauvres à s’appauvrir), je tomberais pas dans ce piège.<br /> Les riches ne roule pas en vielle thermique (ou alors en voiture de collection), ils roulent en gros 4*4/SUV essence récent crit’air 1 qui pollue plus qu’une vielle twigo crit’air 5.
domdom2
C’est bien pire que cela.<br /> La vraie solution c’est le moindre-transport. Avant de faire la prime elec, il aurait déjà fallut agir sur toute l’organisation de notre société. C’est à dire, réduire le nombre de kilomètres effectués par an et par habitant, directement ou indirectement, en comptant les kilomètres pour se rendre a son travail, pour les déplacements scolaires, sanitaires.<br /> Ca fait des dizaines d’années que tout tend a optimiser le chiffre d’affaire et à réduire les couts pour les entreprises et les services publics. Regroupement des commerces et zones d’activité, éloignement des services publique. Télétravail qui devait être un droit et qui ne l’est pas dans les faits…etc… Tu ajoutes l’explosion du cout immobilier qui éloigne les bas salaires des centres villes et bingo… Tu obtiens une politique public qui engendre chaque années plus de kilomètres parcourus…<br /> Tu balance une prime a l’achat d’un véhicule elec…c’est du green business, mais surtout une honte sociétale
Hellvtic
sazearte:<br /> Dacia Spring<br /> Faux débat, ma voiture électrique je l’ai acheté d’occasion à 6000 km (c’était la voiture d’essai)<br /> On trouve sur la centrale des dacia spring à 15000 euros pour 6000 km, avec la cout économisé sur l’essence, l’assurance et la maintenance… C’est un calcul mais aujourd’hui cela reste accessible. Vous êtes dans la caricature, les riches chez moi ils sont quand même de plus en plus nombreux à rouler en Grosse Tesla ou en merco EQ.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
Haut de page