Le nombre de bornes de recharge pour véhicules électriques a cru de 60% dans le monde l'an dernier

16 juin 2020 à 07h30
15
Voiture électrique

La plus forte hausse enregistrée en trois ans.

En quelques mots :

  • 862 118 bornes publiques à travers le monde. La quantité de stations de recharge pour voitures électriques a augmenté de 60 % dans le monde en 2019, soit la plus forte progression enregistrée sur ces trois dernières années. C’est ce que précise l’Agence internationale de l’énergie dans son rapport annuel sur les véhicules électriques. Le nombre de stations de recharge publiques est désormais estimé à 862 118.

  • Les véhicules électriques ont le vent en poupe. Cet effort vise à soutenir la croissance de l’industrie des véhicules électriques , dont les ventes, si elles ne constituent qu’une faible fraction de nombre total de véhicules vendus, progressent malgré tout chaque année. En 2019, 2,6 % des véhicules vendus dans le monde étaient équipés d’une batterie et d’un moteur électrique, soit la plus forte proportion jamais enregistrée. Cette année, cette part devrait atteindre 3%, avec 2,1 millions de véhicules électriques vendus au total. Leur popularité croissante se traduit également par le succès des champions du domaine : Tesla est ainsi récemment devenu le constructeur le mieux valorisé au monde.

  • Le manque de stations de recharge constitue l’un des principaux obstacles à l’adoption de la voiture électrique. La majorité de ces bornes (60 %) se trouvent en Chine, où le gouvernement promeut depuis plusieurs années l’adoption massive de véhicules électriques pour réduire la pollution. Un vaste plan d’investissement lancé en 2015 vise notamment à construire suffisamment de bornes de recharge pour alimenter cinq millions de véhicules électriques d’ici la fin de l’année 2020. Le nombre limité de bornes constitue en effet l’un des principaux freins à l’achat des véhicules électriques, avec le coût de ces derniers. L’Allemagne a récemment introduit une loi obligeant les stations-services à proposer des bornes de recharge, afin de rassurer les conducteurs.
Modifié le 16/06/2020 à 08h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
11
chaton51
oui mais non merci
kellog89
Une bonne chose qu’il y ait de plus en plus de stations de recharge. J’ imagine qu’elles sont très inégalement réparties, entre les pays industrialisés et les pays moins riches, entre les villes et les zones rurales…<br /> Quand à parler de popularité des VE, avec une part de marché de 2.6% en 2019, 3% estimé en 2020, que c’est populaire !<br /> Si il s’agissait d’élections et qu’un parti obtienne 2,6%, dirions nous qu’il est populaire ?<br /> Les freins sont<br /> 1/ l’autonomie, notamment qd on est en zone rurale,<br /> 2/ la vitesse de recharge,<br /> 3/ le prix,<br /> 4/ le poids, penser à la dégradation des routes et à la gravité des accidents<br /> 5/ le choix des modèles, encore très limité<br /> 6/ la pollution, pour produire puis détruire ces batteries
lapin-tfc
c’est vrai, tous au fuel puant !
mcha
C’est vrai que tous les habitants de zones rurales font plus de 400 km/j. Elles sont grandes leurs haciendas, je leur suggère l’hélicoptère et non la voiture!
kellog89
En zone rurale, on fait plus de km. On a pas forcément la possibilité de recharger chez soi et les stations de charge sont rares.
philouze
Du coup sur CE point précis, c’est tout le contraire :<br /> ce sont de loin les ruraux qui ont le plus d’avantage à utiliser ces véhicules (j’en suis) : on fait d’assez grandes distances quotidiennes (70kms pour ma part) , à souvent petite vitesse, soit 1/8ème à 1/9ème de l’autonomie d’un VE «&nbsp;2019&nbsp;». On ne craint donc JAMAIS la panne sèche puisqu’on démarre sa journée avec 8 à 9 fois le necessaire.<br /> presque tout le monde en cambrouse a accès à un jardin, donc une prise, donc une charge nocturne, et très souvent avec tarif heures creuse.<br /> donc des économies de GO substantielles ( j’ai gagné jusqu’à 200 euros / mois sur mon ancien bureau plus éloigné)<br /> C’est tout le contraire en ville : galère de branchement, galère de syndic, tirage de cable dans les parkings / box privés, donc recharge rapide obligatoire et éloignée…<br /> Le rural et le péri urbain c’est de loin la cible idéale pour le VE, plus que l’urbain en l’état actuel du réseau.<br /> Pour les points vitesse de recharge (charge nocturne = zéro déplacement pour charger = ça charge plus vite, vu qu’on dort pendant) c’est un argument de diéséliste, qui devient caduc le jour ou on en a un.<br /> Et pour la pollution … mille fois débatu, expliqué, sourcé … la batterie représente une fraction de la pollution du pétrole et OUI ces batteries sont recyclables et recyclées, cessez de propager les fake news Facebook des pétroliers.<br /> Reste l’argument prix , choix des modèles, la volonté d’autonomie des gens qui doit se situer vers «&nbsp;600 kms à fond sur l’autoroute sans faire de pause&nbsp;» ça reste un problème.<br /> la dégradation des chaussées … oui non pas trop. A 340 kg de différence , chaque 40 tonne qui passe représente à lui seul 117 fois (!!!) le surplus d’une zoé sur une clio…
cpicchio
Très bien résumé philouse!<br /> Le VE dans les grandes villes pose plein de problèmes car peu de gens ont des garages (ou alors des garages collectifs sans infrastructure)<br /> Pour les voitures de ‘tous les jours’, le VE est idéal avec une autonomie qui dépasse aujourd’hui l’immense majorité des besoins. Avec la baisse de prix des cellules, des VE à faible autonomie (200 km réels) et à faible coût sera une véritable alternative aux petites voitures thermiques d’entrée de gamme qui ne sont pas adressées aujourd’hui par l’offre VE<br /> Il n’y a pas un mais des besoins et vouloir singer avec l’électrique le thermique est une erreur
nirgal76
C’est là le soucis, le VE est le moins pratique là ou il a le plus de sens, pour réduire la pollution des villes ou celle-ci reste enfermée, stagne et touche le plus de population.<br /> Le problème de l’autonomie reste le temps de recharge. C’est bien que le nombre de borne de station augmente car sinon, ça servira à quoi de recharger en 10min, si tu dois attendre 1H pour le faire (et encore, le réseau élec des stations pourra t-il supporter 20 bornes de recharge super rapide en simultané ?)
philouze
(et encore, le réseau élec des stations pourra t-il supporter 20 bornes de recharge super rapide en simultané ?)<br /> Les station ultra rapides sont condamnées à utiliser des batteries tampon : ce serait irrationnel d’amener et de payer une ligne de 1 à plusieurs MW pour un usage crête rarrissime à cette puissance.<br /> d’autant plus que même par borne, la puissance max n’est acceptée par le véhicule qu’entre 30 et 70% ensuite ça baisse fortement<br /> Sauf erreur tous les «&nbsp;hyperchargeurs&nbsp;» présentés à genève (les futures bornes 350 kW et plus) étaient disponibles avec des batteries tampon.
PEPSIMAX
IL a 8000 cellules dans une batterie Tesla et on me dit que c’est une voiture absolument pas polluante et que les batteries sont recyclables. Qu’est-ce qu’on va en faire de ces milliards de cellules ? On les envoie en Turquie, en Afrique ou en Inde pour en faire des décharges publiques chimiques ?
PEPSIMAX
Pa plus dégueulasse que les cellules des batteries. Le gaz qui va occuper une majorité de camions sera moins polluant. Le gaz libère du CO2 mais pas de particules fines.
lapin-tfc
tu connais beaucoup de camions qui tournent au gaz ?
Manuko
Attendez, parce qu’en France ils nous ont annoncés du 300% de croissance pour les bornes de recharges.<br /> Quand je vois à la vitesse à laquelle la fibre arrive chez moi… Pfuu, on n’est pas prêt de changer nos habitudes.<br /> Enfin, au moment de vendre ma Leaf, elle aura plus d’intérêt qu’aujourd’hui.
eagle6
Et les milliers de litres de pétrole par pretrolausaure ils ont été recyclés quand? Les cellules sont à plus de 95% recyclables, après avoir eu une seconde vie pour d’autres usages de stockage…<br /> Faut arrêter avec les idées reçues…
philouze
«&nbsp;IL a 8000 cellules dans une batterie Tesla et on me dit que c’est une voiture absolument pas polluante et que les batteries sont recyclables. Qu’est-ce qu’on va en faire de ces milliards de cellules ?&nbsp;»<br /> Et si juste tu essayais de répondre à ta propre question au lieu de jouer le FUD en mode «&nbsp;c’est crado hein ?&nbsp;»<br /> Tu pourrais peut être découvrir que ces cellules valent encore une somme folle quand elles ne sont plus exploitables en voiture (il leur reste 75% de capacité), qu’elles vont donc avoir une deuxième vie, qu’ensuite seulement elles sont recyclées (et oui, elles sont recyclées) - et qu’en plus la France est un des leader du recyclage de cellules Li-Ion automobiles.<br /> Sinon, une batt de VE c’est «&nbsp;seulement&nbsp;» 250 à 600 kg, pour toute la vie de la voiture, tu t’es déjà soucié du tonnage de fioul que tu crames ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fortnite boit la tasse
Nokia devrait (une nouvelle fois) supprimer des emplois en France
Asus ROG Phone III : une fuite détaille un smartphone monstrueux
Jump Rope Challenge : le mini-jeu gratuit de Nintendo pour la Switch qui veut vous faire sauter
LineageOS 17.1 désormais compatible avec davantage de smartphones Xiaomi et Motorola
Starlink dispose d'un délai d'un mois pour démontrer la faible latence de sa connexion internet
Île-de-France : l'attestation employeur n'est plus obligatoire dans les transport en commun
Xbox Series X : Microsoft revient sur la fonctionnalité Smart Delivery
Tesla communique le niveau de dégradation de ses batteries avec un fort kilométrage
Découvrez The London Resort, le futur parc d'attractions ultra-moderne qui concurrencera Disneyland Paris
Haut de page